Agriculture - Les Viandes biologiques de Charlevoix

Publié le 11/09/2019 à 00:09

Lauréat 2019

Des résidus sauvés de l'enfouissement


Nombre d’employé
s : 2-10 employés

Localisation : Saint-Urbain-de-Charlevoix

Projet : Installation d’une chaufferie à la biomasse qui procure de la chaleur à la porcherie.

Technologie propre : Solutions Energia Tech (fondée en 1994)

Les Viandes biologiques Charlevoix utilise une chaufferie à la biomasse de l’entreprise Solutions Energia Tech pour alimenter en énergie sa nouvelle porcherie. La biomasse utilisée est issue des écorces résiduelles du Groupe Lebel, un producteur forestier situé à 15 minutes de la chaufferie. La chaufferie comprend un système d'eau chaude pour le chauffage des planchers et procure la chaleur nécessaire pour la pouponnière. L’énergie produite permet aussi à Viandes biologiques Charlevoix de sécher l'Okara, un résidu composé à 80% d'eau, issu de la production de lait de soya. Une fois séché, ce produit riche en protéines est inclus dans l'alimentation des animaux.

Il est très important pour nous de préserver et de respecter l'environnement dans lequel nous sommes. C'est pourquoi, nous nous consacrons à faire une agriculture durable.” - Damien Gérard, propriétaire

Avantages économiques

- Réduction de plus de 80% des coûts d'électricité

- Économies annuelles de 300 000$ à 400 000$ sur la nourriture d’animaux, grâce à la protéine d'Okara séchée 

Avantages environnementaux

- Récupération des résidus d'Okara destinés sinon à l'enfouissement, et revalorisation par sa transformation en protéines pour animaux

- Réduction de 80% de la consommation énergétique pour la porcherie par le système de chauffage

- Économie de 100% sur le séchage de l’Okara, par l’élimination complète de l’utilisation du propane, et une économie de 20% et de 75% pour le centre de transformation

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.