Ces fuites d'argent à colmater

Publié le 28/12/2014 à 16:58

Ces fuites d'argent à colmater

Publié le 28/12/2014 à 16:58

Par Nafi Alibert

Qui n’a pas déjà payé des frais bancaires superflus ou encore des services téléphoniques qui n’ont en fait jamais servi? Comment procéder à la révision de ses finances et colmater ces vilaines fuites d'argent?

Faire le point

« Le seul outil efficace, c’est d’établir un budget. Ce n’est pas compliqué, mais ça prend de la discipline pour s’arrêter et faire un état des lieux », indique Éric Lebel, associé et conseiller en redressement financier chez Raymond Chabot Grant Thornton.

Une feuille, un crayon, une calculatrice; on s’assoit et on prend le temps de dresser la liste de ses entrées et sorties d’argent sur les relevés de compte des trois derniers mois. Assurances, achats, télécommunications, loyer, etc., c’est en passant en revue ses dépenses que l’on pourra apprécier quels sont les postes budgétaires qui pompent le plus d’argent et prendre conscience de tous les frais inutiles dans lesquels on pourra couper. « Parfois, on préfère se mettre la tête dans le sable, on ne veut pas voir la vérité. C’est un exercice difficile à faire sur le plan émotionnel, mais indispensable », ajoute M. Lebel.

Besoin ou désir?

Un cellulaire pour un enfant de 16 ans, un nouveau manteau à la mode ou un voyage à Cuba; est-ce un besoin ou un désir ? Cela dépend des cas, c’est vrai. Mais en réglant la majorité de leurs achats par carte, les consommateurs tendent à perdre de vue le coût réel de leurs dépenses. Une réalité d’autant plus vraie si les cartes de crédit ne sont pas remboursées en 30 jours : avec des taux d’intérêt de 19 % qui peuvent frôler les 30 % pour les cartes offertes en magasin, la facture en bout de ligne risque d’être bien plus salée.

« C’est ce qui fait mal au budget des Canadiens, insiste M. Lebel. C’est un concept insidieux ! Ça commence tranquillement, et certains de nos clients finissent avec quatre ou cinq cartes de crédit et 25 0000 $ de dettes qui ont servi à s’acheter ce que j’appelle des désirs plutôt que des besoins. » Pourtant, selon un récent sondage de la Banque CIBC, peu de Canadiens s'inquiètent de leur endettement, et près de 71 % d’entre eux croient pouvoir rembourser leurs dettes en cinq ans ou moins.

« Il est important de faire preuve de réalisme lorsque l'on évalue son niveau d'endettement, conseille Christina Kramer, vice-présidente à la direction, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises CIBC. La mise en place d'une stratégie financière pratique aidera non seulement à rembourser les dettes actuelles selon l'échéancier voulu, mais aussi à ne pas en contracter de nouvelles. Il est important de faire du remboursement des dettes une priorité, mais il faut établir un ordre de priorité en tenant compte des autres objectifs financiers. »

Ausculter ses dépenses

Internet, câble, cellulaire… Vos factures sont plus élevées que ce qui était prévu dans les contrats? Demandez-vous alors si vous avez souscrit au bon forfait. Vous êtes depuis 15 ans chez le même assureur ? Pensez à faire réajuster votre franchise pour réduire votre prime ou à demander une soumission auprès d’une autre compagnie pour voir si les tarifs qui vous sont offerts sont concurrentiels.

« C’est incroyable l’argent dépensé pour les automobiles », remarque M. Lebel. Les coûts d’utilisation d’une berline sont estimés par CAA-Québec à 10 456,80 $ par année, soit 871 $ par mois et plus de 10 fois le prix d’un abonnement mensuel à la Société de transport de Montréal.

Mettre un frein à toutes ces dépenses demande d’adopter de saines habitudes de gestion financière, mais aussi de gestion de soi qui « touchent directement à la psychologie du consommateur », conclut M. Lebel.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street s'inquiète du virus

Mis à jour à 16:48 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Nasdaq a atteint son 26e record de l’année et son cinquième record du mois de juillet.

Titres en action: Postmedia, Delta, Siemens, Fast Retailing

Mis à jour à 16:40 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Couche-Tard se prépare-t-elle pour une acquisition?

Cela pourrait aussi permettre à la société établie à Laval d’obtenir jusqu’à 4 milliards $ US.