REM : avantages pour les secteurs hôtel et bureau

Publié le 22/03/2023 à 00:01

Par Colliers

Alors que l’entrée en fonction du Réseau express métropolitain (REM) approche, de nombreux secteurs se préparent à des changements. C’est le cas notamment du tourisme, de l’hôtellerie et des entreprises se trouvant autour des stations et zones de développement le long du réseau.

Accessibilité et gain de temps, tant pour les résidents et les travailleurs que pour les touristes

D’entrée de jeu, ce nouveau moyen de transport abordable et fiable devrait plaire aux personnes qui visitent la région métropolitaine ou y travaillent. « Ce projet d’infrastructure est ambitieux et fantastique, car il reliera le centre-ville à des communautés et des lieux qui n’étaient pas bien desservis par le transport en commun, comme l’Ouest-de-l’Île », affirme Luc Sicotte, premier vice-président, gestion immobilière, chez Colliers Canada. Le REM permettra également ainsi à de nombreuses entreprises de se rapprocher d’un bassin de talents élargi, grâce à la disponibilité de trajets efficaces le long des lignes du REM.

Le réseau, dont la livraison complète est prévue d’ici 2027, génère d’ores et déjà de l’activité de développement immobilier à usage mixte à plusieurs endroits autour des nouvelles stations.

Jessi Carrier, premier vice-président, hôtels, chez Colliers, voit ce grand projet comme une bonne nouvelle pour les propriétaires et opérateurs d’hôtels. « Si l’utilisation du REM est agréable, cela stimulera le tourisme d’affaires ou d’agrément, entre autres parce que le centre-ville sera directement relié à l’aéroport Montréal-Trudeau », prédit-il.

Les hôtels à proximité de l’aéroport doivent-ils craindre une baisse de leur achalandage avec l’arrivée du REM? « À Toronto et à Vancouver, l’attrait pour ces établissements n’a pas diminué. Il existera toujours deux types de clients : ceux qui viennent à Montréal pour une courte période ou encore qui ont à faire dans le secteur de l'aéroport ou dans l'Ouest de l'île et qui vont préférer dormir près de l’aéroport et ceux qui souhaitent vivre une expérience complète au centre-ville », illustre M. Carrier.

Éviter la congestion sur les routes et la difficulté de devoir se trouver un stationnement est un autre avantage majeur : « Avec la rapidité du train, ses heures d’utilisation étendues et la fréquence de ses passages, les gens pourront mieux profiter des attraits culturels et gastronomiques du centre-ville. Si le train passe toutes les huit minutes plutôt qu’aux heures, ça change la donne! », se réjouit M. Sicotte.

Des occasions de bonifier l’offre de services

Les propriétaires immobiliers ont tout avantage à promouvoir l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée des employés de leurs locataires bureau par le biais de programmes de santé et bien-être et de services attrayants et pratiques. En effet, ils pourront profiter de l’élan qu’offre l’arrivée du REM pour mettre en place des « activateurs de commodité » tels que des services de conciergerie, de nettoyage à sec sur place ou encore des boîtes à colis – le tout, pour bonifier l’expérience employé et motiver ainsi les travailleurs à venir plus souvent au bureau et passer du temps au centre-ville.

Pour sa part, Jessi Carrier estime que le réseau propose d’excellentes opportunités aux développeurs du secteur hôtelier. « S’établir près d’une station est un investissement judicieux. Le REM a toutes les chances d’être un catalyseur pour stimuler le développement de sous-marchés du centre-ville en augmentant l’achalandage autour de ses stations. Si un hôtel offre un restaurant ou simplement un espace café au lobby, la population locale pourrait en faire un lieu de rassemblement et développer un certain esprit de communauté », soutient-il.

Transport durable

Le REM permet de se déplacer autour de Montréal de manière plus écologique et durable. « On parle d’un train 100 % électrique, donc qui n’émet pas de GES, et qui, en plus, contribue à retirer des milliers de voitures au centre-ville », souligne Luc Sicotte.

Il estime également que ce projet d’infrastructure majeur s’inscrit dans une perspective de durabilité à long terme. « Le REM sera là pour les 75 prochaines années, si l’on se fie au métro construit dans les années 60. »

Luc Sicotte et Jessi Carrier sont d’accord pour dire que le REM devrait être perçu comme une opportunité pour les promoteurs immobiliers et hôteliers de développer leurs affaires au long du réseau.

Consultez la carte interactive du REM préparée par Colliers pour en savoir plus sur ce nouveau réseau de transport et les opportunités qu’il présente. L’outil représente les stations du REM et les caractéristiques de leurs environs incluant des informations démographiques ainsi que les projets en développement.

Colliers compte parmi ses clients des propriétaires et des promoteurs immobiliers, des firmes d’investissement immobilier ainsi que des entreprises locataires d’espaces. Apprenez-en plus de la part de ses experts et découvrez tout ce que vous devez savoir sur le projet du REM.

À la une

Bourse: records en clôture pour Nasdaq et S&P 500, Nvidia première capitalisation mondiale

Mis à jour à 17:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les titres de l’énergie contribuent à faire grimper le TSX.

Stellantis rappelle près de 1,2 million de véhicules aux États-Unis et au Canada

Environ 126 500 véhicules au Canada sont concernés par le rappel.

Le régulateur bancaire fédéral maintient la réserve de stabilité intérieure à 3,5%

L’endettement des ménages reste une préoccupation pour le Bureau du surintendant des institutions financières.