Des solutions innovantes pour valoriser la matière organique

Publié le 22/09/2020 à 11:30

Par Xebec

Au Québec, la valorisation de la matière organique est en pleine croissance, et celle-ci s’accélère à un rythme fulgurant. En effet, les dernières directives gouvernementales annoncées en juillet 2020 demandent le recyclage ou la valorisation de 70 % de la matière organique visée en 2030 et la réduction de 270 000 tonnes d’équivalent CO2 par année des émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2030. Pour que les intervenants concernés puissent se conformer à ces cibles ambitieuses dans les délais prescrits, Xebec propose une foule de solutions innovantes.

Fondée en 1967, Xebec compte 50 ans d’expérience dans le domaine de la purification de l’air et du gaz. Elle se spécialise aujourd’hui dans le gaz renouvelable et les solutions de technologies propres. Ce groupe québécois, qui s’impose à l’échelle mondiale en tant qu’entreprise de confiance dans le secteur de la transition énergétique, est parfaitement positionné pour permettre aux différents acteurs (municipalités, industries, professionnels de la gestion des déchets, agriculteurs, etc.) de convertir les biogaz en source d’énergie renouvelable, y compris à plus petite échelle grâce à sa plus récente solution : le BGX BiostreamTM.

Un système de conversion du biogaz en biométhane
En 2020, Xebec a complété sa gamme de solutions en valorisation du biogaz avec le lancement du BGX BiostreamTM. Innovant et de petite taille, ce système consomme nettement moins d’énergie que les autres solutions du marché et rend ainsi plus accessible la conversion du biogaz en biométhane chez les agriculteurs et les usines d’épuration d’eau, notamment.

« Le BGX BiostreamTM est un produit simple à utiliser. Il est fiable sur le plan de la performance et son coût d’opération est l’un des plus bas sur le marché, ce qui permet à nos clients de générer des revenus sur le long terme », explique Amir Ghasdi, PhD, Directeur développement des affaires, système purification gaz chez Xebec.

Le lancement de cette solution s’inscrit dans une constante recherche d’innovation de Xebec. Celle-ci a d’ailleurs été reconnue en 2020 par Exportation et développement Canada (EDC) comme étant l’une des entreprises canadiennes de technologies propres les plus innovantes.

Des millions de tonnes de matières organiques à traiter
Rappelons que le Québec génère des quantités astronomiques de matières organiques, et ces dernières représentent près de 60 % des 5,8 millions de tonnes de matières résiduelles recensées (résidus verts et alimentaires, papier, carton, bois, biosolides d’origine municipale ou papetiers, etc.). Si tous les intervenants travaillent de concert pour améliorer leur gestion et leur valorisation, la population et le territoire québécois en retireront une foule d’avantages.

Amir Ghasdi mentionne que les gaz renouvelables ont le potentiel de favoriser la transition énergétique dans des domaines où la consommation d’énergie fossiles est encore fortement répandue tels que le transport lourd, l’aviation et le monde agricole. Ils sont complémentaires à d’autres sources d’énergie renouvelable et bénéfiques pour l’ensemble de la société.

« Il y a encore beaucoup à faire afin d’améliorer la qualité de notre environnement et de remporter notre lutte contre les changements climatiques. Les gouvernements ont présenté des plans d’action qui constituent une première étape, mais qui devront être intensifiés pour nous permettre d’atteindre nos cibles de diminution de GES en 2030 et en 2050 », soutient-il.

Un partenaire stratégique pour atteindre les objectifs
Avec ses solutions innovantes pour convertir les biogaz en source d’énergie renouvelable, le groupe québécois Xebec est assurément un allié incontournable pour permettre aux différents acteurs de répondre aux directives gouvernementales en matière de valorisation de la matière organique. Que ce soit pour les projets de grande ampleur des municipalités ou pour des besoins à plus petite échelle comme ceux des agriculteurs, Xebec possède une solution sur mesure.

Une invitation aux acteurs économiques de l’environnement
« Nous invitons les municipalités, les agriculteurs et tous les intervenants clés dans la valorisation de la matière organique à nous contacter pour discuter de leurs besoins et de leurs objectifs », conclut M. Ghasdi.

Pour en savoir plus : xebecinc.com

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.