L’achat de rentes, une solution gagnant-gagnant

Publié le 26/09/2022 à 00:01

Par Normandin Beaudry

Le volume d’achat de rentes assurées a presque doublé au Canada de 2020 à 20211 , et 2022 semble vouloir maintenir la tendance. Longtemps considéré comme une étape nécessaire à la terminaison d’un régime à prestations déterminées, cet outil de gestion des risques se positionne aussi aujourd'hui comme un placement futé pour les caisses de retraite.

Qu’est-ce qu’un achat de rentes?

Il s’agit d’une transaction par laquelle la caisse de retraite du régime offert par un employeur verse une prime à un assureur qui prend à sa charge les rentes des retraités assurés. L’assureur s’engage ainsi à verser les rentes directement aux retraités, ou à la caisse de retraite qui continue alors d’agir comme agent payeur.

Cette stratégie est applicable à tous les régimes à prestations déterminées, peu importe leur taille ou la législation applicable. Les transactions conclues peuvent être modestes, pour les régimes qui achètent des rentes périodiquement ou les régimes de petite taille, et peuvent atteindre jusqu'à plusieurs centaines de millions de dollars, pour les régimes de plus grande taille.

Comme une cure de jouvence

En transférant la responsabilité du versement des rentes des retraités à l’assureur, le régime rajeunit son profil démographique. L’achat de rentes permet donc à la caisse de retraite de mieux gérer la maturité du régime puisqu’il permet de réduire les risques associés au régime.

En réduisant les risques, la volatilité des cotisations nécessaires à son financement diminue également. Les promoteurs de régime voient généralement cette stratégie d’un bon œil, puisqu’elle réduit l’impact des mauvaises performances des marchés sur le régime et, par le fait même, sur le bilan financier de l’organisation.

L’achat de rentes permet aussi au régime de se protéger non seulement contre les risques liés aux taux d’intérêt et de marchés boursiers, mais aussi contre le risque de longévité. En effet, l’assureur continuera de payer la rente au retraité même si son décès dépasse de loin son espérance de vie.

Quel est le meilleur moment pour un achat de rentes?

Actuellement, les conditions idéales semblent réunies pour transférer les risques du régime à un assureur tout en réalisant un rendement intéressant.

D’une part, parce que la plupart des régimes ont vu leur situation financière s’améliorer au cours des dernières années et que l’achat de rentes leur permettrait de cristalliser les gains qu’ils ont réalisés.

D’autre part, grâce à la forte hausse des taux d’intérêt depuis le début de l’année, l’achat de rentes peut aussi représenter un placement offrant des rendements implicites très intéressants, ceux-ci ayant atteint presque 5 % à l’été 2022.

Par ailleurs, le nombre élevé d’assureurs présents sur le marché augmente la compétition et permet aux promoteurs de régime de trouver preneur pour leur groupe au meilleur prix possible. C’est donc un bon moment pour les comités de retraite d’analyser la possibilité d’effectuer un achat de rentes et ainsi profiter de ce contexte favorable.

1 Données publiées par LIMRA 

 

 

À la une

Freiner les évictions sans nuire à la densification

Il y a 32 minutes | Jean Sasseville

EXPERT INVITÉ. Un moratoire sur les évictions est une décision populaire qui s’attaque aux symptômes seulement.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 29 mai

Mis à jour il y a 31 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés d'actions en baisse, pénalisés par la remontée des taux obligataires.

Le pétrolier ConocoPhillips annonce le rachat de Marathon Oil

Il y a 38 minutes | AFP

Une opération qui valorise l’entreprise à 22,5 milliards de dollars américains.