La santé, ça n’attend pas. Surtout en pandémie