Comment utiliser les réseaux sociaux? Les conseils d’une agence Web à Montréal

Publié le 03/08/2021 à 13:54

Par My Little Big Web

Aujourd’hui, nous avons demandé à Eugénie Delhaye, présidente de l’agence Web, My Little Big Web, de nous parler de la meilleure stratégie à adopter pour bien gérer sa communauté et se démarquer sur les réseaux sociaux.

Les affaires (LA) : Pourquoi être présent sur les réseaux sociaux?

Eugénie : Avec 78% des Canadiens qui affirment utiliser au moins un compte de media social, il est de plus en plus important pour les entreprises de soigner leur présence sur les médias sociaux. Ces derniers vous permettent de communiquer avec vos clients et vos prospects d’une manière moins formelle et plus directe que votre site d’entreprise. Ils vous permettent aussi de faire des annonces comme des promotions, des ouvertures de succursales, de nouvelles offres et de pouvoir mesurer l’engouement de votre public cible.

Les réseaux sociaux sont devenus tellement dynamiques que de nombreuses entreprises les utilisent pour récolter de l’information sur leurs produits et services. Certaines vont même jusqu’à les utiliser pour leur service à la clientèle. De cette façon, les internautes peuvent suivre leurs échanges avec leurs marques préférées directement depuis leur téléphone intelligent.

LA : Comment choisir la plateforme la plus adaptée pour votre entreprise?

Eugénie : Il existe des dizaines de plateformes sociales. Seulement, il faut considérer qu’une fraction d’entre elles sont vraiment utilisées sur une base quotidienne par leurs abonnés. C’est le cas des réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, LinkedIn, YouTube, TikTok, Twitter, Pinterest pour ne nommer que les plus importants.

Dépendamment de la clientèle visée, son âge, ses préoccupations et votre produit ou service, certains réseaux sociaux seront plus adaptés que d’autres. Par exemple, Instagram sera davantage utilisé pour du contenu visuel. Il faut donc avoir des images ou vidéos de qualité pour avoir du succès sur Instagram.

Au contraire, sur LinkedIn, on s’attendra à du contenu plus professionnel : des articles, des partages d’expérience, des partages relatifs aux avis des clients ou des réalisations.

Pour savoir quel type de contenu publier sur chacun des réseaux sociaux, j’ai fait une vidéo à ce sujet :


LA : Faut-il investir du budget publicitaire?

Eugénie : Malheureusement, pour la plupart des réseaux sociaux les plus populaires, la portée organique est extrêmement limitée ce qui ne permet pas de toucher un grand nombre de personnes sans investir du budget publicitaire. Certains réseaux sociaux récents, comme TikTok, permettent de créer un effet réellement viral sans passer par la publicité. Pinterest aussi, par son fonctionnement et le fait que les épingles soient visibles de manière quasi permanente, a de bonnes chances de créer du trafic organique.

Certains nouveaux formats, comme les REELS sur Instagram, ont été ajoutés pour concurrencer TikTok et donnent la possibilité de créer un contenu viral. Attention, pour que votre contenu devienne viral ou qu’il ait simplement une bonne portée organique, il faut qu’il soit de qualité.

Ce qui est extrêmement important quand vous investissez du revenu publicitaire dans la gestion de vos réseaux sociaux, c’est de pouvoir mesurer votre retour sur investissement. N’hésitez pas à prendre le temps de paramétrer correctement le suivi des conversions afin d’être en mesure de savoir exactement combien vous a rapporté la publicité.

LA : Faut-il confier ses réseaux sociaux à une agence?

