Le Fonds d’innovation pour le logement abordable : un soutien à la prochaine génération de logements

Publié le 03/04/2019 à 11:16

Par SCHL

Au Canada, 1,7 million de familles éprouvent des difficultés à se loger décemment. Dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement (SNL), un plan d’investissement ambitieux de 40 milliards sur 10 ans, le gouvernement fédéral a mis en œuvre plusieurs initiatives, dont le Fonds d’innovation pour le logement abordable. Encourageant la conception et le développement de projets de construction novateurs, ce Fonds lancé en 2016 comporte 200 millions de dollars à investir sur 5 ans.

La pénurie de logements de qualité et abordables qui sévit au Canada a incité le gouvernement à trouver des solutions efficaces combinant les forces de plusieurs ressources et intervenants. Ainsi, sur un échéancier de 10 ans, la Stratégie nationale sur le logement s’est fixé des cibles ambitieuses, soit :


• La réduction de l’itinérance chronique de 50 %;
• La création de 100 000 logements et la réparation de 300 000 autres;
• La protection de 385 000 ménages contre la perte de leur logement;
• La suppression des obstacles à se loger pour plus de 530 000 ménages.

Chapeauté par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), le Fonds d’innovation pour le logement abordable se spécialise dans l’aspect innovateur des projets. « Le Fonds veut favoriser l’innovation et la croissance dans le secteur en encourageant l’élaboration de nouveaux modèles de financement et de nouvelles techniques de construction », explique M. Simon Lahoud, Directeur, Fonds d’innovation et cession des terrains fédéraux à la SCHL.

Le Fonds : pour aider les citoyens les plus vulnérables
Soutenant la conception de projets destinés aux Canadiens les plus vulnérables, tels que les personnes à faible ou à modeste revenu, les immigrants, les aînés et les jeunes professionnels, le Fonds a pour objectif d’offrir un milieu de vie adéquat aux personnes ayant de la difficulté à se loger. Son but ultime? Soutenir la construction de près de 4000 logements abordables. Pour qu’un projet soit admissible au Fonds, il doit répondre à plusieurs critères, par exemple : utiliser des ressources et des matériaux écologiques, prévoir 10 % de logements accessibles aux personnes à mobilité réduite et permettre aux locataires d’y demeurer pendant au moins 10 ans.

« Au cours des deux dernières années, nous avons observé une diversité remarquable en matière de propositions qui nous ont été soumises, comme les maisons passives, l’approche des petites maisons ainsi que des modèles de financement uniques conçus pour stimuler la construction de logements », raconte M. Lahoud.

Certaines propositions ne répondant pas à 100 % des critères du Fonds mais ayant un fort potentiel sont transmises au Laboratoire d’innovation de la SCHL, un centre d’incubation où des ressources et des experts internes et externes aident les promoteurs à obtenir l’approbation de leur projet. Cela fut le cas de l’organisme UTILE, qui a pu profiter de conseils pour améliorer l’accessibilité de ses logements.

L’UTILE : un projet de logement étudiant inspirant
Le Fonds d’innovation pour le logement abordable a reconnu le caractère innovateur de la proposition de l’Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE), un organisme qui se consacre à la promotion et au développement d’unités abordables pour les étudiants. Le prêt sans intérêt qu’il lui accorde est de l’ordre de 3 millions, ce qui correspond à environ 15 % du coût total du projet de 90 logements pour étudiants.

« Au Québec, il y a très très peu de logements pour étudiants disponibles, surtout dans les quartiers qui sont déjà en demande. Environ 60 % des étudiants n’ont d’autre choix que de se tourner vers le marché du privé », déplore Laurent Levesque, coordonnateur général à l’UTILE.

Unique en son genre, le modèle de l’organisme est reconnu à l’échelle canadienne. « Nous avons développé un modèle novateur de construction et de financement de logements étudiants en économie sociale. Nous avons également soutenu la mise sur pied d’un écosystème de financement pour supporter ce modèle, lequel inclut deux fonds d’investissement qui ont été créés dans la foulée de notre premier projet », précise M. Levesque.

Visant l’autonomie, l’UTILE cherche des solutions pour réduire au minimum son besoin de recourir à des subventions. Par ailleurs, l’organisme reconnaît qu’une réponse structurante aux besoins de logement étudiant est plus facilement déployée avec l’aide d’un État partenaire. « Le petit coup de pouce du gouvernement qui permet à un projet de se rendre jusqu’au bout peut faire toute la différence », souligne M. Levesque.

Du côté de la SCHL, M. Simon Lahoud rappelle que le Fonds d’innovation pour le logement abordable demeure ouvert aux propositions : « Nous sommes encore à la recherche de nouveaux concepts et projets. Nous invitons donc [les particuliers, les sociétés et les organismes admissibles] à communiquer avec nous pour nous transmettre leurs idées novatrices. »

Pour connaître les critères d’admissibilité au Fonds d’innovation pour le logement abordable, visitez le https://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/nhs/affordable-housing-innovation-fund.

Pour en savoir plus sur l’UTILE, rendez-vous au http://utile.org/.

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

La lutte contre le gaspillage alimentaire continue

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

AGRI-AGRO. L'industrie alimentaire cherche à s'adapter aux nouvelles exigences des consommateurs, de plus en plus...

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour il y a 40 minutes | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.

À surveiller: CP, TFI et Stryker

Que faire avec les titres de CP, TFI et Stryker?