La tendance est à la formation continue: découvrez l’offre de l’ESG+

Publié le 27/01/2022 à 00:01

L’accélération de l’innovation technologique ainsi que les évènements et les crises majeures comme la pandémie obligent, d’une certaine manière, bon nombre de professionnels, de dirigeants et d’entrepreneurs à poursuivre leur formation et celle de leurs employés. Le perfectionnement devient essentiel pour continuer à ouvrir des portes et à répondre aux nouveaux enjeux qui font leur apparition.

La pandémie a permis à de nombreuses organisations et entreprises de constater qu’elles avaient tenu pour acquis plusieurs éléments, notamment en ce qui concerne les compétences de leurs employés et leur connaissance des nouveaux enjeux. Les employés, entre autres, doivent profiter d’une mise à niveau au sujet des défis de leur entreprise ou de leur organisme et des nouvelles technologies.

Cette crise majeure a également mis en lumière des problèmes quotidiens qui ne se voyaient pas auparavant. « Il apparaît désormais essentiel de miser sur la formation continue pour que les employés, les dirigeants d’entreprises et les autres professionnels puissent rester dans l’actualité et éviter les changements brusques pouvant être provoqués par une autre éventuelle situation inattendue telle que celle que nous rencontrons présentement », observe Saidatou Dicko, professeure titulaire au département des sciences comptables de l’ESG UQAM.

Des objectifs sur mesure

La formation continue, quelle que soit la thématique, vise à former des personnes qui n’ont pas de notions de base dans un domaine précis et donc de les initier selon une thématique spécifique. Elle sert également à mettre à jour et à remettre en question les acquis de ceux qui la suivent. La cybersécurité, par exemple, est un incontournable autant pour les entreprises que pour les organismes sans but lucratif, et ce, quel que soit le poste occupé par la ou les personnes participant à la formation.

L’exemple de la formation en Gouvernance

Donnée par Saidatou Dicko et certains de ses collègues de l’ESG UQAM, la formation en Gouvernance vise à former les personnes qui seront amenées à siéger ou qui siègent déjà au sein d’un conseil d’administration sur les enjeux et les défis de leur poste. Elle a pour but, entre autres, d’informer ces professionnels, qui ont pour tâche de prendre des décisions importantes et déterminantes dans le cadre de leur travail, sur les véritables enjeux liés à leurs fonctions et leurs responsabilités. De la théorie, des exercices de mise en situation et des discussions prenant appui sur des exemples réels permettent aux nouveaux et futurs administrateurs d’exercer pleinement leur rôle.

Si cette formation vous intéresse, veuillez contacter Sébastien Lagües de l’ESG+ à lagues.sebastien@uqam.ca.

Une proactivité essentielle

« Les organisations, les entreprises et les formateurs doivent tous être proactifs en ce qui concerne la demande et l’offre des formations », soutient Mme Dicko. Si les deux premières peuvent avoir des besoins précis et préétablis, la communication entre elles et les formateurs est indispensable afin de déterminer clairement les besoins à combler selon leur pertinence et les tendances observées. Ce dialogue permet notamment aux organisateurs de faire des propositions de formations concrètes qui apporteront les résultats escomptés.

Vous souhaitez offrir la formation continue à vos employés ou à votre équipe pour rendre votre entreprise ou votre organisme plus créatif et éviter d’être dépassé par de nouveaux enjeux lors d’une éventuelle crise? Visitez le site de l’ESG+ pour parcourir les formations offertes ou communiquez avec un professionnel afin de bénéficier de propositions sur mesure!

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.