• Conférence
  • 3e édition

Marché du cannabis

Nouveaux produits, enjeux et occasions d’affaires

7 Jours

Avant l'événement

23 octobre 2019 de 8h à 16h30

DoubleTree par Hilton Montréal
,
Plan d'accès
Téléchargez le programme (PDF)

L’industrie du cannabis est unique en raison de son évolution rapide et de ses répercussions politiques, économiques et sociétales. Le 17 octobre prochain, un an se sera écoulé depuis la légalisation du cannabis non médical. Cette année, les produits dérivés contenant du cannabis seront légaux et d’autres changements seront apportés aux réglementations fédérales et provinciales.

 

Dans le contexte de cette transformation constante, soyez au fait des nouveautés et des mutations et profitez de la présence des acteurs de l’industrie pour faire du réseautage, développer des partenariats d’affaires et dénicher des solutions à vos enjeux.

 

Le 22 octobre prochain, venez visiter deux producteurs de cannabis : 

 

PRODUCTEUR A – VERDÉLITE SCIENCES INC. (EMERALD HEALTH THERAPEUTICS) 

Beaucoup de changements ont eu lieu chez Verdélite depuis que nous sommes allés les visiter en octobre 2018. Ils ont notamment quadruplé la superficie de leurs opérations passant de 6096 mètres (20 000 pieds) carrés à 26 822 mètres (88 000 pieds) carrés. Ils ont également obtenu leur licence de transformation en avril dernier. Cette dernière s’ajoute à celle de production octroyée en janvier 2018.

Visite A - cannabis   Visite A - cannabis

 

PRODUCTEUR B – NEPTUNE SOLUTIONS BIEN-ÊTRE 

Spécialisée dans l’extraction, la purification et la formulation de produits de santé et de bien-être, Neptune détient depuis janvier dernier une licence de Santé Canada pour la transformation du cannabis. Son usine de Sherbrooke, qui servait auparavant à produire de l’huile de krill, a été adaptée à la production d’huile de cannabis. Découvrez un aperçu des coulisses de l'usine :

 

 

 

Le 24 octobre, ne manquez pas la journée d'ateliers pour avoir une vue complémentaire des produits comestibles et dérivés du cannabis :

 

ATELIER A : La production artisanale : faites votre niche dans la micro-culture et dans la micro-transformation


ATELIER BNe restez pas sur votre appétit : tout sur les aliments comestibles

 

5 bonnes raisonsde participer

 

  • Ayez un portrait complet de ce secteur
  • Faites du réseautage avec des acteurs de différents horizons, rarement réunis au même endroit, en même temps
  • Soyez au fait des dernières nouveautés et tendances
  • Ne manquez pas les derniers changements au surlendemain des élections fédérales
  • Assistez à trois panels où des experts traiteront de financement, de cannabis médical et de cannabis comestible.

 

programme de la conférence Téléchargez le programme (pdf)

mercredi 23 octobre
  • 8h00
    Accueil des participants
  • 8h30
    Mot d'ouverture
  • 8h45CONTENU PARTENAIRE
    Réglementations au fédéral et à l'international

     

    Depuis la légalisation du cannabis le 17 octobre 2018, qu’est-ce qui a changé dans la législation ? Et chez nos voisins du Sud ? Voyez :
    Les changements dans l’octroi des licences de Santé Canada et leur impact commercial ; 
    Les différences entre les systèmes entourant le cannabis thérapeutique et le cannabis pour usage adulte ;
    La venue des produits dérivés infusés au cannabis sur le marché légal ; 
    Les balises entourant la publicité et la promotion ; 
    L’adoption du Farm Bill aux États-Unis et ses répercussions pour l’industrie ainsi que la compatibilité des réglementations des autres pays avec celle du Canada ; 
    La venue du marché international et son impact

    Depuis la légalisation du cannabis le 17 octobre 2018, qu’est-ce qui a changé dans la législation ? Et chez nos voisins du Sud ? Voyez :

     

     

    • Les changements dans l’octroi des licences de Santé Canada et leur impact commercial ; 
    • Les différences entre les systèmes entourant le cannabis thérapeutique et le cannabis pour usage adulte ;
    • La venue des produits dérivés infusés au cannabis sur le marché légal ; 
    • Les balises entourant la publicité et la promotion ; 
    • L’adoption du Farm Bill aux États-Unis et ses répercussions pour l’industrie ainsi que la compatibilité des réglementations des autres pays avec celle du Canada ; 
    • La venue du marché international et son impact.

