Innovation technologique : un accompagnement sur mesure

Publié le 19/04/2021 à 00:01

Transition numérique, robotisation, automatisation complexe, adoption d’une nouvelle technologie de production : pour les entreprises, ce sont autant d’objectifs à atteindre que de projets à mettre de l’avant. De nombreuses PME québécoises se demandent par où commencer ou encore comment accélérer la cadence de leur transformation. L’accompagnement technologique d’Investissement Québec – CRIQ leur permet de réduire les risques et de gagner en confiance et en efficacité.

Investissement Québec – CRIQ contribue à la réalisation de plus de 1000 projets technologiques par année, et ce, en collaboration avec environ 500 entreprises. Ses conseillers industriels et ses experts techniques aident les entreprises tout au long de leur projet, du diagnostic à l’exécution. « Nous mettons en place le terreau fertile, puis nous réalisons des projets d'innovation avec et pour les entreprises », résume Lyne Dubois, vice-présidente de ce centre de recherche industrielle appliquée.

Le processus collaboratif débute par une bonne compréhension des besoins de l’entreprise, peu importe sa taille et le niveau de son développement technologique. Les interventions peuvent prendre plusieurs formes, selon l’étape de transformation technologique à laquelle se trouve l’entreprise : visite interactive en usine, diagnostic de productivité industrielle, séance d’idéation, plan d’automatisation, recherche d’équipements, conception de solutions technologiques sur mesure, simulations et prototypes numériques de produits ou, simplement, atelier de vision visant à déterminer les objectifs à atteindre.

« On prend l’entreprise là où elle est rendue avec l’objectif de la faire progresser technologiquement, de façon durable, en lui présentant les meilleures solutions, dans les meilleurs délais », explique Lyne Dubois.

Un espace de confiance

Les entreprises ont l’assurance que la solution proposée par Investissement Québec – CRIQ est bien adaptée à leurs besoins et qu’elle a été forgée en toute objectivité, sans pression commerciale. « Grâce à nos expertises reconnues, à nos démarches éprouvées depuis 50 ans, à nos certifications et à nos normes de qualité, nous avons réussi à créer un environnement où règnent la confiance et l’ouverture », dit la vice-présidente.

Travailler avec une équipe multidisciplinaire est également un grand avantage pour les entreprises. « Souvent, elles ne savent pas par où commencer et craignent de faire les mauvais choix. Nous pouvons faire appel à divers spécialistes à l’interne ou provenant de notre réseau pour examiner toutes les solutions afin de choisir la plus adaptée, sans que l’entreprise ait à frapper à toutes ces portes », indique Lyne Dubois.

Par l’entremise d’Investissement Québec – CRIQ, les entrepreneurs ont également accès à des laboratoires spécialisés où ils peuvent voir la technologie à l’œuvre et l’expérimenter.

Des retombées positives pour toute l’entreprise

Outre les effets directs de l’implantation de nouvelles technologies, d’autres bienfaits sont indéniables. « On crée une équipe à la mesure des besoins et des défis de l’entreprise, pour une courte durée ou pour des projets qui s’échelonnent sur plusieurs années. C’est l’occasion pour l’entreprise d’acquérir de nouvelles connaissances et méthodes », affirme Lyne Dubois.

Tout en permettant le développement de nouvelles compétences au sein de l’équipe, l’ouverture à l’innovation facilite le recrutement et favorise la rétention des employés.

À plus long terme, elle peut aussi avoir des retombées significatives en contribuant à l’augmentation de l’autonomie des employés et de la capacité à régler des problèmes, en favorisant la livraison de projets à temps et en rassurant les partenaires financiers et le conseil d’administration.

Boiseries Bégin : tournées vers l’avenir

Aux prises avec un manque de main-d’œuvre et un « beau problème » d’expansion, Denis Bégin, fondateur et président-directeur général des Boiseries Bégin, une entreprise familiale de la région de Québec, s’est tourné vers la société d’État afin de trouver une solution pérenne pour son entreprise.

Un expert technique d’Investissement Québec – CRIQ a d’abord réalisé une visite interactive de la nouvelle usine de Boiseries Bégin pour évaluer la possibilité d’automatiser une partie de ses activités. Cette possibilité ayant été confirmée, il est ensuite apparu qu’il n’existait pas, sur le marché, d’équipement parfaitement adapté à la production de l’entreprise. Il a donc été décidé d’en concevoir un sur mesure.

Une fois installé, cet équipement unique permettra à Boiseries Bégin de réaliser de plus gros projets, qui viendront gonfler son chiffre d’affaires annuel et consolider des emplois. La productivité sera décuplée. « Les bienfaits sont énormes pour l’entreprise, et les employés sont heureux parce que leur travail devient plus intéressant. Une belle porte vers l’avenir vient de s’ouvrir pour mes fils, qui travaillent avec moi », conclut Denis Bégin.

 

À la une

Voici le jury de la 6e édition du Défi Start-up Les Affaires

06/05/2021 | lesaffaires.com

DÉFI START-UP. Serge Beauchemin, Anne Marcotte, Éric Labelle et Marine Thomas sont les membres du jury cette année.

Défi Start-up: les éléments d'un bon «elevator pitch»

06/05/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Comment faire bonne impression auprès d'investisseurs potentiels en moins de 2 minutes? Anne Marcotte explique.

Inscrivez-vous au Défi Start-Up!

30/04/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires est à la recherche de la start-up qui va révolutionner le futur. Ça pourrait être la vôtre!