5 petites entreprises québécoises côtées en Bourse qui pourraient devenir grandes

Publié le 13/09/2016 à 15:06

5 petites entreprises québécoises côtées en Bourse qui pourraient devenir grandes

Publié le 13/09/2016 à 15:06

Par lesaffaires.com

Les petites capitalisations boursières passent souvent sous le radar des investisseurs. Elles sont trop jeunes pour attirer le regard des analystes financiers et des publications spécialisées, qui demandent plus d'antécédents avant de les recommander à leur auditoire. Certaines sont pourtant les géants de demain. Quatre gestionnaires de portefeuille chevronnés ont accepté de nous dévoiler 5 entreprises qu'ils jugent particulièrement prometteuses.

Découvrez plus d'entreprises dans notre enquête: Petite société deviendra grande (édition abonnés)

Les petites capitalisations boursières passent souvent sous l'écran radar des investisseurs. Elles sont trop jeunes pour attirer le regard des analystes financiers et des publications spécialisées, qui demandent plus d'antécédents avant de les recommander à leur auditoire. Certaines sont pourtant les géants de demain. Quatre gestionnaires de portefeuille chevronnés ont accepté de nous dévoiler les entreprises qu'ils jugent les plus prometteuses.

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

6 trucs ultra simples pour démarrer le lundi du bon pied!

Il y a 57 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. Des astuces simples et efficaces signées, entre autres, Tim Cook, Bill Gates, Jack Dorsey et Jeff Bezos.

La maison mère du New York Stock Exchange s'ouvre officiellement au bitcoin

Il y a 5 minutes | AFP

«Notre premier objectif est de fournir un écosystème dans lequel on peut avoir confiance.»

L'essor du e-commerce menacé par une pénurie de chauffeurs

Il y a 10 minutes | AFP

Le consommateur «va devoir accepter de payer plus cher».