Combattre le stress financier par l'hypnose

Publié le 01/01/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 10:48

Combattre le stress financier par l'hypnose

Publié le 01/01/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 10:48

Par

Si les travailleurs des secteurs de l'automobile, du commerce de détail et de la finance craignent ces temps-ci de perdre leur emploi, ce n'est pas le cas des hypnotiseurs. La récession amène chez eux une nouvelle clientèle : ceux qui souffrent d'anxiété au sujet de leurs finances. On avait déjà entendu parler de l'hypnose pour arrêter de fumer, mais pour aider à surmonter une perte de revenu et le remboursement de ses dettes ?

Jacob Bimblich, un hypnotiseur new-yorkais, a vu décupler le nombre de clients qui le consultent pour des problèmes financiers. Sa clientèle a pris de l'ampleur après les premières pertes d'emploi à la banque d'affaires Bear Stearns. Depuis, à chaque annonce d'une fermeture ou d'une restructuration dans le secteur financier, il voit déferler dans son bureau une nouvelle vague de clients.

Gary Manouelian a fait appel à un hypnotiseur quelques mois après avoir perdu son emploi, il y a un an. "Cela a changé ma façon de voir les choses. Je suis beaucoup plus confiant et moins stressé", dit-il. Les bienfaits de l'hypnose l'ont aidé à décrocher un nouvel emploi dans la fonction publique, assure-t-il.

Plongé dans un état second, le client se fait suggérer des idées positives. L'efficacité de l'hypnose n'a pas été prouvée, ce qui ne décourage pas des cohortes de nouveaux chômeurs de dépenser des milliers de dollars pour ces traitements. Daniel Germain

Source : online.wsj.com

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en Amérique du Nord.

Trois placements Ă  contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

Ă€ surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/12/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.