     

  • 9h15EXPERTISE
    SQDC : bilan et perspectives d’avenir

    Le 17 octobre 2018, la distribution et la vente du cannabis récréatif ont été légalisées partout au Canada, ce qui en fait une journée historique. La Société québécoise du cannabis (SQDC) démarrait alors ses activités avec ses 12 premières succursales et sa plateforme de commerce en ligne. Retour sur la mise en place d’une société d’État dont la mission est unique, et perspectives d’avenir. Faites le point sur :

     

     

    • L’approvisionnement, la distribution et la variété des produits offerts ; 
    • La légalisation de nouveaux produits de cannabis au Canada et au Québec ; 
    • L’encadrement du processus permettant de devenir fournisseur de la SQDC ; 
    • Le déploiement du réseau de succursales ;
    • Les prochains projets de la Société. 

     

  • 10h00
    Pause réseautage
  • 10h25PANEL
    Financement et état du marché d’une industrie qui avance à la vitesse grand V
    Le financement est toujours un enjeu pour les acteurs de ce marché qui comprend de plus en plus de joueurs. Le changement des règles de Santé Canada voulant que le site soit entièrement construit lors du dépôt de la demande accentue l’urgence de la recherche de financement. Comment la recherche d’investissements a-t-elle évolué ces dernières années ? Comment cette industrie se transforme-t-elle ? À quoi peut-on s’attendre pour le futur ? Voyez : 
    Le financement : quel type d’investisseur cibler et comment bien se préparer ? Est-ce que les banques traditionnelles et les investisseurs institutionnels financeront les producteurs à court, moyen ou long terme ? Est-ce qu’une distinction entre le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) faciliterait les choses ?
    Portrait du marché : comment la valeur des compagnies est-elle évaluée ? Quelles ont été les dernières fusions-acquisitions ? 
    La bourse : quelles sont les meilleures pratiques pour faire le saut en bourse ? Quels sont les avantages et inconvénients ?

    Le financement est toujours un enjeu pour les acteurs de ce marché qui comprend de plus en plus de joueurs. Le changement des règles de Santé Canada voulant que le site soit entièrement construit lors du dépôt de la demande accentue l’urgence de la recherche de financement. Comment la recherche d’investissements a-t-elle évolué ces dernières années ? Comment cette industrie se transforme-t-elle ? À quoi peut-on s’attendre pour le futur ?

     

    Voyez : 

     

    • Le financement : quel type d’investisseur cibler et comment bien se préparer ? Est-ce que les banques traditionnelles et les investisseurs institutionnels financeront les producteurs à court, moyen ou long terme ? Est-ce qu’une distinction entre le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) faciliterait les choses ?
    • Portrait du marché : comment la valeur des compagnies est-elle évaluée ? Quelles ont été les dernières fusions-acquisitions ? 
    • La bourse : quelles sont les meilleures pratiques pour faire le saut en bourse ? Quels sont les avantages et inconvénients ?

     

  • 11h10ALLOCUTION SPÉCIALE
    De la Cour suprême à l’engagement des parties prenantes

    En 2015, la Cour suprême du Canada affirmait que le cannabis médical pouvait être vendu autrement que sous sa forme séchée, notamment incorporé dans des produits comestibles. Cette décision innocentait Owen Smith, à l’époque chef boulanger d’un distributeur officiel de cannabis médical, qui avait été accusé de trafic de drogue. Découvrez :
    L’impact de cette décision historique ;
    Les bonnes pratiques et les faux pas à éviter lorsque vous intégrez le cannabis à des aliments ; 
    L’acceptabilité sociale liée à la légalisation des produits infusés au cannabis. 
    Cette présentation sera donnée en anglais. 

