Communiquer sa vision d’entreprise : un enjeu de taille

Publié le 03/02/2020 à 13:30

Existe-t-il une liste de pratiques RH infaillibles qui permettent d’attirer et de garder les talents au sein de votre PME? Non, mais savoir bien communiquer sa vision d’entreprise est un excellent point de départ…

La pénurie de main-d’œuvre n’épargne aucune entreprise. La compagnie technologique GSoft en est la preuve. Connue pour les marques ShareGate et Officevibe, cette PME montréalaise cherche constamment à attirer les candidats de valeur. « La rareté des talents nous frappe de plein fouet malgré notre succès, affirme Florian Pradon, responsable de l’expérience candidat. En plus, comme toutes les PME, notre principal défi est de réussir à nous démarquer parmi des entreprises qui ont de plus gros budgets. »

Chez GSoft, la pénurie de main-d’œuvre affecte principalement les postes affectés à la conception et au développement de produits numériques. Bien que le manque de personnel ne ralentit pas les activités de l’entreprise, celle-ci serait très heureuse d’accueillir de nouveaux talents! « Nous recherchons des personnes ayant des qualités humaines fortes, comme une grande curiosité, la capacité à développer leurs propres apprentissages, et un bon équilibre entre savoir-faire et savoir-être », explique Florian Pradon. Des qualités dont tous les employeurs sont friands… mais dont très peu d’employés sont pourvus! Alors, comment arriver à dénicher ces talents?

Une vision d’entreprise claire et précise

Selon Florian Pradon, il ne suffit plus qu’une PME utilise des pratiques RH qui ont fonctionné à une certaine époque pour que les perles rares frappent à sa porte. « L’enjeu se trouve plutôt dans la définition, la clarification et la communication de ce que l’organisation cherche à accomplir, afin que cette vision soit cohérente, motivante et palpable pour les candidats et les employés. » Une vision claire et précise permettrait en outre d’éviter que des candidats se joignent à l’organisation pour de mauvaises raisons.

C’est d’ailleurs dans le but de bien communiquer sa vision aux candidats intéressants que GSoft a retravaillé sa marque employeur. « Pour ce faire, on a engagé une firme de relations publiques afin de rejoindre les communautés des médias sociaux où on pense être pertinents, explique Florian Pradon. On a aussi refait notre site Web pour clarifier notre mission, et on a redéfini notre programme de référencement à l’interne pour encourager nos employés à faire appel à leurs réseaux. »

Au-delà de l’attraction : la rétention

Le fait de redéfinir sa vision d’entreprise et de retravailler sa réputation en ligne a évidemment poussé GSoft à revoir certains éléments favorisant la rétention de ses employés, tels que la rémunération, la compensation et la formation. « On a également décidé d’acquérir la certification B Corp, explique Florian Pradon, une certification qui valorise le rôle social de l’entreprise (bénévolat, donation, etc.). Qui plus est, on a lié des actions socialement responsables au système de référencement. Par exemple, un employé qui recommande un candidat reçoit un certain montant. Ensuite, un don du même montant est fait à l’organisme de son choix. » Une stratégie qui, selon lui, favorise grandement les sentiments d’appartenance, d’engagement et de fierté chez les employés. Des sentiments indispensables pour s’assurer de leur fidélité.

Nul n’est besoin de promouvoir des pratiques RH « à la mode » pour attirer et garder les talents. Pour une PME, l’important serait plutôt de bien savoir qui elle est et de communiquer cela aux candidats et candidates qu’elle souhaite vraiment attirer.

Vous souhaitez approfondir le sujet et en discuter avec d’autres dirigeants et gestionnaires de PME? Le Forum RH PME est l’événement tout indiqué! Un rendez-vous à ne pas manquer, le 18 mars au Palais des congrès de Montréal. 

forumrhpme.com

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.

La Bourse sur une perspective de 100 ans

11/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les leaders d’aujourd’hui ne seront pas nécessairement les leaders de demain.