Eugénie : Non, vous n’êtes pas obligé de passer par une agence pour la gestion des réseaux sociaux. Les plateformes sont généralement suffisamment intuitives pour vous permettre de partager vous-mêmes vos publications. Les seuls cas pour lesquels je conseille de passer par une agence sont les suivants :

Vous n’avez pas le temps de publier sur les réseaux sociaux de manière régulière. Les plateformes sociales (et vos abonnés) aiment suivre des comptes dont les contenus sont mis à jour régulièrement. Il faut donc choisir une fréquence (comprise entre 1 fois par semaine et 3 fois par jour selon votre secteur d’activité et l’attrait de votre marque) et s’y tenir. Si vous publiez tous les jours pendant 1 mois, que vous arrêtez pendant 2 mois etc. Cela fera plus de mal que de bien à votre marque.

Vous n’êtes pas en mesure de fournir du contenu de qualité. Si votre contenu est un contenu de basse qualité, je vous recommande vivement de ne rien publier et de confier le travail à un professionnel qui connait les codes des différents réseaux et qui pourra produire du contenu qui va attirer les internautes. Voici quelques exemples de contenu de basse qualité.





Vous ne voulez pas gérer vous-mêmes les réponses aux commentaires. Le but de la gestion de réseaux sociaux est de faire réagir les internautes, si ça fonctionne vous pourriez recevoir des messages directs ou des commentaires sur vos publications. Si c’est le cas, il faut absolument que vous répondiez aux différents abonnés pour éviter qu’ils se sentent ignorés (ce qui ferait encore une fois plus de mal que de bien à votre entreprise).

Vous ne souhaitez pas vous tenir à jour sur les nouveautés relatives aux réseaux sociaux. Les grands media sociaux de ce monde ajoutent sans cesse des nouveautés pour attirer des utilisateurs et les garder sur leurs plateformes. Bien que ce soit eux qui créent les formats, ce sont nous, les utilisateurs, qui créons du contenu. Or, si les règles changent, il faut faire évoluer notre contenu sous peine de perdre notre avance et se faire dépasser par nos concurrents. Une agence d’experts en media sociaux comme My Little Big Web a pour obligation de s’informer afin de rester à jour et offrir les meilleures stratégies à ses clients.

LA : Comment mesurer le succès de sa stratégie de réseaux sociaux?

Le succès de vos actions sur vos media sociaux peut se mesurer de plusieurs manières. Normalement, si vous avez un site Web qui vend des produits ou des services, votre objectif sera de gérer une communauté dans le but de vendre davantage en ligne. Vous pourrez donc mesurer le succès de votre stratégie de réseaux sociaux grâce aux ventes additionnelles venant des media sociaux. Pour cela, il faut paramétrer correctement votre Google Analytics afin d’identifier de quelles sources viennent vos ventes.

Si vous avez un site « vitrine » pour promouvoir vos services, analysez la part de votre trafic qui vient des réseaux sociaux et (si vous le pouvez) les prises de contact relatives à vos actions. Gardez en revanche en tête que les réseaux sociaux aident surtout à accroître la notoriété de votre entreprise. Il n’est donc pas toujours évident de mesurer l’impact réel de vos actions sur vos ventes.

En plus de votre objectif final de vente, vous pouvez avoir des micros objectifs qui vont aider à connaître l’attrait des internautes pour vos comptes de réseaux sociaux. N’oubliez pas que le but des réseaux sociaux est de générer de l’engagement. Pour générer de l’engagement, il faut s’assurer un minimum de portée. La première chose que vous pouvez mesurer est la portée, puis l’engagement (les commentaires, les réactions etc.) et enfin la conversion finale que vous souhaitez (par exemple les ventes ou les prises de contact).

LA : Merci beaucoup pour toutes ces informations Eugénie, au plaisir de discuter d’un autre sujet à l’avenir.

 

À la une

Bourse: Wall Street finit sur une note contrastée, entre croissance molle et bons résultats d'entreprises

Mis à jour à 17:24 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto avance en territoire record malgré le recul de l'énergie

À surveiller: Alcoa, Bank of America et Morgan Stanley

10:45 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Alcoa, Bank of America et Morgan Stanley? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Hexo, Rogers Sugar, Alstom, Philips

10:01 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.