Grand et local: le pari gagné d’un employeur, l’expérience réussie d’une stagiaire

Publié le 09/03/2022 à 00:01

Activités des plus attrayantes, publicités variées, présence sur les médias sociaux, les cabinets comptables multiplient les actes afin de recruter les stagiaires qui se joindront à eux. Mario Bédard, président du conseil d’administration de Mallette, et Juliette Michel, stagiaire depuis 2019 pour Mallette, témoignent de cette expérience.

Une profession en changement, un cabinet qui s’adapte

Comme l’explique Mario Bédard, la profession comptable s’est diversifiée avec les années : « À l’époque, le jeune sortait de l’école, effectuait son stage au sein du cabinet, et après deux ou trois années en tant que stagiaire, deux seuls choix s’offraient à lui : poursuivre pour le cabinet, ou aller œuvrer en tant que contrôleur pour une entreprise. »

Aujourd’hui, le jeune comptable a devant lui une multitude de possibilités : compléter une maîtrise en administration des affaires (MBA), se spécialiser en finances par l’obtention d’un titre spécialisé (CFA, EEE...), se spécialiser en fiscalité, etc. Plusieurs choix s’offrent au jeune qui peut décider d’orienter le cours de sa carrière en fonction de ses préférences. Mallette est fière de soutenir ses stagiaires et employés dans ce processus de sélection grâce à son expertise diversifiée dans plusieurs domaines, de la certification aux services-conseils, en passant par l’actuariat, la fiscalité et les services juridiques.

« Nous sommes parmi les bureaux qui recrutent le plus grand nombre d’étudiants, nous sommes attrayants parce que nous offrons une multitude de choix à nos stagiaires. À titre d’exemple, nous sommes passés de 1 000 à près de 1 200 employés en seulement deux ans », explique Mario Bédard.

Comme le rappelle M. Bédard, malgré cette croissance, Mallette est demeuré un cabinet humain, fidèle à son approche : offrir un milieu stimulant à ses ressources afin d’accompagner les entrepreneurs d’ici pour les amener à surmonter leurs défis par la proposition de solutions concrètes et adaptées.

Se choisir : devenir Mallette

Alors qu’elle poursuivait ses études, Juliette Michel s’interrogeait sur sa carrière future, son futur employeur, l’allure de son quotidien. Allait-elle parvenir à trouver un employeur qui lui ressemble, qui partage les mêmes valeurs qu’elle, qui allait avoir à cœur son accomplissement professionnel?

« Dès que j’ai rencontré les intervenants de Mallette et que j’ai visité le bureau, j’ai été interpellée par les valeurs qui les animent. J’ai ressenti au sein de l’équipe l’intégrité, le respect, le leadership et l’entraide, et j’ai trouvé que cela me ressemblait beaucoup. C’était exactement ce que je voulais, et ça a fait pencher mon choix » mentionne Juliette Michel.

Comme le rappelle cette dernière, le choix de l’entreprise ou du cabinet au sein duquel l’étudiant réalisera son stage correspond à une décision de taille, qui implique une réflexion incontournable. Mme Michel rappelle alors l’importance d’établir ses priorités, ses objectifs. En ce qui la concerne, elle recherchait une carrière en premier lieu : « Et chez Mallette, je me retrouvais dans un environnement qui me donnait une foule d’opportunités de me développer et de devenir une professionnelle plus complète. J’ai découvert qu’on ne m’offrait pas qu’un stage mais plutôt une carrière grâce à une multitude de services susceptibles de m’intéresser. On me proposait un cheminement professionnel modelé en fonction de mes aspirations. »

Juliette Michel raconte également avoir été séduite par l’appartenance québécoise de Mallette et par son champ de spécialité : les PME. Selon elle, cela contribue au dynamisme qui anime Mallette.

 

Solidement implantée au Québec et réputée pour ses compétences et son ambiance de travail, Mallette, c’est près de 1 200 employés, répartis dans 31 bureaux et œuvrant dans différents champs d’expertise professionnelle. Plus encore, Mallette se distingue par sa clientèle diversifiée ainsi que son approche relationnelle et humaine avec cette dernière.

Apprenez-en plus sur nous : https://www.mallette.ca/a-propos

À la une

Bourse: Toronto termine en hausse, aidée par l'énergie et les industries

Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers américains étaient fermés pour le jour férié du Memorial Day.

Bourse: les gagnants et les perdants du 27 mai

Mis à jour le 27/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Apple, Microsoft et Gildan

27/05/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Microsoft et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.