Groupe Intercar : bonne route !

Publié le 09/02/2017 à 00:05

Entreprise familiale fondée en 1959, Groupe Intercar a progressivement établi sa marque dans le domaine du transport de personnes, mais aussi de colis. Portrait d’une entreprise qui a le vent dans les voiles et qui sait se mettre au goût du jour.


Chaque année, ce sont plus de 10 000 personnes qui voyagent à bord d’un bus ou d’un minibus exploité par le Groupe Intercar. Avec ses 450 employés et sa flotte de près de 350 véhicules, l’entreprise de transport assure une présence marquée sur les routes du nord-est de la province.


Elle est active dans des secteurs diversifiés, explique son président, Hugo Gilbert. Tout d’abord, le transport scolaire, qui représente 50 % de son chiffre d’affaires. Elle occupe aussi une place importante dans les liaisons quotidiennes interurbaines, sur les trajets reliant Québec à Baie-Comeau, Sept-Îles, Saguenay, Lac Saint-Jean et Chibougamau. On la retrouve aussi dans la location d’autobus, le service de navettes pour le déplacement des employés, ainsi que dans le transport médical et le transport adapté pour personnes handicapées. Sa division Expedibus, quant à elle, offre un service efficace et rapide d’expédition de colis.


Rester à l’affût des occasions d’affaires


Groupe Intercar a su explorer son créneau tout en sachant s’adapter aux besoins évolutifs de sa clientèle. « L’un de nos défis actuels consiste à faire face à la forte concurrence exercée par les sites de covoiturage. C’est un enjeu majeur en matière de liaisons interurbaines et nous devons nous montrer créatifs. Ainsi, nous avons lancé en juin 2016 notre plate-forme Internet qui permet d’acheter les billets en ligne. Nous sommes également en train de développer une gamme très agressive de tarifs modulaires pour 2017 », précise M. Gilbert.


En plus de « revamper » son transport interurbain, Groupe Intercar développe aussi des segments prometteurs du marché, comme elle l’a fait pour le transport médical, par exemple. « Nous restons à l’affût de toutes les occasions d’affaires, et ce secteur sera certainement en croissance au cours des prochaines années en raison du vieillissement de la population », souligne Hugo Gilbert. Le renouvellement des contrats de transport scolaire est un autre enjeu important pour l’entreprise, qui offre notamment aux commissions scolaires un service fiable à prix concurrentiels.


Des valeurs fortes


L’entreprise a été fondée en 1959 par Georges, le grand-père de M. Gilbert, et c’est le fils de ce dernier, Jasmin, ainsi que sa sœur Jocelyne, qui ont repris le flambeau dans les années 1970. Hugo est entré dans l’entreprise dès 1995, d’abord à la division de Québec, puis au siège social de Saguenay.


Bien qu’elle existe depuis de nombreuses années, cette entreprise familiale a su rester fidèle à ses fortes valeurs fondatrices. « La première de ces valeurs est d’assurer la sécurité de nos passagers, nous ne faisons aucun compromis à cet égard », indique M. Gilbert. À celle-ci viennent s’ajouter la qualité du service, la satisfaction des employés et le respect de l’environnement.


Soucieuse de redonner à sa communauté, Groupe Intercar est également très engagé socialement. Ainsi, il contribue chaque année à des causes qui lui tiennent à cœur, en particulier celles relatives aux jeunes et au sport. « Par exemple, nous soutenons des équipes de hockey, nous achetons des chaussures à des équipes de football et nous faisons diverses commandites », indique M. Gilbert.


Par ailleurs, l’entreprise assure le transport de plusieurs équipes sportives, qu’il s’agisse des Remparts de Québec, du Drakkar de Baie-Comeau, des Saguenéens de Chicoutimi, ou du Rouge et or de l’Université Laval. « Notre devise est “Les équipes qui voyagent avec nous ont du succès sur la route’’. C’est bien vrai, et ce, même s’ils ne gagnent pas toujours leurs parties ! » plaisante M. Gilbert, heureux de pouvoir offrir un transport sécuritaire aux jeunes sportifs.

À suivre dans cette section

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

Foodarom, ou les parfumeurs de l'industrie agroalimentaire

Il y a 46 minutes | Matthieu Charest

PME DE LA SEMAINE. La PME de Longueuil parfume nos aliments, de l’Allemagne à l’Italie en passant par les États-Unis.

L'IA militarisée se glisse en douce dans C2 Montréal!

CHRONIQUE. J'y ai aperçu la face cachée de l'intelligence artificielle, et ça m'a donné froid dans le dos...

À quoi tient notre avenir? À la beauté!

22/05/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. La preuve par l'exemple avec le designer Daan Roosegaarde, de passage à C2 Montréal...