Favoriser la mobilité durable en entreprise

Publié le 04/07/2019 à 00:01

De gauche à droite : Marie-Claude Caron, chef marketing et promotion Affaires publiques, ARTM, Renée Lemieux, responsable du développement durable, Cégep Marie-Victorin, Sylvain Mandeville, CRIA, directeur général, Cégep Marie-Victorin, Lucie Tremblay, présidente du conseil d’administration de Voyagez Futé.

Mobilité durable. Financés en partie par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et le ministère des Transports du Québec (MTQ), les Centres de gestion des déplacements (CGD) sont des organismes à but non lucratif ayant pour mission de favoriser la mobilité durable en entreprise.

L’accès à une mobilité durable est devenu crucial pour les employeurs. On remarque une concentration de jeunes talents qui s’installent dans les quartiers centraux, et depuis 10 ans, plusieurs d’entre eux repoussent l’obtention du permis de conduire : la mobilité n’est plus qu’une question de statut financier, mais de mode de vie. Pour Aline Berthe, directrice de l’Association des Centres de gestion des déplacements du Québec (ACGDQ), « un employeur qui instaure des mesures en faveur des transports alternatifs a plus de chances de se démarquer, de faciliter le recrutement et la rétention d’employés qualifiés en plus d’exercer une influence positive sur leur santé ».

Une étude montréalaise effectuée par les CGD de la région métropolitaine a démontré que les transports actifs avaient une incidence positive très importante sur l’état psychologique (stress, fatigue, motivation et productivité) des travailleurs montréalais. Parallèlement, les transports collectifs et le covoiturage sont plus que nécessaires pour répondre efficacement à la congestion routière, dont le coût pour la région montréalaise a atteint près de 4,2 milliards en 2018 selon la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) .

Desjardins, une entreprise qui se démarque
Le Mouvement Desjardins est un acteur important de la promotion d’alternatives à l’auto solo. Fort de sa politique d’engagement envers le développement durable et avec le soutien des CGD, la coopérative met en place depuis plus de dix ans des mesures incitatives touchant les transports actifs et collectifs.

Au moyen de campagnes de promotion annuelles, Desjardins accorde un rabais de 20 % sur l’abonnement mensuel pour les employés qui utilisent le transport en commun. Les cyclistes bénéficient notamment de plusieurs supports à vélo, de douches et de vestiaires. De plus, 400 employés profitent d’un rabais annuel sur l’abonnement aux vélos en libre-service BIXI, cela sans compter plusieurs initiatives favorisant le covoiturage. En 2018, plus de 8 800 employés ont bénéficié de l’une ou l’autre de ces actions.

En 2019, la coopérative continue son travail pour encourager la mobilité durable chez ses employés. La création d’un portrait des employés utilisant le transport en commun est notamment prévue pour tenter de minimiser les répercussions des travaux du Réseau Express Métropolitain (REM) sur leurs déplacements.

Déjeuners Leaders en mobilité durable
Afin de souligner l’engagement des employeurs qui s’investissent dans la mobilité durable, les CGD ont mis en place les prix Leaders en mobilité durable, décernés annuellement dans le cadre des semaines de la mobilité. « Le Déjeuner des Leaders en mobilité durable est un événement de sensibilisation. Quand nous présentons des gens aussi inspirants, nous voulons impulser le mouvement pour obtenir un effet boule de neige, et ainsi encourager d’autres entreprises à emboîter le pas », mentionne Mme Berthe.

En 2018, le Cégep Marie-Victorin avait été récompensé dans la catégorie Prix Recrue. « Nous sommes vraiment très fiers de cet événement et d’y avoir reçu cet honneur. Cela nous encourage à poursuivre ce que nous avons déjà amorcé et même à aller plus loin encore », mentionne Sylvain Mandeville, CRIA, directeur général du Cégep Marie-Victorin.

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Investir: trois critères pour choisir ses actions

19/07/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Un investisseur devrait analyser ses titres boursiers comme s'ils étaient une entreprise privée.