En quoi la personnalisation changera-t-elle votre marketing?

Publié le 17/02/2020 à 00:07

Par DIALOG INSIGHT

Seulement 15% des entreprises ont un plan de mise en place quand vient le temps de personnaliser... et vous ?

Aujourd’hui, mettre en place une stratégie de personnalisation marketing au sein de votre entreprise ne signifie pas seulement l’implantation d’une nouvelle technologie, mais bien une nouvelle manière de penser toutes vos actions marketing :

• Avoir une vision spécifique au lieu de globale;

• Optimiser chaque communication en elle-même plutôt que d’aller vers la masse;

• Focaliser sur vos clients au lieu de vos produits;

• Créer autant de contenus que vous avez de clients au lieu d’un seul contenu général qui s’adresse à tous;

• Et bien plus!

Nous sommes dans l’ère de la facilité. Ceci veut dire qu’un client ne devrait pas fournir beaucoup d’efforts pour obtenir un service personnalisé et adapté.

Voilà pourquoi adopter une stratégie de personnalisation affecte plusieurs aspects de votre marketing.

Les canaux plus traditionnels

Les canaux digitaux sont les premiers et les plus faciles à personnaliser, que ce soient les SMS, les courriels, ou encore les notifications Web et mobile. Le premier impact sera définitivement la multiplication des possibilités de contenu pour une seule communication.

Dans l’optique où on traite l’individu (et non le segment auquel il appartient), on créer autant de contenu qu’il y a de clients. Un bon exemple, très simple, est celui d’envoyer un courriel à toutes personnes ayant abandonné un panier d’achats, en mettant dans ce courriel les articles qui s’y trouvaient. Comment y arriver ? En connectant le site E-commerce à celui qui envoie un courriel, avec du marketing automatisé et fort probablement du contenu dynamique ou des requêtes sur des tables relationnelles. Disons qu’à ce niveau, ce ne sont pas les limites technologiques qui empêchent les organisations de le faire, puisque les solutions sont disponibles.

Les communications promotionnelles en ligne

Que ce soit sur des bannières ou des portions de vote site Web, une promotion sur les réseaux sociaux ou une publicité sur un site Web tiers via Google Ads, vos messages promotionnels devraient être, là aussi, différents selon les comportements de vos contacts.

Ça tombe bien, puisqu’il existe des outils capables de gérer l’assignation des bons visuels, avec les bonnes offres au bon contact, en fonction de leur comportement. Nommons les DMP et les CMP pour mieux appuyer ce travail.

Personnalisation sur les lieux de vente

L’avancement des technologies marketing permet aussi d’étendre la personnalisation dans les lieux de vente, et ce, en temps réel.

Nommons le geofencing, une technologie pour suivre ses clients de façon extrêmement précise (contrairement à la géolocalisation). Avec ce type de données, vous savez où se trouve votre client dans votre magasin, dans quelle rangée il est et devant quel produit il s’est arrêté. Vous pouvez, à ce moment, lui pousser une offre sur son téléphone pour l’inciter à acheter le produit en question.

La reconnaissance faciale est aussi de plus en plus utilisée par les entreprises pour faire de la personnalisation en temps réel. Le centre commercial de Westfield, à Londres, est un bon exemple : leur système de caméras utilise la reconnaissance faciale pour dresser le profil de chaque personne, dont l’âge, le sexe et même l’humeur. Le système affiche par la suite des publicités ciblées sur les panneaux d’affichage numérique situés dans le centre commercial.

Une autre entreprise qui exécute extrêmement bien un marketing personnalisé dans un lieu physique est Disney World, qui unifie leur Magic Band à leur application Mobile My Disney Experience dans le but d’offrir une expérience mémorable à leurs visiteurs.

Une expérience personnalisée, à terme, visera ainsi une utilisation des données pour offrir une réelle valeur à vos clients, que ce soit par l’entremise des canaux plus traditionnels de communication, ou ceux émergents qui bonifient l’expérience globale.

 

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?