Des projets structurants pour préparer le Laval de demain

Publié le 29/11/2021 à 00:01

Par Laval économique

Les consultations menées auprès de nos partenaires économiques dès les débuts de la crise de la COVID-19 ont sans surprise permis d’identifier et de mettre en œuvre des mesures d’urgence pour éviter le pire. Mais on a tous ensemble convenu qu’il fallait déjà préparer les lendemains de la crise, souligne Florence Mariage, cheffe de division, affaires internationales et investissements. Nous avions déjà des projets en marche. Nous avons voulu d’emblée aller plus loin, plus vite.

Accélérer le développement de la Cité de la biotech

Secteur clé de l’économie de Laval, les biotechnologies et les technologies de la santé seront appelées à prendre un nouvel essor au cours des prochaines années. Forts des réussites de la Cité de la Biotech depuis plus de 20 ans, la Ville de Laval et son grand partenaire, l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), ont lancé en mai dernier la Phase II de son développement immobilier avec plus de 100 000 m2 à développer sur les terrains de ce dernier. https://www.youtube.com/watch?v=zJWpM2xx2LY

Il s’agit d’un chantier majeur pour Laval puisque cette expansion permettra de répondre à une forte demande d’espaces dans le secteur des biotechnologies. De plus, la Phase II de la Cité de la Biotech permettra d’assurer une plus grande proximité entre entrepreneurs, chercheurs et employés, ce qui favorisera l’innovation.

Fait à souligner, la Ville de Laval dispose de deux programmes de crédit de taxes offerts aux propriétaires d’immeubles désirant entreprendre d’importants travaux de construction. Un tel soutien financier saura stimuler le développement des terrains de la Cité de Biotech qui sont admissibles à ces programmes.

En complément, le Centre québécois d’innovation en biotechnologie (CQIB), premier incubateur en sciences de la vie au Canada, situé au cœur même de la Cité de la Biotech, s’est vu renouveler la subvention de 360 000 $ sur deux ans par la Ville de Laval pour 2021-2022. Susciter l’innovation et développer la relève dans ce secteur clé est une priorité de Laval. Elle le démontre clairement par ce soutien.

Une nouvelle entente triennale en agroalimentaire

Autre secteur important pour Laval, l’agroalimentaire saura tirer profit du renouvellement de l’entente sectorielle triennale. Dans la foulée des résultats probants générés en marge de la première entente, notamment en matière de remembrement, de formation et de mise en valeur, la nouvelle entente dotée d’une enveloppe de 1,125 million de dollars assure la mise en commun de ressources financières et techniques afin de poursuivre la mise en œuvre des projets prioritaires et structurants pour le développement du milieu agricole et des transformateurs du territoire en lien avec le Plan de développement de la zone agricole.

Un appui accru à l’économie sociale

L’économie sociale n’est pas en reste. Dans le cadre du plan de relance, la Ville a doublé son financement dédié au Pôle régional d’économie sociale de Laval (PRESL), en lui accordant une subvention de 300 000 $ sur trois ans. Ce financement supplémentaire lui permettra de valoriser encore plus le secteur, déployer un écosystème de soutien solide et renforcer les entreprises et les entrepreneurs en économie sociale. Au cours de la dernière année, le PRESL a notamment mené deux parcours de génératrice d’idées, Quartiers à échelle humaine et Laval ville résiliente, qui ont obtenu un grand succès.

Un geste concret pour l’environnement

Touchant à la fois l’économie et l’environnement, Laval accorde une subvention de 151 460 $ à la Chambre de commerce et d’industrie de Laval afin de poursuivre au cours des deux prochaines années la mise en œuvre de Symbiose Laval. Dans ce cadre, la Chambre accompagne et sensibilise les entreprises lavalloises aux notions de virage vert et d’actions durables. Elle le fait, par exemple, par la création de banques de données répertoriant les intrants et les matières résiduelles des entreprises et par l’organisation d’ateliers de maillage et d’animation dans la communauté d’affaires.

Plus de ressources pour la relance du secteur touristique

Enfin, Laval a renouvelé son entente triennale à hauteur de 1,247 million de dollars avec Tourisme Laval en appui à sa mission de soutien aux entreprises du secteur et à la poursuite de ses actions de promotion et de relance de l’industrie touristique lavalloise. Mais plus encore, reconnaissant à quel point ce secteur a été touché par la pandémie et vu l’importance du tourisme d’affaires, la Ville a octroyé un financement supplémentaire de 195 000 $ à Tourisme Laval pour une relance des activités liées à ce secteur sur de nouvelles bases améliorées plus ancrées dans le milieu économique lavallois.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour à 18:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pris plus de 100 points mardi.

Tesla: chute de 55% du bénéfice net au 1T

16:38 | AFP

Le constructeur compte produire un véhicule électrique à bas coût «aussi vite que possible».

À surveiller: Metro, Gildan et American Express

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et American Express? Voici des recommandations d'analystes.