La Mission Old Brewery : un pionnier en logements communautaires à Montréal

Publié le 19/10/2021 à 00:01

Fondée il y a 130 ans, la Mission Old Brewery est un organisme pour personnes sans-abri incontournable à Montréal. Or, plusieurs membres de la communauté d’affaires et du grand public ignorent que l’organisme a diversifié ses activités au fil des années, notamment sur le plan du logement.

« La Mission Old Brewery, c’est désormais beaucoup plus que des services d’urgence humanitaire comme des douches et des repas. Alors que la population itinérante augmentait, nous avons développé des services afin de sortir définitivement ces hommes et ces femmes de la rue. La meilleure façon d’y parvenir, c’est de leur trouver un logement qui convient à leurs besoins. Notre équipe leur fournit des conseils et un accompagnement dans cette démarche », explique James Hughes, président et chef de la direction à la Mission Old Brewery.

Ce dernier estime qu’il y a présentement entre 3500 et 4500 individus vivant dans la rue tous les soirs à Montréal. Plus que jamais, il est crucial de désengorger les services d’urgence en aidant les personnes sans-abri à retourner dans la communauté. « Nous avons un plan concret en deux chapitres pour mettre fin à l’itinérance chronique. D’abord, avec l’aide de nos partenaires, nous répondons aux besoins urgents des personnes itinérantes. Ensuite, nous leur offrons le soutien nécessaire pour qu’elles trouvent un logement abordable, ce qui leur est inaccessible avec le marché privé », souligne M. Hughes.

Logements

La Mission Old Brewery possède un plan de logement ambitieux : elle désire faire passer son parc immobilier de 332 à 1000 unités d’ici 2030. « Les personnes que l’on y accueille ont des réalités complexes. Souvent, elles doivent être accompagnées tous les jours pendant plusieurs mois. Ces logements situés à proximité des services nous permettent d’intervenir rapidement auprès d’elles », révèle Florence Portes, directrice de développement des logements communautaires à la Mission Old Brewery.

Parmi les projets qui verront le jour en 2022, on retrouve Les Voisines de Lartigue, qui compte 12 studios indépendants destinés aux femmes et qui est situé à quelques pas du Pavillon Patricia Mackenzie, une ressource de la Mission Old Brewery offrant des services aux femmes sans-abri. Pour sa part, Au pied de la Montagne, un hôtel converti en 24 logements, accueillera une clientèle masculine tout en n’écartant pas la mixité dans le futur.

L’histoire de Julie
Au fil du temps, plusieurs personnes ayant vécu l’itinérance durant des années ont pu retrouver une vie saine et équilibrée grâce aux services de l’organisme. « J’ai en tête l’exemple de Julie, une ancienne agente de bord qui a connu de graves problèmes de santé mentale, lesquels l’ont complètement désorganisée et menée dans la rue. À force de patience, de professionnalisme et de douceur, nous l’avons accompagnée et soutenue. Elle a d’abord utilisé les services d’urgence, puis a demeuré dans un logement de transition pendant six ans en bénéficiant de suivis psychosociaux. Elle a progressivement repris le fil de son existence et est retournée aux études. Maintenant, Julie est en couple, a un emploi en design d’intérieur et fait de la peinture », se réjouit Mme Portes.

Dons privés

« En matière d’itinérance, les besoins ne cessent d’augmenter, et l’on observait cette tendance même avant la pandémie. Depuis la COVID-19 et avec la crise immobilière, la croissance s’est accélérée », déplore M. Hughes. Et bien que la Mission Old Brewery reçoive des subventions gouvernementales, celles-ci sont insuffisantes pour qu’elle puisse offrir ses services adaptés. « Nous vivons de dons privés à environ 50 % pour les services aux hommes, et 80 % pour les services aux femmes », précise Florence Portes.

L’organisme fait appel à la générosité des gens d’affaires qui souhaitent voir la croissance de logements sûrs et abordables à Montréal, afin que la rue ne soit plus une option pour les personnes vulnérables. Pour faire un don, rendez-vous à https://www.missionoldbrewery.ca/fr/un-abri-nest-pas-un-chez-soi/.

À la une

Palmarès WOW: les bons citoyens corporatifs ont la cote

19/01/2022 | Catherine Charron

«Il y a deux ou trois ans, on était plus dans l’expérientiel,[...] là c’est davantage de parler au cœur des gens».

Garantie de construction résidentielle: un répertoire d’entreprises ayant perdu leur accréditation

19/01/2022 | Charles Poulin

Un nouvel outil à consulter avant de signer un contrat avec un entrepreneur

Bourse: Wall Street termine dans le rouge, correction pour le Nasdaq

Mis à jour le 19/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse.