Entrepreneurs : 5 avantages d’un plan de transfert

Publié le 06/11/2019 à 00:04

Par Sun Life

Vous manquez de temps ou préférez remettre cette réflexion aux calendes grecques? Selon la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), peu de propriétaires d’entreprise ont un plan de succession en bonne et due forme. Pourtant, ils comptent sur la vente éventuelle de leur PME pour gonfler leurs revenus de retraite. Et si l’heure était venue de réfléchir à un plan de transfert? En plus de favoriser la pérennité de l’entreprise que vous avez mis tant d’efforts à bâtir, voici d’autres avantages de cet exercice stratégique.

1) Trouver le meilleur scénario de vente possible
Qui prendra la relève? Les possibilités sont nombreuses et chacune comporte son lot d’avantages et de défis. Est-ce que des employés souhaitent se porter acquéreurs de l’entreprise? À moins que des membres de votre famille — vos propres enfants, qui sait — aient manifesté de l’intérêt? Un acheteur externe ou un concurrent pourrait-il vouloir surenchérir pour bénéficier de votre succès? « Rédiger un plan de transfert vous amènera à évaluer chacune des pistes », explique Étienne Ruel, planification financière et successorale à la Sun Life.

2) Bien évaluer le prix de vente éventuel
Évaluer le prix de vente d’une entreprise est parfois plus complexe qu’évaluer celui d’un bien immobilier, par exemple. « À moins, bien sûr, que vous ayez déjà une convention entre actionnaires et que la méthode d’évaluation soit bien documentée », nuance-t-il. Mais au-delà de cette évaluation, le fait de planifier d’avance — cinq ans, disons — la vente de votre entreprise peut vous permettre d’en fouetter la rentabilité. Une PME plus performante pourrait vous rapporter un prix plus alléchant. Qu’attendez-vous pour déployer des mesures en ce sens?

3) Faciliter le recrutement ou le développement du prochain PDG
On ne devient pas PDG d’une société du jour au lendemain. Définissez les étapes requises pour que le futur dirigeant puisse se préparer adéquatement. Vous pourriez, par exemple, développer ses compétences en lui confiant de premiers mandats. Ne négligez pas d’évaluer ses besoins de formation pour favoriser son intégration dans l’entreprise. « En tant que cédant, vous devrez mettre la main à la pâte pendant un certain temps durant le processus de transition, question de céder les rênes de façon optimale », rappelle Étienne Ruel. N’oubliez pas que vous demeurez la principale courroie de transmission auprès de vos employés, et qu’un changement de propriétaire peut engendrer des craintes dans vos équipes.

4) Planifier vos revenus de retraite
Pourrez-vous vendre l’entreprise facilement? Si vous comptez sur la vente de votre PME pour compléter vos revenus de retraite, mieux vaut alors orchestrer la transaction de façon optimale. Un plan de transfert vous permet entre autres d’être prêt si vous deviez quitter l’entreprise rapidement pour des raisons de santé. « Monter le financement nécessaire à la vente et déterminer le meilleur traitement fiscal sont aussi deux éléments à ne pas négliger », ajoute Étienne Ruel.

5) Optimiser votre planification successorale
L’histoire est un classique en son genre. Un entrepreneur décède subitement. Puisque le testament a été fait avant la création de l’entreprise, la participation du défunt dans la PME est alors attribuée à sa conjointe. C’est elle qui aura la tâche de la monnayer. « La conjointe n’a peut-être jamais eu l’intention de reprendre l’entreprise », explique-t-il. L’absence d’un plan de relève est donc un casse-tête pour les héritiers, qui ne peuvent compter sur la vente rapide de la PME pour régler la succession.

Et, dans certains cas, s’ajoutent au fardeau des considérations fiscales à ne pas négliger. « Un plan de succession doit être préparé avec des conseillers chevronnés. Regroupez des experts qui faciliteront le transfert non seulement dans l’éventualité du décès, mais aussi en cas d’inaptitude », conclut Étienne Ruel.

EN BREF

• Le transfert d’une entreprise ne s’improvise pas : les enjeux sont complexes. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un comptable, d’un planificateur financier, d’un fiscaliste et d’un avocat.

• La première étape demeure de choisir le successeur approprié. Un changement de propriétaire implique la nécessité d’obtenir du financement et de minimiser les conséquences fiscales.

• Le cédant doit profiter de la vente de son entreprise pour optimiser sa planification financière en vue de la retraite.

Pour en savoir plus sur le sujet, téléchargez notre guide Planification de la relève. Vous trouverez aussi une foule d’outils et de ressources sur la page Assurance propriétaire d’entreprise.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, la Fed penche pour le statu quo

Mis à jour le 11/12/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a réalisé de légers gains alors que la Fed pense à garder les taux inchangés longtemps.

Titres en action: BMO, CIBC, RBC, Westjet, Onex, Aramco...

11/12/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La Fed laisse ses taux inchangés

Mis à jour le 11/12/2019 | AFP

La Réserve fédérale américaine a laissé mercredi ses taux d'intérêt inchangés.