Du coaching? Pas besoin!

Publié le 24/08/2021 à 00:01

Un article de Manon Blondin, MBA, CRHA, PCC

En tant que coach, nous entendons fréquemment cette phrase : « Du coaching ? Je n’en ai pas besoin ! »

Il arrive souvent que les gens qui se font proposer des séances de coaching reçoivent la suggestion avec appréhension… Ils se demandent alors ce qu’ils ont fait de pas correct. Cette perception est bien erronée, une démarche de coaching sert à parfaire ses habiletés, améliorer son savoir-être ainsi que son savoir-faire, en plus de se doter d’outils pour propulser sa carrière.

Il y a à peine une quinzaine d’années, certains voyaient les coachs comme des gourous, bâton de pèlerin à la main, déambulant dans le désert… Même un coach avec une formation universitaire dans un domaine d’expertise reconnu avec une formation en coaching et une certification ICF pouvait être soupçonné d’être un illuminé.

Dans les années qui ont suivi, on a pu observer les perceptions évoluer. Tout le monde devait avoir son coach. C’était devenu à la mode d’avoir un coach sportif, un coach familial, un coach de vie, un coach de gestion et un de charisme… tellement qu’on en venait à perdre de vue ce qu’était un coach.

Avec le temps, les choses se sont précisées. D’ailleurs, il est intéressant de revenir à la définition du coaching par ICF Québec. Le coaching c’est un « partenariat qui met l’emphase sur l’action que les clients ont l’intention de prendre pour réaliser leur vision, leurs buts et leurs désirs. Le coaching suscite des questionnements amenant les clients à la découverte d’eux-mêmes, ce qui hausse leur niveau de perception et de responsabilité. Ceux-ci bénéficient d’une structure d’accompagnement, de soutien et d’une précieuse source de rétroaction. »

Cette définition est inspirante. Le coaching n’est pas une baguette magique pour guérir tous les maux. Au contraire, les gens qui profitent d’un coaching travaillent fort : essaie-erreur-réessaie… Ils sont impliqués et engagés dans leur démarche.

Le coach et le client créent un partenariat, avec des objectifs précis à atteindre et des indicateurs de mesure. Ensemble, ils se fixent de nouveaux défis à relever. Les coachs amènent les leaders chevronnés à se questionner et à se positionner autrement devant un défi pour lequel ils ne voyaient pas de solutions, souvent faute de recul. Le coaching c’est un espace sécuritaire et neutre pour mieux voir, analyser une situation et trouver des moyens proactifs, en évitant les réactions impulsives.

Le coaching, c’est plus qu’une mode. C’est une profession régie par un code de déontologie. Lorsque les coachés y goûtent de façon professionnelle, ils en redemandent. C’est d’ailleurs grâce à eux si notre métier gagne en crédibilité. Lorsqu’ils l’ont vécu, ils n’ont qu’une envie : pousser la démarche plus loin.

Cela se comprend. Il a été démontré que le coaching contribue, entre autres, à une plus grande productivité, un climat de travail plus agréable et de meilleure performance; seul ou en équipe. Cela fait aussi une différence au niveau de la confiance en soi ainsi que dans l’affirmation de soi, de ses besoins et de ses limites.

Ainsi, lorsqu’on vous proposera du coaching, voyez-le comme un moment privilégié juste pour vous ; une forme de bonus ! Et même, prenez l’initiative, demandez-le ! Donc, la prochaine fois qu’on vous offrira cette opportunité, dites plutôt « Du coaching ? On commence quand? »

Rendez-vous au trouveruncoach.icfquebec.org pour trouver votre coach.

 

ICF Québec est un chapitre de l’organisme de certification International Coach Federation. Sa mission est de favoriser la certification des coachs par ICF, d'encourager des normes éthiques élevées, de promouvoir le coaching au Québec et d'offrir aux coachs des lieux d’échange et de perfectionnement professionnel continu.

À la une

Sauvés de l’imperfection avec Marché SecondLife

Des aliments imparfaits non périssables seront offerts sur internet aux consommateurs par Marché SecondLife.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour à 08:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

L’Europe ancrée dans le vert, tendance contrastée à Wall Street et le pétrole monte encore.

Facebook met sur pause le développement d'une version d'Instagram pour les enfants

Mis à jour il y a 16 minutes | AFP

L'entreprise souhaite prendre plus de temps pour travailler avec les parents, les experts et les décideurs politiques.