Recruter en TI : comment tirer votre épingle du jeu

Publié le 12/05/2021 à 14:08

La pandémie amène son lot de défis pour l’organisation qui souhaite combler rapidement ses besoins de main-d’œuvre en technologie de l’information (TI). Pendant que vos équipes travaillent déjà d’arrache-pied sur leurs mandats respectifs, vos efforts de recrutement pour venir les épauler semblent malheureusement demeurer vains. Trois expertes de la firme ITI combinent leurs efforts pour vous aider à renverser la tendance.

Geneviève Bergeron, Odile Annicette et Sylvie Marcotte le constatent d’ailleurs au quotidien : dans certaines industries, la demande est très forte pour embaucher des ressources en TI. « En agroalimentaire, dans les pharmacies et dans le secteur de l’éducation, les besoins sont criants », confirme Odile Annicette, directrice du développement des affaires, dotation.

Mais sans surprise, c’est dans le domaine de la santé que la demande explose et que l’offre se raréfie. « Les sites dédiés aux cliniques de vaccination requièrent le soutien d’équipes en TI. Installer l’équipement informatique nécessaire aux opérations, assurer l’accès aux bases de données et au réseau sans fil et configurer l’impression des étiquettes sont quelques-unes des tâches à accomplir », énumère Sylvie Marcotte, vice-présidente du développement des affaires, placement de ressources chez ITI.

L’enjeu de l’offre et la demande

Bien que cet exemple illustre les bouleversements qui surviennent dans l’industrie en raison de la pandémie, un autre phénomène contribue à l’embauche massive de spécialistes en TI de tout acabit dans les organisations : le télétravail.

« Plusieurs entreprises ont dû s’adapter rapidement au travail à domicile », observe Sylvie Marcotte. Petites et grandes organisations ont déployé des solutions numériques pour que leurs employés puissent exécuter leurs tâches à partir de la maison. De nombreux employeurs étaient alors à la recherche de techniciens qualifiés, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

Or, en pleine pandémie, les travailleurs en TI semblent vouloir demeurer à leur poste actuel. « Les employés recherchent une plus grande stabilité. Ils sont ainsi moins ouverts à envisager d’autres opportunités », explique-t-elle. L’employeur est donc confronté à une pénurie de main-d’œuvre dans un contexte où ses besoins sont à leur apogée. Malgré tout, et selon une étude de la firme Robert Half, publiée en 2020, 82 % des cadres supérieurs vivent actuellement dans l’incertitude de conserver les meilleurs talents de leur organisation. Mais pour Geneviève Bergeron, gestionnaire du recrutement TI, des moyens existent pour attirer et retenir vos ressources humaines.

1) Tirer profit de votre marque employeur

« Votre marque employeur permet à l’entreprise d’attirer et de retenir les talents les plus performants de l’industrie. La fierté de faire partie d’une organisation réputée, la flexibilité proposée en matière de conciliation travail / famille et la qualité du processus d’embauche sont des éléments recherchés actuellement par les candidats », explique-t-elle. 

S’il est vrai que la recherche d’un poste permanent ou de conditions salariales avantageuses est à l’avant-plan de la démarche de certains spécialistes, ceux-ci souhaitent avant tout être bien accompagnés dans le processus d’embauche. « Plusieurs recherchent une expérience simplifiée, une transition en douceur d’un emploi à l’autre et un accueil bien planifié malgré le travail à distance », ajoute-t-elle.

2) Adapter vos méthodes au contexte actuel

Une nouvelle normalité s’impose même en matière de recrutement. « Tout le monde a dû faire un effort pour s’adapter à la nouvelle réalité. Cette période fut d’ailleurs l’occasion de revoir les méthodes de travail », enchaîne Odile Annicette. La poignée de main habituelle cède désormais la place à l’entrevue virtuelle. Un contexte qui exige du recruteur une maîtrise parfaite du dossier et la collaboration du gestionnaire dans le processus de dotation.

L’équipe RH doit donc être agile et opter pour des pratiques innovantes. Une réflexion s’impose : comment recruter efficacement à distance ? Bien souvent, il faut repenser le processus de recrutement dans son ensemble, en commençant par adapter la description de poste. Et s’il valait mieux mettre davantage l’accent sur les qualités essentielles d’un travailleur en temps de pandémie ?

« Les employeurs recherchent de l’autonomie et de la débrouillardise. Même en télétravail, le nouvel employé doit être en mesure de trouver rapidement des solutions », dit Sylvie Marcotte. Pour Odile Annicette, le recruteur privilégie la personne qui possède plus d’une compétence complémentaire. « Un administrateur système qui a plus d’une corde à son arc est évidemment plus recherché qu’un autre », observe-t-elle.

3) Soutenir votre équipe des ressources humaines

Peut-être avez-vous aussi des besoins à combler dans vos équipes de vente, de distribution et à la comptabilité… Pourquoi ne pas alors confier le recrutement de vos postes en TI à un spécialiste du secteur ? Vu la pénurie de main-d’œuvre qui prévaut dans l’industrie et l’urgence de la situation, vous vous faciliterez ainsi la tâche. Car bien souvent, les firmes spécialisées en recrutement possèdent déjà un bassin de candidats qualifiés dont les compétences ne sont plus à démontrer. Elles peuvent compter sur des recruteurs d’expérience et sur un réseau élargi pour dénicher la perle rare que vous convoitez.

« Et pendant ce temps, déployez vos efforts pour pourvoir les postes vacants au sein des autres départements », suggère Sylvie Marcotte.

Malgré les défis engendrés par la pandémie, celle-ci a au moins le mérite de faciliter la coordination des entrevues. « Il m’est plus facile que jamais d’organiser un entretien d’embauche : en télétravail, les candidats ont une plus grande disponibilité, en toute confidentialité », conclut ainsi Geneviève Bergeron.

 

À la une

Bourse: Wall Street chute, ébranlée par Omicron et des propos de la Fed

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture sur un recul de plus de 480 points

À surveiller: Dollarama, Uni-Sélect et Bombardier

Que faire avec les titres de Dollarama, Uni-Sélect et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: NextEra Energy, Banque Scotia, Volvo, ...

Mis à jour à 11:50 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.