Optimiser les relations de travail pour une organisation plus productive

Publié le 29/03/2021 à 00:10

Par SIGMA-RH

Dans le monde professionnel, les relations de travail peuvent être perçues de façon négative. Pour cause, relations de travail riment souvent avec griefs, conventions collectives ou encore mesures disciplinaires.

La gestion des relations de travail consiste avant tout à définir des stratégies, des normes et des bonnes pratiques au sein de l’entreprise.

À l’heure actuelle toutefois, ces questions représentent surtout de l'administratif, beaucoup d'aller-retours, de rencontres, etc. pour au final, beaucoup d'énergie dépensée et souvent trop peu de résultats perceptibles.

Le but étant pourtant, comme le rappelle le CRHA sur son site internet, de « définir des stratégies, des normes et des pratiques qui favorisent l’établissement et le maintien de rapports sains, fructueux et harmonieux entre l’employeur et les employés, leurs représentants et les instances gouvernementales. »

Il s'agirait donc de fluidifier (enfin!) le dialogue entre les parties concernées.

Exploiter sainement ces relations de travail en incluant ces questions dans sa stratégie RH globale amènerait en effet un dialogue plus serein, voire plus productif, au sein de son organisation.

Une transformation en profondeur du monde du travail

Notre société va vite. Elle évolue en permanence et voit de nouvelles habitudes émerger année après année. Le monde du travail, lui, cherche à suivre ces évolutions constantes.

La pandémie en est un parfait exemple. La crise sanitaire a changé beaucoup de nos habitudes, obligeant de nombreuses entreprises à revoir leur fonctionnement.

Ces changements ont eu lieu aussi bien au niveau de leur stratégie d'affaires qu'au niveau interne, avec notamment l'intégration (parfois sur le tas) d'outils numériques à leur quotidien.

De ce fait, la gestion des relations de travail ne devrait pas faire exception à ces changements organisationnels.

Moderniser et numériser les relations de travail permettrait à l’entreprise de rester à jour face aux défis apportés par la transformation de la société et par le contexte sanitaire actuel.

La numérisation des relations de travail, source d’opportunités

Souvent considérée comme une obligation contraignante, la digitalisation des relations de travail grâce à un logiciel RH se révèle, au contraire, une source d’opportunités pour les entreprises.

Premièrement, centraliser ces enjeux au sein d’un outil unique permet de saisir, sécuriser et fiabiliser des données très sensibles de l’ensemble de ses équipes.

De plus, ces données deviennent plus accessibles : les acteurs concernés par ces enjeux ont accès, en temps réel, aux points critiques et aux problématiques et peuvent collaborer plus facilement sur ces questions. Un formidable levier pour l’équité entre les divers interlocuteurs engagés dans ces processus.

Il est également plus facile de calculer l’impact financier des conflits présents dans l’entreprise et/ou des négociations collectives, qui reposent encore trop souvent sur des données non fiables et incorrectes.

Deuxièmement, digitaliser les relations de travail dans un système central permet également de respecter toutes les contraintes légales.

Vous pouvez gérer et respecter de multiples conventions ainsi que leurs renouvellements à un seul et même endroit.

Un système qui rend les gestionnaires plus proactifs et qui leur permet de bâtir des conventions collectives en adéquation avec les enjeux actuels ainsi que les négociations passées. Ultimement, il s’agit de bâtir le futur de l’entreprise.

Les défis de demain se dessinent d’ores et déjà. Nous voyons déjà les conséquences de la pandémie, ainsi que les questions que celles-ci apportent.

Le télétravail, par exemple : démocratisée par la crise sanitaire, cette pratique restera-t-elle dans les pratiques des entreprises dans les années à venir?

Une chose est sûre : elle ne manquera pas d'être au cœur de futures négociations et conventions collectives.

Au final, considérer les relations de travail comme une partie intégrante d’une stratégie RH globale et ce, dès à présent, est la meilleure façon d’envisager et de répondre à ces futurs défis et de continuer à optimiser les processus RH de demain.

À la une

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.