Les primes d'assurance habitation n'ont pas fini d'augmenter

Publié le 27/06/2009 à 10:19

Les primes d'assurance habitation n'ont pas fini d'augmenter

Publié le 27/06/2009 à 10:19

Par Dominique Froment

Après l'essence et le panier d'épicerie, dont les prix sont à la hausse, la prime de votre police d'assurance habitation augmente. Et l'an prochain aussi, disent les assureurs.

"Le secteur de l'assurance habitation n'est pas rentable depuis cinq ans. Cela ne peut pas durer", lance Pierre Lepage, vice-président, assurance des particuliers, d'Intact Assurance (ex-ING Canada). Intact haussera ses primes lors des renouvellements et offrira moins de rabais pour attirer de nouveaux clients, précise M. Lepage.

Chez Desjardins Groupe d'assurances générales, il y aura également des augmentations de primes, confirme Stéphane Mailhot, directeur principal des communications et des relations publiques.

Les assureurs refusent de chiffrer la hausse, qui varie en fonction de plusieurs facteurs; selon qu'il s'agit d'un renouvellement ou d'une nouvelle police, de l'âge de la maison, du secteur géographique, des réclamations de l'assuré, etc. L'augmentation moyenne dépassera l'inflation et même 5 % dans plusieurs cas, précisent les assureurs.

Plus de réclamations liées à l'eau

L'eau est devenue la bête noire des assureurs, explique Yves Fortin, vice-président, assurances des particuliers, assurances de dommages, chez AXA. "En 2001, les dégâts d'eau représentaient 20 % de la valeur des indemnités payées par AXA aux assurés [propriétaires-occupants] alors que cette année, cela sera presque 50 %."

Dans certaines villes ou quartiers, les nombreuses constructions résidentielles des dernières années surchargent les systèmes d'égout et d'aqueduc. Dans d'autres villes, comme Montréal, ces infrastructures sont carrément obsolètes. Les changements climatiques font aussi tomber beaucoup de pluie en peu de temps, ce qui n'aide pas non plus.

Autres éléments qui font grimper la facture : le parc immobilier vieillit, de sorte que les toits sont moins étanches, les coûts de reconstruction augmentent; et davantage d'habitations abritent des appareils électroniques de grande valeur, tels un cinéma maison et un ou plusieurs ordinateurs.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

Faites vos boîtes... et l'inventaire de vos biens!

Édition du 11 Mai 2019 | Les Affaires

ASSURANCES DE DOMMAGES. À l’approche du 1er juillet, le BAC suggère de faire d’une pierre deux coups.

La «création de richesse» par l'assurance vie

14/06/2019 | Daniel Germain

La «stratégie de la création de richesse», le glaçage sucré pour vous faire avaler de l’assurance.

À la une

Agriculture urbaine: des melons d'Oka Ă  l'ancien hippodrome

BLOGUE. Urbanisme transitoire: cet été, il poussera des melons d'Oka sur le terrain vacant de l'Hippodrome Blue Bonnets.

Ă€ surveiller: Dorel, Stantec et Bank of America

Que faire avec les titres de Dorel, Stantec et Bank of America?

Bourse: le temps de miser sur les banques américaines?

14/06/2019 | Denis Lalonde

BALADO GESTIONNAIRES EN ACTION. Les banques américaines se négocient à des ratios très intéressants, dit François Rochon