    En 2015, la Cour suprême du Canada affirmait que le cannabis médical pouvait être vendu autrement que sous sa forme séchée, notamment incorporé dans des produits comestibles. Cette décision innocentait Owen Smith, à l’époque chef boulanger d’un distributeur officiel de cannabis médical, qui avait été accusé de trafic de drogue. Découvrez :

     

    • L’impact de cette décision historique ;
    • Les bonnes pratiques et les faux pas à éviter lorsque vous intégrez le cannabis à des aliments ; 
    • L’acceptabilité sociale liée à la légalisation des produits infusés au cannabis. 

     

    Cette présentation sera donnée en anglais. 

  • 11h45
    Diner réseautage
  • 13h00PANEL
    Produits comestibles : de la plante à la table

    Les Canadiens pourront consommer légalement des produits comestibles infusés au cannabis en 2019. D’ailleurs, si on fie à l’expérience d’États américains, ces produits représenteront une grande part du marché. Des répondants canadiens (à une enquête de 2018) qui avaient affirmé avoir consommé du cannabis dans la dernière année, 41 % ont dit avoir consommé des produits comestibles. En revanche, la légalisation de ces derniers suscite l’inquiétude de plusieurs Canadiens . Voyez :

     

    • L’aspect légal : quelle est la quantité maximale de cannabinoïdes par unité de vente ? Quelles sont les règles qui régissent l’emballage ? Quelles sont les similitudes et les différences avec d’autres réglementations ailleurs dans le monde ? Est-ce que les produits contenant du CBD devraient être traités différemment de ceux contenant du THC ? Y a-t-il une différence à établir entre les produits infusés au CBD qui proviennent du chanvre et ceux qui proviennent du cannabis ? 
    • L’aspect scientifique : comment les aliments interagissent-ils chimiquement avec les cannabinoïdes ? Comment évaluer l’effet des cannabinoïdes chez les consommateurs (temps de réaction, durée de l’effet, etc.) ? 
    • L’aspect innovation et partenariats : comment développer des produits qui se démarquent ? Qu’est-ce qui fonctionne à l’étranger ? Comment créer des partenariats d’affaires où les forces de chacun sont mises à profit ? 
    • L’aspect consommateur : comment les Canadiens perçoivent-ils les produits dérivés ? Quels seront les produits comestibles les plus recherchés ?
  • 14h00ÉTUDE DE CAS
    Produits topiques pensés ici et présents sur la scène internationale

    Contrairement à la majorité des entrepreneurs, Andrew Kerklaan commercialise ses produits à l’étranger (États-Unis, Colombie, Europe, etc.), même si le siège social de son entreprise est à Montréal. Cela changera probablement dans les prochains mois, lorsque les produits dérivés du cannabis deviendront légaux au Canada. Profitez de l’expertise d’Andrew Kerklaan pour : 

     

    • Être au fait des produits topiques les plus populaires, du profil de cette clientèle et de ses attentes ;
    • Connaître les meilleures pratiques et les faux pas à éviter ;
    • Créer des partenariats avec des producteurs de cannabis à l’international ;
    • Avoir un état de la situation, pour un entrepreneur, des marchés internationaux pour les produits topiques, notamment avec l’adoption du Farm Bill à l’automne dernier aux États-Unis. 

