Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Le droit immobilier en forte croissance chez Cain Lamarre

Jean-François Venne|Mis à jour le 26 avril 2024

Le droit immobilier en forte croissance chez Cain Lamarre

Me Gina Doucet, associée directrice nationale de Cain Lamarre (Photo: courtoisie)

GRANDS DU DROIT. L’année 2021 a été chargée pour Cain Lamarre, notamment grâce à une forte croissance dans le secteur du droit immobilier. Le cabinet s’est récemment distingué en conseillant la majorité des prêteurs qui ont financé l’acquisition par le gestionnaire d’actifs Centurion Asset Management de 30 multiplex dans le Grand Montréal, un total de 3 678 logements. « C’est la plus grande transaction multirésidentielle de l’histoire du Québec », souligne l’associée directrice nationale Me Gina Doucet. 

Sur le plan des honneurs personnels, la notaire Catherine Béland, spécialisée dans l’immobilier, a reçu le Mérite notarial de la Chambre des notaires du Québec. Ce prix souligne la contribution — ou une réalisation précise — d’un notaire dans un domaine particulier au cours des trois dernières années, dont les retombées ont rejailli sur l’ensemble de la profession.

Très engagé dans le droit autochtone, « Cain Lamarre a aussi représenté la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh, de la communauté de Mashteuiatsh, devant le Tribunal canadien des droits de la personne », rappelle Me Doucet. Le tribunal a conclu que les membres de cette Première Nation ont été victimes de discrimination de la part de Sécurité publique Canada à l’occasion de l’administration du programme destiné à la mise sur pied des services de police autochtones dans leurs communautés.

Alimenté par le vent qui souffle dans les voiles du marché des F&A, Cain Lamarre a notamment conseillé Meglab — une société de Val-d’Or spécialisée dans les solutions minières —, acquise par Epiroc, un fabricant suédois d’infrastructures et d’équipements miniers. « Le dossier provient de notre bureau de Val-d’Or, mais 28 professionnels basés dans différentes régions y ont travaillé », précise Me Doucet.