Bâtir son dossier de crédit

Publié le 01/05/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 09:39

Bâtir son dossier de crédit

Publié le 01/05/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 09:39

Découvrez ce que dit votre dossier de crédit. Ce n'est pas joli ? Il y a moyen de l'embellir.

De votre dossier de crédit dépendent en partie les conditions auxquelles on vous accordera un prêt. Mine de rien, un seul défaut de paiement sur un prêt pourrait avoir une incidence sur le taux qu'exigeront les institutions financières lors du renouvellement de votre hypothèque.

Les prêteurs examinent votre santé sur le plan financier, votre stabilité et votre niveau d'endettement. Et puis, oui, ils s'informent de votre réputation quant au respect de vos engagements en consultant votre dossier de crédit.

Comprenez les rouages

Au Canada, trois agences d'évaluation du crédit - Equifax, TransUnion et les Bureaux de crédit du Nord - compilent l'information transmise par les institutions financières.

Celles-ci rassemblent dans le dossier de crédit vos renseignements personnels (nom, employeurs), l'information sur vos emprunts et vos comptes de banque (par exemple, chèques sans provision), ainsi que sur une faillite ou sur une décision judiciaire défavorable, la mention de toute incapacité à rembourser une dette ou parfois une facture, toute déclaration faite en tant que consommateur (à la suite d'un différend avec une institution financière, par exemple) et finalement, la liste des personnes qui ont consulté votre dossier de crédit.

Ces informations permettent aux agences d'évaluation du crédit d'établir votre cote de crédit, qui est un jugement porté sur votre bonne santé sur le plan financier. Ce pointage, qui repose sur une formule mathématique, révèle le risque que vous présentez pour les prêteurs. On peut l'établir de nombreuses façons. Les agences d'évaluation du crédit Equifax et TransUnion utilisent une échelle qui va de 300 à 900, les meilleures cotes étant représentées par un pointage élevé.

Conservez un dossier impeccable

Mais comment préserver cette réputation de bon emprunteur ? " Pour garder un bon dossier de crédit, il faut respecter ses engagements ", répond sans hésiter Hélène Arsenault. Autrement dit, vous devez payer vos factures à temps, rembourser vos dettes et éviter d'avoir trop de facilités de crédit à votre disposition. Sachez cependant que les doutes des prêteurs persisteront si votre historique de crédit est court.

Toutefois, ceci mis à part, vous pourriez avoir des difficultés financières passagères. À strictement parler, ce ne sera pas dramatique, à condition ne pas faire l'autruche. " Votre réaction devrait être de prendre contact avec les créanciers, de leur expliquer votre situation et de vous entendre avec eux sur des paiements moindres mais réguliers ", explique Hélène Arsenault.

En informant le prêteur, vous agissez de bonne foi et vous démontrez que vous êtes une personne responsable. " Toutefois, assurez-vous de faire des promesses réalistes afin de pouvoir respecter vos engagements, prévient Hélène Arsenault. Jouer au chat et à la souris avec les créanciers, ce n'est pas payant. "

Seulement voilà, les difficultés financières pourraient devenir récurrentes, noircissant du coup votre dossier de crédit. " Le signal que les prêteurs recevront, c'est que vous êtes saturés, que vous vivez à la limite de votre capacité d'emprunt ", explique Hélène Arsenault.

Améliorez rapidement votre réputation

Malgré toutes vos précautions, votre cote de crédit pourrait se détériorer. Dans ce cas, vous devriez aller voir ce qui ne va pas dans votre dossier.

Prenez le temps de vérifier ce qui y est écrit et de corriger les erreurs. Mais sachez qu'avant de faire des rectifications, l'agence d'évaluation du crédit communiquera avec votre institution financière qui lui a fourni l'information pour obtenir sa version des faits. Si l'institution soutient que l'information donnée est exacte, il vous restera néanmoins la possibilité de soumettre une brève déclaration à l'agence pour expliquer votre position. Cette déclaration sera insérée dans votre dossier.

Si l'information transmise est juste, il peut être important de la documenter. Par exemple, si vous venez de faire fail-lite en raison d'un divorce, vous devriez préciser qu'il s'agit de circonstances extraordinaires. Les prêteurs éventuels seront ainsi avisés que vous n'administrez pas mal vos affaires personnelles.