     

     

    Cette présentation sera donnée en partie en anglais

  • 14h30
    Pause réseautage
  • 15h00ÉTUDE DE CAS
    Des cannabinoïdes produits à partir de levures

    Dans les installations de cette entreprise fondée en 2014, vous ne verrez aucun plant de cannabis. Hyasynth Bio produit pourtant une dizaine de cannabinoïdes différents (CBD, THC, CBG, etc.), non pas à partir de la plante, mais plutôt de levures génétiquement modifiées. Après avoir été financé par différents partenaires, dont Anges Québec, OrganiGram a investi 10 millions de dollars dans cette start-up à l’automne dernier. Vous y verrez :
    Les processus de cette production ;
    Les avantages de cette technologie (coûts et risques amoindris de pénurie) ;
    La démarche entourant sa demande de brevets à l’international ;
    Ses visées et ses compétiteurs à l’international ;
    Comment l’entreprise collabore avec Santé Canada dans un contexte de production qui appartient à un autre paradigme.

    Dans les installations de cette entreprise fondée en 2014, vous ne verrez aucun plant de cannabis. Hyasynth Bio produit pourtant une dizaine de cannabinoïdes différents (CBD, THC, CBG, etc.), non pas à partir de la plante, mais plutôt de levures génétiquement modifiées. Après avoir été financé par différents partenaires, dont Anges Québec, OrganiGram a investi 10 millions de dollars dans cette start-up à l’automne dernier. Vous y verrez :

     

    • Les processus de cette production ;
    • Les avantages de cette technologie (coûts et risques amoindris de pénurie) ;
    • La démarche entourant sa demande de brevets à l’international ;
    • Ses visées et ses compétiteurs à l’international ;
    • Comment l’entreprise collabore avec Santé Canada dans un contexte de production qui appartient à un autre paradigme.

  • 15h30PANEL
    Le cannabis vu par des professionnels de la santé

    La légalisation du cannabis non médical a mis en lumière le potentiel du médical, rendu légal depuis 2001 au Canada. Profitez de la présence de représentants de trois professions de la santé pour faire le point :

     

    • Est-ce que les professionnels de la santé sont assez formés ? 
    • Est-ce que les pharmaciens devraient être davantage mis à profit lorsque le cannabis est prescrit ?
    • Quel est le rôle des infirmières praticiennes dans le traitement ? Devraient-elles avoir le droit d’en prescrire comme en Ontario ?
    • Est-ce que les médecins se sentent encore mal à l’aise de prescrire du cannabis ? Prescrivent-ils uniquement du CBD ?
    • Est-ce que les patients maintiennent le traitement à court, moyen ou long terme ? Pourquoi ? 
    • Est-ce que les produits contenant du CBD (vendus sans ordonnance) devraient être vendus en pharmacie ? 
    • Concernant le cannabis non médical, y a-t-il des dangers d’automédication ? 
    • Est-ce que Santé Canada devrait maintenir un programme de cannabis médical distinct de celui du non médical ?

     

  • 16h30
    Mot de clôture
complétez votre expérience

Ces activités en petits groupes ont un taux de satisfaction très élevé ! Elles vous permettent d'approfondir vos connaissances sur un sujet plus pointu le lendemain de la conférence. Une excellente façon de tirer le maximum du contenu offert.

  • mardi 22 octobre
    de 9h30 à 11h00
    PRODUCTEUR A : VERDÉLITE SCIENCES INC. (EMERALD HEALTH THERAPEUTICS), (SAINT-EUSTACHE)
    Des installations quatre fois plus grandes qu’en 2018

     

    Beaucoup de changements ont eu lieu chez Verdélite depuis que nous sommes allés les visiter en octobre 2018. Ils ont notamment quadruplé la superficie de leurs opérations passant de 6096 mètres (20 000 pieds) carrés à 26 822 mètres (88 000 pieds) carrés. Ils ont également obtenu leur licence de transformation en avril dernier. Cette dernière s’ajoute à celle de production octroyée en janvier 2018.
    Participez à cette visite et voyez comment Verdélite :
    • Augmentera de 4 à 23 salles de production de cannabis où seront cultivés 12 000 plants en même temps ; 
    • Disposera également de 12 salles d’emballage et de transformation ainsi qu’un centre d’extraction et laboratoire d’analyse et de développement de produits ;
    • Compte emballer annuellement 50 000 kilogrammes de cannabis séché tant pour le marché médical que celui non médical ; 
    • Se lancera dans la production de produits infusés au cannabis.

