Le potentiel non exploité de votre RSE

Publié le 11/05/2022 à 14:05

Par Followmybid

La prise de conscience collective envers les enjeux environnementaux et sociaux est en hausse constante, et nombreux sont les employeurs qui réfléchissent à la façon d'avoir un impact positif dans ce domaine. On saisit de plus en plus l'importance massive de la contribution des entreprises et leur rôle à jouer dans la société.

En ce sens, assumer une démarche de Responsabilité Sociale d'Entreprise (RSE) n'est plus seulement un avantage concurrentiel, c'est devenu essentiel. Peu importe la taille d'une entreprise ou son secteur d'activité, elle peut entreprendre une démarche de RSE. Évidemment, les défis ne seront pas les mêmes, et la stratégie devra être adaptée, mais c'est une réalité qui s'impose de plus en plus : le rapport entre les organismes à but non lucratif (OBNL) et les entreprises doit s'adapter.

Réinventer le cycle de la philanthropie

Considérant que la sollicitation de fonds est un défi quotidien pour les organismes de bienfaisance, qui ont souvent des moyens et un personnel limités, sans compter que leurs frais d'administration se doivent de rester le plus bas possible afin d'offrir un plus grand apport à la cause, leurs capacités financières sont trop souvent limitées.

Devant ce besoin criant d'augmenter les sommes amassées par les OBNL et la tendance que prend l'importance de l'implication sociale des entreprises, une évidence se pointe le bout du nez : il faut réinventer le cycle de la philanthropie.

Donner aux petites organisations le potentiel des grandes

Impliquer les entreprises, c'est donner aux OBNL de meilleurs moyens financiers afin qu'ils puissent réaliser plus efficacement leur mission et contribuer directement au bien-être de notre société. En impliquant les partenaires dans leurs activités de sollicitation, les OBNL réduisent considérablement les tâches reliées à la sollicitation, diminuent les frais d'administration et haussent leurs revenus. Les entreprises, quant à elles, résolvent en grande partie leurs enjeux reliés à la réalisation de la RSE.

Et les entreprises en profitent aussi. Sachant que 88 % des membres de la génération Y (la plus grande génération de travailleurs actifs) trouvent leur travail plus épanouissant lorsqu'ils ont la possibilité d'avoir un impact positif sur la société et l'environnement.

Tout le monde y gagne

La RSE contribue à rendre les entreprises plus compétitives dans leur milieu pour plusieurs raisons. Intégrer volontairement des préoccupations sociales et environnementales à vos activités commerciales est une façon d'aider la communauté au cœur de laquelle vous opérez tout en vous assurant de meilleurs revenus.

Eh oui, les entreprises responsables sont très attractives aux yeux des clients potentiels. Une bonne démarche de RSE peut donc avoir un impact direct sur vos ventes et vos partenariats.

C'est aussi excellent pour votre culture d'entreprise. Parce qu'on sait que 86 % des dirigeants d'entreprise affirment que leurs employés s'attendent à ce qu'ils leur offrent des possibilités de s'engager dans la communauté, il peut être extrêmement judicieux d'organiser des activités philanthropiques à l'interne. Les employés auront l'impression de faire le bien en travaillant pour une compagnie qui s'aligne avec leurs valeurs, et l'équipe sera plus mobilisée si vous l'encouragez à soutenir une cause commune.

Organiser des campagnes de financement participatives, c'est donc une excellente façon :

• D'acquérir de nouveaux talents plus facilement,

• De fidéliser et de retenir votre personnel,

• De promouvoir une culture collaborative,

• D'accroitre la cohésion d'équipe dans un cadre ludique,

• D'augmenter le sentiment d'appartenance et de confiance,

• Et d'encourager la créativité, ce qui augmentera la productivité.

Et ce, sans compter que vous œuvrez pour une bonne cause!

Une activité rassembleuse

Les programmes de dons jumelés sont populaires, mais il y a multiples façons plus engageantes de redonner à votre communauté. Par exemple, en organisant des activités-bénéfice qui inspireront vos donateurs, vos employés, vos clients et vos partenaires.

Récemment, on a vu des entreprises organiser des encans en ligne, au plaisir de tous leurs employés. L'encan est parfois ouvert au public, comme c'est le cas pour une vente de mobilier ou de matériel informatique qu'on remplace. À l'interne, les lots sont plutôt offerts par l'équipe. D'un souper avec le président jusqu'à des articles faits à la main, en passant même par du temps offert pour aller peinturer ou déneiger une entrée de cour, c'est là qu'on voit ressortir tout le désir de participer de chacun des membres du personnel.

Philanthropie : l'affaire de tous

Il est clair que les communautés continueront à avoir besoin du soutien des OBNL dans les années à venir. Et les entreprises ne peuvent pas les laisser seules à elles-mêmes devant les défis considérables auxquels elles font face.

Il est tout à fait possible d'avoir le meilleur des deux mondes : impact positif sur la société et profitabilité. Et comme Benjamin Franklin le disait, « Do well by doing good (bien aller en faisant le bien) ».

 

 

À la une

Guerre en Ukraine: vers un scénario à la coréenne?

ANALYSE. Plusieurs scénarios sont possibles en Ukraine, mais le plus plausible est une division durable du pays en deux.

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

01/07/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour le 01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.