Combattre le stress financier par l'hypnose

Publié le 01/01/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 10:48

Combattre le stress financier par l'hypnose

Publié le 01/01/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 10:48

Par

Si les travailleurs des secteurs de l'automobile, du commerce de détail et de la finance craignent ces temps-ci de perdre leur emploi, ce n'est pas le cas des hypnotiseurs. La récession amène chez eux une nouvelle clientèle : ceux qui souffrent d'anxiété au sujet de leurs finances. On avait déjà entendu parler de l'hypnose pour arrêter de fumer, mais pour aider à surmonter une perte de revenu et le remboursement de ses dettes ?


Jacob Bimblich, un hypnotiseur new-yorkais, a vu décupler le nombre de clients qui le consultent pour des problèmes financiers. Sa clientèle a pris de l'ampleur après les premières pertes d'emploi à la banque d'affaires Bear Stearns. Depuis, à chaque annonce d'une fermeture ou d'une restructuration dans le secteur financier, il voit déferler dans son bureau une nouvelle vague de clients.


Gary Manouelian a fait appel à un hypnotiseur quelques mois après avoir perdu son emploi, il y a un an. "Cela a changé ma façon de voir les choses. Je suis beaucoup plus confiant et moins stressé", dit-il. Les bienfaits de l'hypnose l'ont aidé à décrocher un nouvel emploi dans la fonction publique, assure-t-il.


Plongé dans un état second, le client se fait suggérer des idées positives. L'efficacité de l'hypnose n'a pas été prouvée, ce qui ne décourage pas des cohortes de nouveaux chômeurs de dépenser des milliers de dollars pour ces traitements. Daniel Germain


Source : online.wsj.com


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. MĂŞme les pros ne savent pas sur quel pied danser.