Les certifications de l’ESG+ : une réponse aux enjeux du monde du travail et des affaires

Publié le 28/09/2021 à 00:01

L’apprentissage tout au long de sa carrière professionnelle est devenu une nécessité. Quel que soit l’objectif, développer de nouvelles compétences, se réorienter professionnellement ou se tenir informé des nouveaux outils et tendances d’un secteur d’activité, les formations certifiantes accompagnent les individus dans leur quête de connaissances transférables concrètement dans leur contexte professionnel.

À qui s’adressent ces certifications ?
Avec l’objectif d’offrir des apprentissages axés sur la pratique aux gestionnaires, dirigeants et entrepreneurs, les certifications de l’ESG+ misent sur la maîtrise des connaissances pour affronter les enjeux de l’heure comme la gestion des données personnelles, la cybersécurité et la transformation numérique 4.0.

Des certifications collées sur les enjeux d’actualité
Les thématiques des certifications sont ciblées pour répondre aux enjeux actuels liés au monde des affaires. Par exemple : le projet de loi 64, la loi qui modernise les dispositions législatives en matière de protection des données personnelles au Québec qui vient d’être adopté par l’Assemblée nationale. Les entreprises n’auront très prochainement plus le choix que de s’y soumettre dès la mise en application.

La gestion des données personnelles est donc un vaste sujet qui mérite une attention particulière notamment pour les PME qui ne disposeraient pas de services internes pour optimiser la gestion de leurs données. En compagnie de partenaires et entourée d’experts du domaine, l’ESG+ souhaite offrir un accompagnement qui permet à sa clientèle de comprendre les enjeux et maîtriser les règles entourant le consentement à la collecte, la gestion et le transfert des données personnelles.

Par ailleurs, la transformation numérique des entreprises est depuis de nombreuses années, un passage obligé pour la mise en place de nouvelles organisations des processus internes ou tout simplement pour optimiser sa productivité et sa compétitivité. Se former, s’informer et maîtriser les éléments de base de la transformation numérique ou encore concernant les enjeux de cybersécurité deviendra très prochainement un incontournable pour les dirigeants d’organisation, les gestionnaires et les entrepreneurs.

Appui du ministère de l’Enseignement supérieur
Reconnus par le MES, qui a contribué financièrement au développement de plusieurs certifications, les programmes de l’ESG+ s’inscrivent dans un contexte où le développement de nouvelles formations courtes ou l’adaptation de formations existantes permettent de répondre à des besoins émergents ou très spécifiques du marché du travail.

 

À propos de l’ESG+
L’ESG+ est un guichet unique de l’École des Sciences de la Gestion (ESG UQAM) regroupant la formation et le perfectionnement, la gestion de carrière, les stages et le Réseau des diplômés. Il est un continuum de services entre l’académique et le monde des affaires et dessert les étudiants et diplômés de l’ESG UQAM autant que les professionnels et dirigeants en poste ou en devenir.

Pour plus de détails, rendez-vous sur certificationesgplus.ca

 

 

À la une

Nombre record de femmes élues à l'Assemblée nationale

Il y a 15 minutes | La Presse Canadienne

Des 125 députés qui composeront la nouvelle Assemblée nationale du Québec, on en comptera désormais 58 de sexe féminin.

ESG: le facteur E a-t-il encore sa place?

Il y a 0 minutes | Louise Champoux-Paillé

BLOGUE INVITÉ. Le facteur E est sûrement celui qui possède la plus grande notoriété de la triade.

Nouveau revirement d'Elon Musk, qui propose à nouveau de racheter Twitter

13:34 | AFP

La cotation de l’action Twitter a été suspendue mardi à la Bourse de New York «en attendant des informations».