Soutenir ses gestionnaires dans la transition vers le « nouveau normal »

Publié le 16/12/2021 à 00:01

Roxanne Coulombe, CRHA, ACC

La pandémie comporte son lot de défis pour les gestionnaires de premier niveau et leur rôle a changé de manière significative. Peu importe leur expérience de gestion, ils sont confrontés à du « jamais-vu » dans plusieurs situations.

Ils doivent :

• assurer l’implantation et le respect de mesures sanitaires évolutives,

• composer avec les absences liées à la COVID (quarantaine et anxiété), à la vaccination et aux obligations familiales,

• être à l’écoute de nouveaux besoins psychologiques des employés,

• s’adapter aux variations de la chaîne d’approvisionnement ou des variations de la demande de production

• et réorganiser le travail,

……………….tout en mobilisant leurs équipes.

Plusieurs auront l’impression d’être « pris en sandwich » entre la direction et les employés sur plusieurs enjeux et leur stress sera à un niveau très élevé, rendant difficile leur adaptation et leur stabilité émotive.

Les employés se souviendront longtemps des comportements de leurs gestionnaires en cette période difficile. L’expérience employé dans un contexte de grande incertitude restera longtemps gravée dans la mémoire et elle deviendra la marque employeur de l’entreprise.

Adaptation à un nouveau rôle de gestionnaire

Les attentes des employés face à leur gestionnaire se sont multipliées à plusieurs niveaux, qu’il s’agisse de :

• Communication claire, transparente et soutenue d’informations;

• Flexibilité pour tenir compte des contraintes changeantes et des réalités personnelles des employés;

• Télétravail où les attentes sont claires et les interactions sont teintées de responsabilisation et de confiance;

• Gestion du changement dans la période transitoire vers le « nouveau normal »;

• Positionnement clair quant aux mesures sanitaires et à la vaccination.

Un Coach certifié pour un soutien personnalisé du gestionnaire

Les gestionnaires qui pourront recourir aux services d’un Coach certifié seront appuyés en fonction de leurs besoins de développement les plus pressants car l’approche est personnalisée.

Il ne s’agit pas ici de « retourner sur les bancs d’école » mais plutôt de prendre conscience des nouveaux défis de gestion, de voir la situation plus clairement et de développer de nouveaux réflexes de gestion en tant que leader du nouveau normal.

Avec un Coach certifié, le gestionnaire pourra identifier ses objectifs, cibler ses priorités, surmonter ses principaux obstacles, observer ses succès et corriger le tir au besoin. L’approche vise un « empowerment » du gestionnaire, le développement durable de nouveaux réflexes de gestion et une plus grande adaptation au contexte d’incertitude.

Cet « empowerment » contribuera à réduire son stress et favorisera une plus grande ouverture à voir autrement. De plus, avec le recul que lui procurera le coaching, le gestionnaire sera plus à l’aise dans ses interactions avec son équipe, malgré l’incertitude et les contraintes…..et les charges émotives.

Roxanne Coulombe, CRHA, ACC est Coach exécutif (ICF) et présidente d’Élancia, un cabinet-conseil qui soutient les chefs d’entreprise et les équipes de gestion à bâtir des équipes performantes et engagées dans des contextes de changement et de croissance.

On peut la joindre par téléphone au 514-249-0447 ou par courriel roxanne.coulombe@elancia.ca.

ICF Québec est un chapitre de l’organisme de certification International Coach Federation. Sa mission est de favoriser la certification des coachs par ICF, d'encourager des normes éthiques élevées, de promouvoir le coaching au Québec et d'offrir aux coachs des lieux d’échange et de perfectionnement professionnel continu.

Trouver un coach

À la une

Les principales attentes des milieux d'affaires pour le budget

12:44 | Dominique Talbot

Budget du Québec. la pénurie de main-d’œuvre et la fiscalité au cœur des préoccupations.

Les partis d'oppositions en veulent plus pour les petites entreprises

14:21 | Dominique Talbot

Les baisses d’impôts anticipées possiblement financées à même le Fonds des générations ne font pas l’affaire des partis.

Prise d'images à la veille du budget: Eric Girard rompt avec la tradition

La tradition veut que le ministre des Finances s’achète des souliers à la veille d’un budget. Pas cette année.