Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Un campus industriel carboneutre de 1G$ à Montréal-Est

Charles Poulin|21 novembre 2023

Un campus industriel carboneutre de 1G$ à Montréal-Est

Le projet 40NetZero est situé sur un site grand de sept millions de pieds carrés entre l’autoroute 40 et le boulevard Henri-Bourassa à l’est de l’autoroute 25. Les bâtiments devraient occuper environ trois millions de pieds carrés de surface. (Photo: 40NetZero)

Des promoteurs s’activent actuellement à construire un premier bâtiment dans un nouveau «campus» industriel à Montréal-Est qui sera carboneutre et dont l’investissement se chiffre à 1 G$.

Le projet 40NetZero, piloté par la société MET-HB | Propriétés SEC, est situé sur un site grand de sept millions de pieds carrés entre l’autoroute 40 et le boulevard Henri-Bourassa à l’est de l’autoroute 25. Les bâtiments devraient occuper environ trois millions de pieds carrés de surface. Les promoteurs et fondateurs du projet, Robert Soldera et Peter Karambatsos, ont décontaminé l’endroit, qui comprend entre autres l’ancien site de Pétromont, et sont prêts à accueillir leurs premiers locataires.

L’entreprise a d’ailleurs amorcé la construction d’un édifice de 400 000 pieds carrés destiné à une entreprise du secteur pharmaceutique dont le nom sera dévoilé au cours des prochaines semaines. Le bâtiment devrait être livré en décembre 2024, affirme Peter Karambatsos. 40NetZero négocie également avec deux autres locataires potentiels et espère être en mesure d’annoncer une deuxième entente d’ici un mois.

Les deux entrepreneurs s’attendent à ce que de plus en plus de multinationales cherchent à se localiser dans des endroits tels 40NetZero, notamment en raison des nouvelles normes de divulgation extrafinancières climatiques, les normes S1 et S2, de l’International Sustainability Standards Board (ISSB), qui entreront en vigueur dès le 1er janvier.

«Les entreprises internationales veulent miser sur la carboneutralité de leurs installations, précise Peter Karambatsos. Elles n’ont pas vraiment le choix. Si elles ne le font pas aujourd’hui, elles devront le faire d’ici un ou deux ans. La résilience face aux changements climatiques devient un facteur de plus en plus important pour les entreprises, peu importe leur taille.»

 

Carboneutralité

Le nouveau campus industriel misera ainsi sur sa carboneutralité, expliquent Robert Soldera et Peter Karambatsos.

En plus que de n’utiliser que de l’hydroélectricité, les bâtiments auront entre autres une toiture avec membrane élastomère banche, une technologie de récupération de chaleur, des noues filtrantes végétalisées, des vitres antireflet, de la végétation abondante sur le site, des abris solaires pour voitures, un système de gestion de l’eau, de l’éclairage écoénergétique solaire et durable et des aires de stationnement en béton concassé recyclé.

Le site de 40NetZero vise de plus à ce que tous les bâtiments qui y seront construits obtiennent les certifications SITES, qui favorise la durabilité environnementale, la préservation des ressources, la biodiversité, la réduction des émissions de carbone et la santé humaine, LEED Zero, qui récompense les bâtiments qui atteignent une émission nette de carbone nulle dans leurs opérations.

«Tout sera ultra efficace et les constructions iront largement au-delà des normes du code de bâtiment», souligne Peter Karambatsos.

«À l’extérieur de Montréal, pour construire ce genre de complexe, il faudrait probablement utiliser des terres agricoles ou raser des forêts, ajoute Robert Soldera. Nous, nous avons décidé de prendre des terrains contaminés et de les réhabiliter.»

La formule adoptée par 40NetZero, soit une immense superficie pour le projet, permettra aux locataires d’obtenir des prix compétitifs à d’autres locaux industriels grâce à d’importantes économies d’échelles qui seront réalisées par les promoteurs, souligne Peter Karambatsos.

 

Le Pavillon

Un autre attrait intéressant pour les locataires, estiment les promoteurs, est l’édifice central nommé «Le Pavillon». Celui-ci sera accessible à toutes les entreprises ayant pignon sur rue sur le site et fera office de lieu de rassemblement et de divertissement.

On y retrouvera une aire de restauration, un espace de détente, un centre d’entraînement, des courts de basketball extérieurs et un service de vélos en libre-service pour se balader sur la piste cyclable de 1,5 km qui sera érigés sur le site.

Un des avantages du Pavillon de 40NetZero est que les employés n’auront pas à aller bien loin pour pouvoir profiter de toutes ces activités, note Robert Soldera.

«Les entreprises font des pieds et des mains pour trouver des employés, rappelle Peter Karambatsos. Nous croyons que l’aspect humain est primordial, et avec le Pavillon, nous pensons que le campus 40NetZero possède quelque chose d’unique pour attirer des employés.»

 

Changer l’image de Montréal-Est

Un autre des objectifs du duo d’entrepreneurs est de réhabiliter l’image de Montréal-Est, qui est encore associée aux hydrocarbures.

«Nous avons vu une occasion de faire quelque chose de différent en créant le campus, quelque chose qui irait à l’encontre de l’image de Montréal-Est encore véhiculée, avance Peter Karambatsos. Nous voulions faire partie de la solution, et je crois que 40NetZero est l’occasion idéale.»

 

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.