REER+: la véritable solution de rechange au RVER

Publié le 08/01/2018 à 00:01

Votre entreprise compte entre 10 et 19 travailleurs visés et ne s’est toujours pas conformée à la réglementation sur le régime volontaire d’épargne-retraite (RVER)? Fermez les yeux et respirez un grand coup: une solution simple à mettre en place est à votre portée dès maintenant!

«Le RVER n’est pas la seule option pour vous conformer à la Loi», rappelle Denis Leclerc, premier vice-président, Développement du marché de l’épargne, au Fonds de solidarité FTQ. En tant qu’employeur, vous devez proposer le RVER si aucun autre régime — CELI ou REER collectif, régime de retraite à cotisations ou prestations déterminées, à titre d’exemple — n’est déjà proposé dans l’entreprise.

REER+: la solution optimale au RVER
«Pour les entreprises qui doivent maintenant se conformer à la Loi et offrir un RVER, le REER+ au Fonds de solidarité FTQ est une solution de rechange inégalée», affirme Denis Leclerc. En permettant à vos employés de cotiser à celui-ci par une retenue sur le salaire, vous serez exempté, en tant qu’employeur, de l’obligation de mettre en place le RVER!

La bonne nouvelle? Un seul appel téléphonique suffit pour vous conformer à la Loi. «Nous comprenons la réalité quotidienne exigeante des entrepreneurs et souhaitons leur permettre de diriger leurs efforts au développement de leur propre mission», explique-t-il. En tant que dirigeant d’entreprise, vous serez donc heureux d’apprendre que le REER+ peut être mis en place en moins de 24 heures. «On parle ici d’une solution clé en main qui s’intègre aisément au traitement de la paie», ajoute notre invité. Besoin d’un coup de pouce additionnel? Un conseiller du Fonds peut, selon vos disponibilités, se rendre en entreprise pour vous accompagner dans l’implantation du REER+.

Des employés traités aux petits oignons
Non seulement peuvent-ils fixer eux-mêmes le montant des cotisations à retenir sur le salaire, mais vos employés peuvent de surcroît bénéficier d’une économie d’impôt additionnelle de 30%1  sur l’ensemble des contributions effectuées à leurs noms (en incluant les cotisations facultatives de l’employeur). Un avantage réservé aux fonds de travailleurs.

«Cette économie d’impôt2 peut être appliquée directement sur la paie. Une cotisation de 100 $ par période ne coûte en réalité que 37,50 $ pour un travailleur dont le taux marginal d’imposition est de 32,5%», calcule l’expert. Après 26 périodes de paie, ces cotisations nettes d’impôt culminent sur une cagnotte brute de… 2600 $!

Employeurs, n’attendez plus! Rayez cette tâche à votre agenda et commencez l’année 2018 du bon pied!

EN BREF
• Les entreprises qui comptaient entre 10 et 19 employés au 30 juin 2017 devaient se conformer à la Loi sur les régimes volontaires d’épargne-retraite avant le 31 décembre 2017.

• L’employeur doit proposer le RVER si aucun autre régime — CELI ou REER collectif, régime de retraite à cotisations ou prestations déterminées, à titre d’exemple — n’est déjà proposé dans l’entreprise.

• Le REER+ au Fonds FTQ se veut un moyen simple, rapide et efficace pour se conformer à la réglementation en vigueur. De plus, contrairement aux REER collectifs proposés par d’autres émetteurs, les cotisations patronales versées à celui-ci ne sont pas assujetties aux charges salariales.

• Les crédits d’impôt accordés aux actionnaires du Fonds de solidarité FTQ permettront à vos employés d’avoir plus d’argent dans leurs poches.

1 Les crédits d’impôt accordés aux actionnaires du Fonds de solidarité FTQ sont de 15% au Québec et de 15% au fédéral. Ils sont limités à 1500 $ par année fiscale, ce qui correspond à l’achat d’actions du Fonds de solidarité FTQ d’un montant de 5000 $. Veuillez lire le prospectus avant d’acheter des actions du Fonds de solidarité FTQ. Vous pouvez vous procurer un exemplaire du prospectus sur le site Web fondsftq.com, auprès d’un responsable local ou aux bureaux du Fonds de solidarité FTQ. Les actions du Fonds de solidarité FTQ ne sont pas garanties, leur valeur fluctue et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.

2 Exemple basé sur l’année d’imposition 2017, pour une personne ayant un taux d’imposition marginal de 32,5%. Les montants calculés sont des estimations qui peuvent varier selon votre situation fiscale.

À suivre dans cette section

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...