L’évolution du panel web

Publié le 16/09/2019 à 08:25

Par Léger

Sachant que la majorité de nos panélistes préfèrent répondre à des sondages sur Internet plutôt que par téléphone, Léger a créé en 2004 un vaste panel d’internautes appelé Legerweb. Ce panel web, estimé à plus de 400 000 personnes, est le plus important au Canada. Il nous permet de réaliser avec une plus grande précision et plus rapidement des enquêtes de tout type et de toute envergure, et de livrer des résultats en temps réel. Utilisé régulièrement par d’autres firmes de sondage concurrentes, son efficacité et sa qualité ne sont plus à prouver. Cependant, l’évolution du consommateur présentée dans l’article précédent et l’avancement de la technologie nous force à constamment nous ajuster au marché. Comme de fait, plus de 56% du trafic sur notre site web provient du mobile. C’est ainsi que le virage numérique de Léger se poursuit avec le lancement d’une application mobile spécifiquement conçue pour suivre les consommateurs dans leur quotidien.

LEO : n’importe où, n’importe quand

Avec l’accroissement des besoins d’instantanéité en matière d’information, nous avons compris l’importance de développer une application mobile, disponible sur iOS et Android, permettant aux membres d’exprimer leur opinion. Legerweb s’est donc actualisé pour devenir LEO. Avec une image de marque rafraîchie et modernisée, LEO offre de multiples fonctionnalités intéressantes à l’utilisateur, en plus de lui permettre d’exprimer son opinion à n’importe quel moment de la journée, et surtout, n’importe où. La création d’une application mobile comprend toutefois son lot de défis, quand on pense qu’en moyenne, les Canadiens et Canadiennes ont plus ou moins 26 applications mobiles sur leur téléphone intelligent, alors qu’ils n’en utilisent qu’environ 6 quotidiennement.[1] Le développement d’une application représente un investissement important pour toute entreprise, que ce soit en temps ou en argent. Bien exécutée, celle-ci peut engendrer des données surprenantes.

« LEO a le pouvoir de changer la manière dont on évalue les commerces au Canada. Il s’agit d’une véritable révolution dans le domaine du sondage », soutient Jean-Marc Léger, président de Léger. Cette nouvelle application intuitive, visuellement attrayante et offrant une expérience stimulante aux répondants, est d’autant plus efficace. L’aboutissement de LEO marque un tournant pour l’entreprise. LEO, c’est une communauté où ses membres peuvent répondre à des sondages tout en profitant d’une expérience interactive.

Jean-Marc Léger, président de Léger.

Mis à part les enjeux de développement d’une application mobile, l’enjeu pour Léger en tant que firme de sondage, recherche marketing et analytiques, est aussi bien présent. Par exemple, il est maintenant de mise que nos questions soient formulées pour une utilisation mobile. Le questionnaire doit donc être plus court et plus précis. De plus, LEO nous permet de recueillir de nouvelles données de comportement, en plus des données d’attitude, puisqu’il est maintenant possible de connaître l’emplacement du consommateur lorsqu’on l’interroge et de lui envoyer un sondage en temps réel, sur ce qu’il vient d’acheter par exemple. Conséquemment, il faut rester à l’affût, et faire en sorte que nous comprenons bien les données qui sont générées afin d’en faire bon usage.

La sécurité et de la confidentialité : une priorité pour Léger

Nombreux sont les articles traitant de scandales liés à la mauvaise manipulation de données personnelles. Inutile de parler davantage du rôle qu’a à jouer une entreprise dans la protection de ses utilisateurs. L’un de nos sondages datant du 15 juillet dernier indiquait que la troisième plus grande peur des Québécois et Québécoises est de se faire voler leur identité (50%), arrivant tout juste derrière la peur d’avoir le cancer (56%) et la peur de manquer d’argent, qui se retrouve au sommet du palmarès (60%).[2]

En créant l’application mobile LEO, nous étions donc bien au courant que les données de nos panélistes ne devaient en aucun cas être compromises. Grâce à la structure mise en place au sein de l’entreprise, nous voulions à tout prix nous assurer que LEO respecte les standards que nous nous sommes toujours fixés, c’est-à-dire d’assurer à tous clients, utilisateurs et partenaires, un panel performant, sécuritaire, précis et rapide. En plus des normes mises en place à l’interne, nous sommes capables de garantir un panel dont la confidentialité des données est respectée grâce au processus d’approbation d’applications mobiles de l’AppStore et d’Android qui est extrêmement rigoureux et exigeant. Ce sont donc des couches supplémentaires de sécurité aux processus existants.

 

[1] Sondage Léger réalisé du 26 au 28 aoûtl 2019 auprès de 1200 Canadiens représentatifs, marge d’erreur de 2,8%.

[2] Sondage Léger réalisé du 12 au 15 juillet 2019 auprès de 1007 Québécois représentatifs, marge d’erreur de 3,08%.

 

 

 

À la une

Bourse: la sous-performance des titres à petite capitalisation tire à sa fin

BALADO. À la sortie des corrections, les rendements potentiels des titres à petite capitalisation sont importants.

Encore 6 trimestres avant le retour à la normale!

CHRONIQUE. C'est que les chiffres sur la reprise sont «trompeurs», selon une étude de Deloitte.

À surveiller: BRP, Tesla et Mediagrif

Que faire avec les titres de BRP, Tesla et Mediagrif? Voici quelques recommandations d’analystes.