La Société de l’arthrite : aider les employeurs et les employés à réduire les répercussions de l’arthrite

Publié le 18/10/2021 à 00:01

Saviez-vous que l’arthrite est le problème de santé chronique le plus courant au Québec? Environ 1,3 million de personnes dans la province sont touchées par une forme d’arthrite et, dans bien des cas, cette maladie affecte des personnes se trouvant au sommet de leur productivité au travail. Malgré les idées reçues, plus de la moitié des personnes ayant reçu un diagnostic d’arthrite ont moins de 65 ans. Il est donc essentiel que les employeurs soient prêts à répondre aux besoins des employés qui vivent avec cette maladie.

Ce que les employeurs devraient savoir sur l’arthrite
Il existe plus de 100 types d’arthrite, et ce problème de santé peut toucher n’importe qui à n’importe quel moment, y compris les adultes, les enfants et les adolescents. Il s’agit d’une maladie épisodique, ce qui signifie que ses symptômes, tels que la fatigue, la douleur, l’enflure et la raideur des articulations, peuvent apparaître et disparaître. Ces symptômes peuvent être légers ou sévères, selon les personnes.

Bien que l’arthrite puisse toucher n’importe quelle partie du corps, elle affecte le plus souvent les hanches, les genoux, la colonne vertébrale et les autres articulations portantes. Cependant, elle peut aussi se manifester fréquemment dans les doigts et d’autres articulations non portantes.

Alors que plusieurs personnes atteintes d’arthrite estiment que leur condition a peu ou pas de répercussions sur leur travail, une recherche menée par la Dre Monique Gignac et ses collègues de l’Institut de recherche sur le travail et la santé a démontré que les employés qui ont pu utiliser des mesures d’adaptation lorsque cela s’avérait nécessaire ont obtenu de meilleurs résultats que ceux qui n’en ont pas eu ou qui ne pouvaient pas les utiliser.

« Compte tenu de sa prévalence, l’arthrite en milieu de travail est inévitable, soutient Heather Holmes, vice-présidente pour la province de Québec de la Société de l’arthrite. Or, la baisse de productivité est évitable. »

La vérité surprenante sur la création d’un milieu de travail adapté
Mme Holmes affirme que des recherches menées auprès de personnes atteintes d’arthrite ont démontré que la majorité des mesures d’adaptation, comme les horaires flexibles ou le travail à distance, n’entraînent aucun ou peu de frais pour les employeurs. D’autres solutions, comme l’équipement ergonomique ou les appareils fonctionnels, peuvent entraîner un coût ponctuel, mais permettent de réaliser des économies à long terme.

Mme Holmes ajoute que les employés qui bénéficient des mesures d’adaptation dont ils ont besoin pour gérer leur santé peuvent permettre à leurs employeurs d’économiser sur les prestations, les journées de travail perdues et les congés d’invalidité. Il a également été démontré que les mesures améliorent l’humeur et permettent d’attirer et de retenir le personnel.

« Avec le bon soutien en place, les personnes atteintes d’arthrite s’épanouissent au travail. »

Offrir des mesures d’adaptation permet également aux employeurs de bénéficier d’une protection juridique. Au Québec, la Charte des droits et libertés de la personne protège explicitement les libertés des individus vivant avec un handicap. Par conséquent, les employeurs doivent prendre des mesures d’adaptation raisonnables pour les travailleurs qui en ont besoin.

Comment la Société de l’arthrite peut-elle vous aider?
La Société de l’arthrite est l’organisme de bienfaisance du Canada qui se consacre à combattre le feu de l’arthrite par le feu de la recherche, de la défense de la cause des personnes atteintes d’arthrite ainsi que de l’information et du soutien pour les aider à s’épanouir malgré la maladie.

Pour créer un milieu de travail favorable aux personnes atteintes d’arthrite, Mme Holmes invite les employés et les employeurs à consulter sur le site Web de la Société de l’arthrite la section L’arthrite et le travail, une initiative qui comprend un large éventail de ressources et d’outils pratiques. Elle encourage également les employeurs à communiquer directement avec elle.

« Alors que les organisations s’efforcent de se remettre de la pandémie, le fait de fournir du soutien pour retenir les employés qualifiés atteints d’arthrite peut aider les employeurs à tirer parti de l’expérience pour se reconstruire sur des bases plus solides. Pour y arriver, la Société de l’arthrite peut vous aider », conclut-elle.

À la une

Bourse: Wall Street déstabilisée par le variant, plus forte chute de l'année pour le Dow Jones

Mis à jour à 17:24 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a perdu près de 500 points.

À surveiller: Air Canada, Suncor et Rogers Sugar

Que faire avec les titres d'Air Canada, Suncor et Rogers Sugar? Voici quelques recommandations d'analystes.

Omicron, le nouveau variant du Covid-19, se répand, le monde isole l'Afrique australe

Un cas a été signalé à Hong Kong, un en Israël sur une personne revenue du Malawi et un autre en Belgique.