Le service Wi-Fi d’affaires, un atout vital pour les PME

Publié le 30/11/2018 à 00:40

Mobilité, accessibilité et connectivité sont au cœur du succès des petites et moyennes entreprises comme des grandes. Pourtant, la fiabilité de la connexion Wi-Fi, dans les PME québécoises, laisse à désirer. Ce n’est pas étonnant, car la plupart d’entre elles optent pour un service… résidentiel ! Une décision qui, si elle peut paraître économique au premier abord, finit par coûter cher.

En effet, les services résidentiels sont mal adaptés aux activités d’affaires. Souvent, ils occasionnent des ratés qui ont un important coût caché. « Les capacités des équipements Wi-Fi résidentiels sont vite complètement dépassées en entreprise, que ce soit en raison du nombre de connexions, de la couverture trop restreinte ou de la fiabilité », explique Jonathan Fortin, directeur Marketing produit et stratégie chez Vidéotron.

Lorsque les services Wi-Fi ne suffisent plus à la demande, ils montrent rapidement des signes de défaillance : « Si la couverture devient plus faible à certains endroits dans l’entreprise ou qu’on doit réinitialiser le routeur régulièrement en raison de pannes de signal inexpliquées, c’est que l’équipement ne convient plus », souligne Jonathan Fortin.

Le service d’affaires : comme sur l’autoroute

Un véritable service de Wi-Fi d’affaires peut supporter deux fois plus de connexions simultanées qu’un service Wi-Fi de type résidentiel. Une caractéristique cruciale, si l’on considère la multiplication des appareils connectés, autant chez les employés que chez les clients. Ces derniers, d’ailleurs, veulent un accès rapide et performant à tout moment. Un café aura beau servir le meilleur cappuccino du quartier, s’il offre une connexion lente ou instable, il risque de perdre certains clients.

C’est qu’en plus de limiter le nombre de connexions, un équipement de type résidentiel traite les demandes sur le réseau l’une après l’autre, de manière séquentielle, ce qui augmente le délai de réponse. « Si on fait une analogie avec la circulation automobile, utiliser le Wi-Fi résidentiel équivaut à emprunter une route à une seule voie, tandis qu’avec le Wi-Fi d’affaires, on est sur l’autoroute ! », illustre Stéphane Miljours, directeur Développement de produits et spécialiste Wi-Fi chez Vidéotron.

Une couverture à toute épreuve


De plus, avec un service résidentiel, plus l’espace de travail est grand, en largeur comme en hauteur, plus la couverture Wi-Fi risque de laisser à désirer dans certaines zones. Si des employés commencent à aménager leur bureau en fonction de la qualité de l’accès Wi-Fi, c’est le signe infaillible que votre service ne répond plus à vos besoins d’affaires ! C’est d’autant plus vrai qu’une installation de type résidentielle ne peut être bonifiée ou augmentée.

Et il n’y a pas que la superficie qui nuit à la connexion : certains matériaux, dans un bâtiment, peuvent bloquer les ondes Wi-Fi. Le défi est bien plus grand, par exemple, dans un salon de coiffure aux murs tapissés de miroirs ou dans un restaurant situé dans un édifice en béton. Dans de tels environnements, les limites de couverture d’un équipement résidentiel sont rapidement atteintes, et nuisent à l’expérience client et à la gestion des affaires.

Des mises à jour ? Quelles mises à jour ?


Peu d’entrepreneurs ou d’employés ont envie de répondre « oui » aux demandes de mises à jour, qui paralysent souvent leur ordinateur ou leur réseau pendant de longues minutes. De plus, certains équipements résidentiels ne suggèrent pas automatiquement de mises à jour. Il devient donc facile de les oublier.

Or, omettre ou reporter les mises à jour peut avoir des conséquences importantes sur le bon fonctionnement de l’équipement, sur les activités de l’entreprise et sur l’expérience client pour les PME.

Un service Wi-Fi d’affaires basé dans le nuage, comme celui de Vidéotron, élimine complètement cet inconvénient, puisque les mises à jour s’effectuent automatiquement aussitôt qu’elles sont disponibles.

Au final, un service d’affaires se révèle souvent beaucoup plus avantageux qu’il n’y paraît. Au moment de faire leur choix, les PME ont donc tout intérêt à bien peser les pour et les contre.


 

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

Immobilier: l'activité et les prix grimpent de 3% en avril

16:42 | Les Affaires - JLR

Bulletin JLR-LesAffaires. Le marché du condo continue d’avoir le vent dans les voiles, à l'exception de Laval et Québec.

Le FMI juge que le Canada ne devrait pas assouplir ses règles hypothécaires

«Cela serait malvenu, car la dette des ménages reste élevée», explique-t-il dans un rapport.

Le marché de la propriété de luxe en croissance au Québec

BLOGUE INVITÉ. Dans la région de Mtl, 3% des unifamiliales vendues en 2018 ont été acquises au coût de 980 000$ ou plus.