S’attaquer au défi de la transformation numérique

Publié le 29/11/2021 à 00:01

Par Laval économique

Bien avant la pandémie, prendre le virage au numérique s’imposait, mais encore trop d’entreprises tardaient à l’entreprendre. La crise a toutefois provoqué plus résolument la remise en question des modèles d’affaires. Dans le secteur du commerce en particulier, l’accélération des transactions en ligne a considérablement changé la donne. Pour Bernard Pitre, commissaire à la transformation technologique, la donne a changé et les entreprises n’ont guère plus le choix que de passer à l’action pour demeurer concurrentielles et survivre!

Dans un tel contexte, misant sur sa proximité des entreprises, Laval a décidé de mettre de l’avant deux initiatives visant le secteur manufacturier et le commerce.

Donner un coup de pouce au manufacturier

Depuis le printemps dernier, les entreprises manufacturières lavalloises ont accès à un nouveau programme Accélérateur d’opportunités – soutien à la productivité pour accélérer leur virage numérique. À ce jour, six entreprises ont bénéficié du soutien financier.

L’effet de levier est remarquable : pour chaque 100 $ de subvention reçue, 1 500$ ont été investis par les entreprises, pour des investissements totaux de 12 millions de dollars. Outre l’aspect financier, le coup de main de la Ville prévoit également un accompagnement personnalisé en partenariat avec des acteurs publics et privés de l’écosystème économique lavallois. Les conditions de succès sont ainsi mieux réunies.

Le bon signal est envoyé et l’effet recherché est atteint.

Laval ne s’arrêtera pas ici. Elle veut aussi développer sur son territoire un écosystème d'entreprises pour favoriser l’adoption de technologies de rupture comme un vecteur de développement économique. De nouvelles initiatives suivront en 2022.

Accompagner les commerces

Soucieuse de soutenir son important secteur du commerce de détail, Laval est devenue la première ville au Québec à signer un partenariat stratégique avec l’Association québécoise des technologies (AQT) dans le cadre du programme Mon commerce en ligne. Ce partenariat a notamment pour objectif de faciliter l’accès au programme à 250 détaillants lavallois pour les initier et leur permettre d’amener leurs activités commerciales en ligne et leur transformation numérique à leur plein potentiel.

Laval y consacre une enveloppe de 112 500 $. Chaque commerçant bénéficie ainsi de : 4 heures de coaching de l’École des entrepreneurs du Québec, 10 heures d’accompagnement par un conseiller spécialisé, une formation adaptée à sa situation, ainsi qu’un accès à une plateforme afin de dresser un bilan numérique, enrichir ses connaissances et mettre en œuvre des actions planifiées.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour à 18:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pris plus de 100 points mardi.

Tesla: chute de 55% du bénéfice net au 1T

16:38 | AFP

Les ventes de véhicules électriques toujours «sous pression», dit le groupe.

À surveiller: Metro, Gildan et American Express

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et American Express? Voici des recommandations d'analystes.