PME MTL : un levier financier pour les entrepreneurs

Publié le 27/01/2021 à 14:44

Par PME MTL

Pour démarrer une entreprise ou prendre de l’expansion, les entrepreneurs montréalais ont un allié de taille : PME MTL, le réseau de soutien aux entreprises de la Ville de Montréal. L’organisme, qui gère une dizaine de fonds ciblant des clientèles variées, offre aussi une gamme complète de services d’accompagnement pour aider les entreprises à créer et à maintenir des emplois à Montréal. Et ce, avec un minimum de tracasseries administratives.

« Nous ne sommes plus à l’époque des plans d’affaires de 100 pages avec des annexes qui listent le nombre de chaises et de crayons à commander, dit en riant Nicolas Roy, le directeur général de PME MTL West-Island. Nous tentons toujours de garder le processus aussi simple que possible en minimisant la paperasse. »

Un réseau en expansion

Depuis sa fondation en 2015, PME MTL a accompagné près de 15 000 entrepreneurs et financé plus de 1 100 entreprises, pour un total de 74,4 millions de dollars. Les investissements de l’organisme ont plus que quintuplé en cinq ans, passant de 5 millions de dollars en 2015 à 27,9 millions de dollars en 2019.

« Une forte proportion des entreprises que nous accompagnons sont en phase de démarrage, mentionne Nicolas Roy. Les entreprises en croissance, qui ont des besoins plus importants, reçoivent cependant la majorité des montants investis. Mais il faut dire que, dans quelques cas, ce sont les mêmes entrepreneurs qui reviennent nous voir à chacune des étapes de leur parcours. »

Une aide sur mesure

Certains fonds ciblent la création d’entreprises d’économie sociale, le développement durable, l’expansion du secteur manufacturier ou l’entrepreneuriat chez les jeunes, tandis que d’autres fonds sont offerts à toutes les catégories d’entreprises. Le financement peut atteindre 400 000 $.

« Nous sommes souvent le premier investisseur institutionnel dans une entreprise, souligne Nicolas Roy, mais notre présence dans un projet peut aussi attirer d’autres partenaires, comme la Banque de développement du Canada, Investissement Québec ou encore Anges Québec. »

Chaque projet présenté à PME MTL reçoit un traitement adapté aux objectifs de l’entreprise. « Nous investissons dans l’entrepreneur d’abord, explique Nicolas Roy. Son but consiste-t-il à lancer une entreprise, pour ensuite la vendre et recommencer ? Ou plutôt à gérer une croissance de l’emploi à long terme ? Nos experts orientent les entrepreneurs vers les bons programmes, à l’interne et à l’externe, et leur ouvrent des portes au moment opportun. »

Un accompagnement complet pour les entrepreneurs

Outre ses investissements directs et indirects, PME MTL agit comme un lieu de convergence où les entreprises peuvent trouver des conseils, des fournisseurs et des clients.

« Nous connaissons bien le milieu, alors nous pouvons recommander un entrepreneur comme partenaire pour une nouvelle entreprise », explique Nicolas Roy.

Les experts en commercialisation, en développement durable, en logistique du commerce électronique et en développement de marché de PME MTL aident aussi les entrepreneurs à valider l’aspect innovant de leurs projets de même qu’à cibler les clientèles susceptibles d’engendrer un meilleur rendement rapidement.

Un appui solide en contexte de pandémie

Plusieurs entrepreneurs ont vu leurs projets retardés ou réduits depuis le début de la pandémie de COVID-19, notamment en raison de l’incertitude causée par la crise sanitaire et par les confinements. PME MTL a donc révisé ses programmes pour leur venir en aide.

« Nous avons déployé des fonds d’urgence pour lesquels nous avons déjà traité des centaines de dossiers. Ces fonds seront offerts jusqu’à la fin de la crise, affirme Nicolas Roy. Comme tout le monde, nous avons hâte de revenir à la normale. Mais je tiens à rassurer les entrepreneurs : nous serons à leurs côtés jusqu’au bout. »

 

À la une

L’État reprend (enfin) sa place dans l’économie

27/02/2021 | François Normand

ANALYSE — La crise a discrédité le discours des partisans du laissez-faire et du néolibéralisme tous azimuts.

Comprendre l'impact d'une hausse des taux d'intérêt

26/02/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L’évaluation de tout actif financier est tributaire des taux d'intérêt.

Le G20 relance le chantier d'une taxation des géants du numérique

26/02/2021 | AFP

Washington renonce à une condition posée fin 2019 par l’administration Trump.