     

  • mardi 22 octobre
    de 13h30 à 15h00
    PRODUCTEUR B : NEPTUNE SOLUTIONS BIEN-ÊTRE (SHERBROOKE)
    L’extraction : du krill au cannabis
    Neptune a annoncé sa transition de producteur d’huile de krill à producteur d’extraits de cannabis à l’automne 2017. C’est le 4 janvier dernier que l’entreprise a reçu sa licence de transformation de Santé Canada, faisant d’elle la troisième à recevoir ce type de licence au Québec. L’entreprise possède une installation ultramoderne de 4645 mètres carrés 50 000 pieds carrés située à Sherbrooke.
    Participez à cette visite et voyez comment Neptune : 
    Procède pour extraire les cannabinoïdes et les autres molécules actives de la matière première ; 
    Fabrique des capsules Licaps® avec une technologie exclusive appartenant à Lonza, une multinationale suisse qui agit comme sous-traitant pour les domaines pharmaceutiques et des sciences de la vie ; 
    Compte atteindre une capacité de transformation de 200 000 kilogrammes de cannabis par année d’ici juillet 2019 ;
    Possède l’infrastructure en place pour plus tard transformer 6 millions de kilogrammes de cannabis et de chanvre. 

    Neptune a annoncé sa transition de producteur d’huile de krill à producteur d’extraits de cannabis à l’automne 2017. C’est le 4 janvier dernier que l’entreprise a reçu sa licence de transformation de Santé Canada, faisant d’elle la troisième à recevoir ce type de licence au Québec. L’entreprise possède une installation ultramoderne de 4645 mètres carrés située à Sherbrooke.

     

    Participez à cette visite et voyez comment Neptune : 

     

    • Procède pour extraire les cannabinoïdes et les autres molécules actives de la matière première ; 
    • Fabrique des capsules Licaps® avec une technologie exclusive appartenant à Lonza, une multinationale suisse qui agit comme sous-traitant pour les domaines pharmaceutiques et des sciences de la vie ; 
    • Compte atteindre une capacité de transformation de 200 000 kilogrammes de cannabis par année d’ici juillet 2019 ;
    • Possède l’infrastructure en place pour plus tard transformer 6 millions de kilogrammes de cannabis et de chanvre. 

     

  • jeudi 24 octobre
    de 8h30 à 9h00
    Journée ateliers - Accueil des participants

Avec le soutien de

  • CQCC
  • Génome Quebec

tarifs et offres promotionnelles

BESOIN D'AIDE ? NOUS SOMMES LÀ.
CONSULTEZ LA FOIRE AUX QUESTIONS
OU APPELEZ-NOUS : (514) 392 4298
Prix promotionnel avec votre code promo*
SECTEURS PRIVÉS ET PARAPUBLICS régulierJusqu'au 29 aoûtJusqu'au 26 septembre
CONFÉRENCE 795$ 595$ 695$
Complétez votre expérience
VISITES +345$ +295$ +295$
ATELIER (ch.)
+445$ +295$ +295$
Prix promotionnel avec votre code promo*
 SECTEURS PUBLIC ET OBNL 
régulierJusqu'au 29 août
Jusqu'au 26 septembre
CONFÉRENCE 695$ 495$ 595$
Complétez votre expérience
VISITES +295$ +245$ +245$
ATELIER (ch.)
+345$ +245$ +245$
Ces activités en petits groupes ont un taux de satisfaction très élevé ! Elles vous permettent d'approfondir vos connaissances sur un sujet plus pointu le lendemain de la conférence. Une excellente façon de tirer le maximum du contenu offert.

S'inscrire maintenant

(514) 392-4298

Taxes en sus.
* Pour bénéficier des prix promotionnels, votre code promo est nécessaire.
Où le trouver ?
Cette conférence est reconnue en vertu de la loi du 1%".