Bris d’équipement : votre entreprise est-elle à l’abri ?

Publié le 29/05/2019 à 16:00

L’équipement d’une entreprise bénéficie d’une certaine protection dans le cadre d’une assurance de base. Mais pour protéger plus spécifiquement le matériel qu’elles utilisent, certaines entreprises ont intérêt à demander une protection pour bris d’équipement.

Dans certains secteurs, l’équipement est au cœur des activités de l’entreprise. Par exemple, le bris d’une machine peut instantanément paralyser une usine, un chantier, une mine ou une exploitation agricole. Le mot « équipement » évoque donc plus spontanément certaines industries, telles que :

• l’industrie manufacturière ;
• la construction ;
• les mines et la production d’énergie ;
• l’agriculture, l’élevage et la transformation alimentaire.

Toutes les entreprises possèdent de l’équipement !

Cependant, dans le domaine de l’assurance, le mot « équipement » a un sens beaucoup plus large : il englobe pratiquement tous les objets qui permettent à une entreprise d’exercer ses activités. En fait, toutes les entreprises utilisent quotidiennement des équipements.

Certains sont plus spécifiques à un secteur d’activité – par exemple, les congélateurs, chambres froides, armoires et comptoirs réfrigérés pour les détaillants en alimentation et les restaurants.

D’autres équipements sont courants dans pratiquement toutes les entreprises : systèmes de chauffage et de climatisation, chaudières, systèmes téléphoniques, ordinateurs… Même les start-up les plus virtuelles ont besoin d’un minimum d’équipement !

L’assurance de biens couvre-t-elle votre équipement ?

L’assurance des biens d’une entreprise protège normalement ses équipements s’ils sont endommagés à la suite d’un événement ou d’un sinistre couvert par l’assurance : incendie, tempête, vol, etc.

Or, une machine peut cesser de bien fonctionner pour plusieurs autres raisons. De plus, il arrive souvent que le bris d’un équipement en entraîne d’autres.

Par exemple, la défaillance du système électrique d’un bâtiment peut provoquer de brusques variations de tension et causer des dommages importants à tout ce qui est branché sur le réseau, à commencer par les ordinateurs et les équipements électroniques tels que les systèmes téléphoniques.

L’arrêt d’un système de climatisation, quant à lui, entraîne une hausse de température qui peut mettre à risque d’autres équipements et augmenter les risques de défaillance électrique.

Par ailleurs, il faut savoir que certains équipements ne sont pas couverts par un contrat de base. À titre d’exemple, le bris d’un équipement mécanique, électrique ou électronique est rarement couvert par ce type de contrat.

De plus, la majorité des polices d’assurance de biens « tous risques » excluent les pertes dues à l’explosion d’une chaudière, de la tuyauterie ou des équipements qui y sont reliés. Or, les chaudières, courantes dans les édifices à bureaux, peuvent souvent se briser en raison d’un interrupteur de manque d’eau défectueux.

Les avantages d’une protection bris d’équipement

Le bris d’un équipement entraîne très souvent une interruption ou un ralentissement des activités, parfois la perte de stocks périssables, occasionnellement la location d’équipement de relève ou la relocalisation temporaire des activités, et presque toujours des frais de réparation.

Les conséquences peuvent être dramatiques si l’équipement est crucial pour les activités de l’entreprise, si le délai de remplacement est long ou si le bris survient à une période critique – vers la fin de la semaine pour un restaurant ou un bar, à la période des fêtes pour un commerçant ou la veille de la Saint-Valentin pour un fleuriste !

Toute entreprise peut se protéger contre ces défaillances en ajoutant à sa police d’assurance une protection pour bris d’équipement.

Une telle protection couvre un bris soudain et accidentel de l’équipement, qui cause un dommage physique nécessitant sa réparation ou son remplacement. Elle s’applique à l’équipement électrique et mécanique, aux systèmes de climatisation et de réfrigération, aux chaudières et appareils sous pression, aux ordinateurs et aux appareils de communication et aux systèmes de production.

Le bris d’équipement s’ajoute à une police sous la forme d’un formulaire supplémentaire. Il vient alors en addition aux causes de dommages couvertes par votre police principale. Résultat? Si votre contrat de base prévoyait une couverture pour les pertes d’exploitation ou pour les frais de relocalisation temporaire, et que ces inconvénients surviennent en raison d’un bris d’équipement, ils seront couverts.

Votre assureur peut vous conseiller sur l’opportunité d’ajouter la protection pour bris d’équipement à votre contrat. Si vous le faites, il est possible que certains de vos équipements fassent l’objet d’une inspection régulière, laquelle vous aidera à prévenir les risques de bris. Assurez-vous d’être bien protégé !

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

Cyberattaque à Longueuil: histoire d'un retour à la normale

07:00 | Pascal Forget

La Ville de Longueuil a été victime d’un virus informatique en septembre. Histoire d'un rétablissement des affaires.

À surveiller: MTY, WSP et Knight

Que faire avec les titres de MTY, WSP et Knight?

10 choses à savoir mardi

Comment réduire le décrochage scolaire, Apple TV+ censurée par la Chine, des bouteilles de bière en carton!