Le plan de retraite, pas qu’une simple cagnotte à accumuler !

Publié le 29/02/2024 à 00:01

Les Canadiennes et Canadiens de plus de 35 ans épargnent en vue de leur retraite, sans nécessairement pouvoir compter sur un véritable plan précis pour arriver à bon port, révèle une étude récente de IG Gestion de patrimoine. Pour Carl Thibeault, vice-président principal, services financiers de l’entreprise, les choses doivent cependant changer ! Voici pourquoi.

Les principales conclusions de cette étude annuelle sont sans équivoque : 79 pour cent des Québécoises et Québécois de plus de 35 ans ont commencé à épargner en prévision de leurs vieux jours, mais 38 pour cent d’entre eux ne détiennent aucun plan de retraite en bonne et due forme. Pire, seuls 45 pour cent des personnes interrogées sont en mesure d’affirmer avec confiance combien d’argent il leur faudra à la fin de leur carrière.

« Un plan de retraite doit pourtant faire mention non seulement de l’épargne qu’il reste à accumuler, mais aussi du mode de vie souhaité à ce moment, des sources de revenus prévues et des dépenses envisagées tout au long des différentes phases de la retraite. Il doit aussi être bien ficelé en vue d’assurer la gestion des actifs et des risques », souligne M. Thibeault. En fait, le plan de retraite n’est qu’un seul morceau du casse-tête…

L’experte rappelle ainsi qu’un plan de retraite doit faire partie intégrante d’un plan financier plus global. Celui-ci doit être conçu pour tenir compte des sept champs de la planification financière intégrée : les aspects légaux, les assurances et la gestion des risques, les finances, la fiscalité, les placements, la succession et, bien évidemment, la retraite!

Un exemple tiré de l’actualité peut facilement illustrer le propos. Alors que la hausse du taux directeur entraîne un coût plus élevé d’intérêt pour les propriétaires immobiliers, l’intégration de l'hypothèque dans votre plan financier ne se limite pas à l’hypothèque en tant que telle. Il faut aussi évaluer la façon dont elle fonctionne en tandem avec les autres éléments de votre situation financière pour être en mesure de prendre la meilleure décision qui soit dans les circonstances, et en prévision de votre retraite.

« Par conséquent, assurez-vous de pouvoir compter sur un plan personnalisé qui s’articule autour de tous les aspects de la planification financière intégrée. Il faut vraiment détenir un plan qui tient compte de toutes les dimensions de la finance personnelle », recommande M. Thibeault.

L’importance d’être bien accompagné

Mais comment faire pour se doter d’un plan complet, bien adapté à nos besoins ? « La planification de la retraite est un exercice complexe », concède-t-il. Rassurez-vous : vous n’avez pas à tout exécuter en solo. « Les préoccupations financières actuelles des Canadiennes et Canadiens, telles que l’inflation et la volatilité des marchés, démontrent toute l’importance du rôle des conseillères et conseillers dans la sécurité financière de la clientèle », renchérit-il.

Il faut donc s’assurer d’aller au-delà de la simple gestion de portefeuille. Les épargnants ont tout intérêt à travailler avec un(e) professionnel(le) qui possède l’expertise requise pour jongler avec les nombreux aspects d’une situation financière personnelle.

L’étude a d’ailleurs révélé que, parmi les personnes qui font affaire avec une conseillère ou un conseiller financier (36 pour cent), moins de la moitié d’entre elles déclarent obtenir du soutien en planification de la retraite. Par conséquent, avant d’entamer une nouvelle relation d’affaires, n’hésitez pas à valider l’offre de service que l’on vous propose et à poser toutes les questions requises en lien avec vos besoins financiers.

Une vision à 360 degrés de votre situation financière

Il est évidemment important d’épargner et d’investir, mais il ne s’agit là que d’une partie de la solution qui doit être déployée. Comme nous l’avons vu précédemment, il faut également prendre en considération d’autres éléments clés et les intégrer de façon optimale dans un plan d’action plus global.

« Il est encourageant de constater que la population canadienne redouble d’efforts pour épargner. L’heure est maintenant venue de rédiger la feuille de route requise pour vous mener vers la sécurité financière. « Un plan financier bien équilibré comprenant un plan de retraite vous permettra de bien préparer votre aveni», conclut-il.

À lire aussi :

Étude annuelle sur la retraite d'IG Gestion de patrimoine : Bien que la plupart des Canadiennes et Canadiens de 35 ans et plus épargnent en vue de leur retraite, bon nombre n'ont aucun plan précis en place.

À la une

La francophonie, futur boom économique

Il y a 8 minutes | Dominique Talbot

«Il faut voir la francophonie comme une chose pour laquelle il faut passer à l’offensive.»

Se dire les vraies affaires avec courage et respect

Malgré les désaccords, il est important de continuer d’échanger pour éviter des conflits plus profonds.

Ne mettons pas trop vite la «réduflation» au pilori

EXPERTE INVITÉE. Si elle est controversée, la réduction des volumes tout en maintenant les prix est parfois nécessaire.