Dans certains cas, vous pouvez rectifier le tir. Par exemple, si votre dossier rapporte que vous avez trop de créanciers différents, la solution qui s'impose est d'en réduire le nombre. " Faire de trop nombreuses demandes de crédit sera con-sidéré suspect, explique Marie-France Lettre. Les prêteurs s'interrogeront sur les raisons qui vous poussent à multiplier vos sources de crédit. " Pour les rassurer, vous n'avez qu'à fermer certains comptes ou à réduire votre limite de crédit. Notez qu'il est préférable de fermer les comptes récents et de conserver les plus anciens, à cause de l'historique.

L'impact de la cote de crédit sur vos conditions d'emprunt

Le pointage de crédit a une influence directe sur l'obtention d'un prêt et sur ses conditions. Voici comment l'interpréter : de 775 à 900, " très bon " ; de 650 à 774, " bon " ; de 525 à 649, " moyen " ; de 400 à 524, " médiocre " ; de 400 à moins, " très médiocre ".

Les prêteurs traditionnels s'attarderont surtout aux cas extrêmes, c'est-à-dire à un pointage de 750 et plus, avec un taux de défaillance de 1 à 2 %, selon FICO Credit Scores, et à un pointage de 524 et moins, avec un taux de défaillance de 60 à 78 %.

Le premier groupe obtiendra un prêt facilement et pourra négocier de meilleures conditions d'emprunt. L'objectif : obtenir un taux moins élevé que celui qui est offert. En théorie, le taux privilégié est accordé aux meilleurs clients. Cependant, en pratique, les institutions hésitent à accorder ce taux sans y ajouter quelques points de pourcentage.

À ce moment-là, vous devrez marchander. Vous pourriez, par exemple, parler de transférer vos avoirs, ou encore jouer sur les sentiments en parlant de votre fi-délité. " Dès lors, la négociation s'enclenchera, dit Raymond Chouinard, porte-parole de la Banque Royale. Mais il est difficile de dire ce que vous obtiendrez. "

Quant aux consommateurs dont le pointage est de 524 ou moins, ils risquent fort qu'un prêt leur soit refusé, ou ne pourront pas en négocier les conditions. Cependant, ils doivent tout de même frapper aux portes. " Les institutions essaient de décoder l'information, explique Yvon Boucher, directeur de la succursale de la Banque de Montréal, à Boucherville. S'il y a de petits retards sur la carte de crédit, on cherchera à savoir s'il s'agit d'un oubli. " Aux yeux des créanciers, vous n'êtes pas nécessairement un mauvais payeur !

Les autres emprunteurs, c'est-à-dire ceux dont le pointage se situe entre ces deux extrêmes, obtiendront un prêt, à moins d'avoir une situation financière instable, susceptible de faire peur aux créanciers. Il leur sera toutefois plus difficile de négocier les conditions. Cela ne devrait jamais les empêcher d'essayer !

UN BON DOSSIER EN 5 POINTS

1. Votre historique de paiement

Des retards récents nuiront à votre cote. Votre dossier gardera pendant six ans le rapport d'une agence de recouvrement, et pendant sept ans, celui d'une faillite.

2. Le montant de vos dettes

Elles ne devraient pas dépasser 30 % de vos limites de crédit.

3. Votre expérience de crédit

Plus votre expérience est longue, plus vous êtes avantagé.

4. Les nouvelles demandes de crédit

Une note est inscrite à votre dossier chaque fois que vous faites une nouvelle demande de crédit. Si vous en faites plusieurs en peu de temps, c'est mauvais signe.

5. Les différents types de crédit

Plus vous aurez eu recours à différentes formes de crédit (carte, hypothèque, prêt auto, marge, etc.), mieux votre dossier se portera.

RESSOURCES

Visitez le site www.acfc.gc.ca et consultez les publications intitulées Comprendre votre dossier de crédit et votre pointage de crédit et Le coût des prêts sur salaire.

CONSULTEZ VOTRE DOSSIER

Consultez votre dossier de crédit au moins une fois par an afin de vous assurer qu'il ne contient pas d'erreurs, que vos renseignements personnels sont à jour et que vous n'avez pas été victime d'une fraude. La copie sera gratuite si vous en faites la demande par écrit et que vous l'envoyez par la poste. Vous pouvez également présenter une demande en ligne. Cette méthode est plus rapide, mais les agences exigent des frais de 8 à 15 dollars (equifax.com, transunion.ca et creditbureau.ca).

DES TACHES TENACES

Certains événements peuvent entacher votre dossier de crédit pendant six ans ou plus : un jugement défavorable, une faillite, des recouvrements ou des défauts de paiement.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approchent.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.