Au tour des cartes de crédit

Publié le 01/12/2008 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:56

Au tour des cartes de crédit

Publié le 01/12/2008 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:56

Par Daniel Germain

Après les prêts hypothécaires, les cartes de crédit saigneront à leur tour les banques américaines. Les dettes accumulées sur cartes de crédit s'élèvent à 950 milliards de dollars, et de plus en plus d'Américains peinent à les rembourser. Les mauvaises créances pourraient s'élever à 41 milliards de dollars cette année, et à 96 milliards en 2009. On est loin des 11,9 billions (un billion = mille milliards) de dollars que représente le marché hypothécaire, mais les difficultés sur le marché des cartes de crédit pourraient faire très mal aux banques. D'abord, les mauvais payeurs potentiels sont, toutes proportions gardées, près de trois fois plus nombreux dans ce secteur. Ensuite, les banques ne peuvent pas compter sur un bien en garantie, comme une maison, pour se rembourser. Cela pourrait toucher des banques jusque-là épargnées par la débâcle hypothécaire, comme Bank of America et JPMorgan.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique

18/07/2019 | AFP

Le G7 s’est aussi entendu sur « pour instaurer une taxation minimale à l’impôt sur les sociétés ».

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

18/07/2019 | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

18/07/2019 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».