Quand votre crédit personnel influence vos projets professionnels

Publié le 11/06/2015 à 09:00

Lorsque vient le temps d’obtenir du financement pour leur entreprise, certains nouveaux entrepreneurs constatent que leur dossier de crédit personnel revêt plus d’importance qu’ils ne l’auraient cru.


 


Pour comprendre l’incidence de celui-ci, il faut connaître les critères sur lesquels une institution financière s’appuie pour décider d’accorder un prêt – ou non – à votre entrepris


 


Comment une demande de financement est-elle évaluée?


Au moment d’évaluer une demande de financement, l’institution financière voudra, entre autres, s’assurer de deux choses : que l’évaluation de la demande sera faite de la façon la plus objective possible, et que l’emprunteur sera en mesure de rembourser l’argent qui lui sera avancé dans les délais convenus.


Pour arriver à ces deux objectifs, les institutions financières s’appuient sur des modèles statistiques. Ces modèles sont construits à partir d’une grande quantité de données portant sur le comportement de l’ensemble des emprunteurs, auxquelles les institutions ont accès.


En partant de ces modèles et en les croisant avec les habitudes d’emprunt et de remboursement d’un individu, la banque sera en mesure de prédire de façon objective si ce candidat sera un bon emprunteur.


 


L’influence de votre dossier personnel de crédit


Quand vous sollicitez du crédit pour votre petite entreprise, que ce soit à l’étape du démarrage ou ultérieurement, le prêteur vous demandera souvent de cautionner le prêt. Un cautionnement est un contrat par l’entremise duquel un endosseur s’engage personnellement à rembourser le prêt avancé par l’institution financière si l’emprunteur faillit à s’acquitter de sa dette.


Les institutions financières peuvent refuser de prêter des fonds à votre entreprise si votre dossier de crédit n’est pas reluisant. Elles peuvent aussi exiger que vous répondiez à des conditions additionnelles (ex. augmentation de la mise de fonds requise ou obtention de garanties supplémentaires).


Si votre demande de financement est acceptée malgré un dossier de crédit mal en point, il est probable que des conditions tarifaires moins favorables vous soient imposées.


À l’inverse, un bon dossier de crédit vous permettra d’obtenir des conditions d’emprunt favorables. Vous pourriez notamment obtenir un taux d’intérêt moins élevé.


Cela dit, il est important de noter que le dossier de crédit de l’entrepreneur n’est pas le seul critère évalué par les prêteurs. Une institution financière pourrait donc refuser de vous prêter de l’argent ou ajouter des conditions à votre demande même si votre dossier de crédit est impeccable.


 


Comment avoir un bon dossier de crédit


Voici 5 astuces à mettre en application en prévision de votre demande de financement :


 


1. Limitez le nombre de demandes de financement ou de crédit que vous faites. Des demandes fréquentes pourraient indiquer que vous avez des difficultés financières ou que vous peinez à rembourser vos dettes et qu’il serait temps de les consolider.


 


2. Vous avez une marge de crédit personnelle? Utilisez-la correctement. Une marge de crédit est conçue pour vous fournir temporairement des liquidités quand vous en avez besoin. Si votre solde ne bouge pas, c’est mauvais signe pour l’agence de crédit. Il est alors préférable de transformer cette dette en prêt à terme.


 


3. Abstenez-vous de recourir à votre marge de crédit et à vos cartes de crédit personnelles pour financer votre entreprise en démarrage. Il s’agit d’une mauvaise utilisation du crédit qui complexifie la comptabilité de votre PME.


 


4. Évidemment, évitez les découverts et les chèques sans fonds.


 


5. Même si vous gérez votre crédit de façon responsable, votre dossier de crédit peut comporter des erreurs. Vous pouvez consulter votre dossier auprès des agences de crédit, comme Équifax. Si vous constatez qu’il comporte des erreurs, faites corriger la situation le plus vite possible.


 


Qu’y a-t-il d’autre à savoir ?


Chaque demande de financement comprend ses propres particularités. C’est pourquoi l’une des meilleures actions à poser est d’en parler avec un expert PME de Banque Nationale. Cliquez ici pour prendre rendez-vous avec l’un de nos conseillers, qui pourra répondre à vos interrogations et vous conseiller quant aux meilleurs gestes à poser pour financer votre future entreprise.


 


Les informations fournies dans ce texte le sont à titre informatif seulement et ne sont pas exhaustives. Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).


 

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.

Comment calculer la valeur intrinsèque d'une entreprise

Il y a 26 minutes | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si l’on applique la méthode scientifique, la formule pour calculer cette valeur est relativement simple.

Avantage concurrentiel (partie 2): les coûts de commutation et l’économie d’échelle.

BLOGUE INVITÉ. Est-ce un avantage concurrentiel du point de vue des banques canadiennes et de la STM?