Dans les souks aux USA

Publié le 01/10/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 11:01

Dans les souks aux USA

Publié le 01/10/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 11:01

Par Daniel Germain

Pendant la récession, les Américains ont découvert les avantages du marchandage. Selon la firme de recherche America's Research Group, un peu plus de la moitié des consommateurs américains ont tenté il y a un an de négocier le prix d'un bien dans un centre commercial. Un marchandeur sur deux a alors obtenu un rabais. La firme a répété son enquête en mai. Cette fois, les trois quarts des consommateurs interrogés ont affirmé qu'ils ont cherché à obtenir un rabais, et de ceux-là, 80 % l'ont obtenu. Aux États-Unis, tout est négociable, de la viande au supermarché au forfait de téléphone cellulaire. Il suffit de demander. Conclusion : ceux qui ne marchandent pas perdent de l'argent.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Mais Ă  qui appartient vraiment Huawei?

14/05/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Officiellement, Huawei est la propriété de ses employés. Mais deux chercheurs viennent de lever le voile...

Bombardier: stupeur et inquiétude à Belfast

02/05/2019 | Martin Jolicoeur

L'annonce de Bombardier ajoute à l'inquiétude économique entourant le Brexit en Irlande du Nord.

À la une

Immobilier: l'activité et les prix grimpent de 3% en avril

21/05/2019 | Les Affaires - JLR

Bulletin JLR-LesAffaires. Le marché du condo continue d’avoir le vent dans les voiles, à l'exception de Laval et Québec.

Le FMI juge que le Canada ne devrait pas assouplir ses règles hypothécaires

«Cela serait malvenu, car la dette des ménages reste élevée», explique-t-il dans un rapport.

Le marché de la propriété de luxe en croissance au Québec

21/05/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Dans la région de Mtl, 3% des unifamiliales vendues en 2018 ont été acquises au coût de 980 000$ ou plus.