Mon indice de bonheur au travail !

Publié le 07/04/2022 à 00:01

Lina Côté, Coach certifiée PCC - ACT in INTERNATIONAL

Si, au moment où vous lisez ces lignes, je vous demandais de mesurer votre indice de bonheur au travail sur une échelle de 0 à 10, 10 étant la cote la plus élevée. Que répondriez-vous?

3, 4, 5? Qui dit mieux? 6?

Vous êtes-vous déjà vraiment demandé pour quelles raisons vous n’êtes pas heureux(se) au travail? Lorsque j’ai posé la question à des travailleurs d’une entreprise québécoise, l’un des répondants a répondu que c’est dû à la charge de travail, alors qu’un autre s’ennuie à exécuter des tâches routinières. Un troisième est en désaccord avec les décisions de la haute direction, alors que son collègue blâme le manque de ressources financières pour créer des prototypes derniers cris, et tous se plaignent de la mauvaise atmosphère qui règne au sein de l’entreprise. Certains se font pointer du doigt alors que d’autres ont la critique facile. Dans certains secteurs la situation est tellement grave qu’on peut la qualifier de harcèlement.

Pour quelles raisons faire appel à un coach certifié ICF ?

Les relations interpersonnelles, dans un contexte professionnel, sont à la base de l’indice du bonheur de chacun1. Qu’il s’agisse du président du CA, des membres de son exécutif, de la haute direction ou des employés de l’entreprise, là où il n’y a pas de joie, de bienveillance, d’accueil, de compréhension et d’acceptation de la différence, il ne peut y avoir de sentiment d’appartenance fort, de synergie constructive, de vision commune et d’adhérence aux valeurs de l’entreprise2.

Dans le cadre d’une démarche de coaching, une personne coachée peut vouloir travailler la mauvaise gestion de son temps, la faible rentabilité de l’entreprise au sein de laquelle elle évolue, son manque de leadership, les enjeux de communication en silo, ainsi qu’une panoplie de différentes problématiques. Bien que tous ces éléments soient d’une grande pertinence, tout est systématiquement ramené au niveau du comportement de l’humainqui est le point de départ de conflits latents, et d’activités contreproductives. Il devient alors essentiel de faire de l’introspection afin de prendre conscience de sa part de responsabilités. Simplement en prenant conscience de nos biais, on peut déclencher un changement significatif. Sans ce regard neuf sur soi, il est bien difficile d’insuffler un mouvement de changement inspirant au sein de nos univers de travail.

L’exercice n’est pas aisé, et les coachs certifiés membres d’ICF Québec sont habiletés à amener la personne coachée à explorer au-delà de sa pensée habituelle, à prendre conscience de ses schémas récurrents de comportements, ses façons de penser ou de gérer ses émotions, de l’impact de ses croyances, de l’importance de respecter ses besoins, ceux des autres, et de bien canaliser ses désirs.

À l’ère de la numérisation des entreprises, les coachs certifiés ont un rôle indiscutable à jouer sur la rentabilité et la performance d’entreprises de tout acabit. Que l’on parle de grandes, moyennes ou petites entreprises, des secteurs public et parapublic, l’humain demeure pour le coach certifié la pierre angulaire d’un milieu de travail sain, où les gens sont motivés et engagés à faire une différence4.

Finalement, quelle cote avez-vous donné à votre indice de bonheur au travail?

Qu’est-ce qui manque pour qu’elle soit à 10?

ICF Québec est un chapitre de l’organisme de certification International Coach Federation. Sa mission est de favoriser la certification des coachs par ICF, d’encourager des normes éthiques élevées, de promouvoir le coaching au Québec et d’offrir aux coachs des lieux d’échange et de perfectionnement professionnel continu.

[1] Les relations interpersonnelles : une question de mieux-être Santé psychologique. (n.d.).http://apssap.qc.ca/wp-content/uploads/2017/02/Relation_interpersonnelle.pdf

[2] Haar, J., Schmitz, A., Di Fabio, A., & Daellenbach, U. (2019). The Role of Relationships at Work and Happiness: A Moderated Moderated Mediation Study of New Zealand Managers. Sustainability, 11(12), 3443.https://doi.org/10.3390/su11123443

[3] Corking, S. (2020). WHY RELATIONSHIPS ARE THE KEY TO HAPPINESS.www.linkedin.com.https://www.linkedin.com/pulse/why-relationships-key-happiness-stephanie-corking/

[4] Cross, R. (2019, July 30). To Be Happier at Work, Invest More in Your Relationships. Harvard Business Review.https://hbr.org/2019/07/to-be-happier-at-work-invest-more-in-your-relationships

 

 

À la une

Bourse: la remontée suscite espoir et méfiance

BLOGUE. La résilience économique et l'inflation ravivent les espoirs, mais il est beaucoup trop tôt pour crier victoire.

Rogers\Shaw\Québecor: report de la date limite de la fusion

Il y a 9 minutes | La Presse Canadienne

L’entente nécessite toujours l’approbation du ministre fédéral de l’Industrie.

Rogers-Shaw: les dates clés de la saga pour ceux qui ont perdu le fil

24/01/2023 | Matthieu Hains avec La Presse Canadienne

La transaction devait être conclue au cours du premier semestre de 2022. Un an plus tard, où en sommes-nous?