La 5G au service de l’industrie du divertissement

Publié le 07/12/2020 à 08:28

Par TELUS

Pleins feux sur une startup à l’ère de la 5G

Gregory Charles vous fait rêver des possibilités de la 5G grâce à une discussion vidéo avec des experts du domaine à la fin de cet article.


Lorsque Harold Dumur a fondé OVA en 2014, il avait des projets plein la tête. Avec l’arrivée de la 5G, OVA positionne son produit et ses réalisations en proposant une avancée prodigieuse par rapport aux réseaux 4G déjà en place. Au-delà des vitesses fulgurantes, la technologie de 5e génération représente une avancée prodigieuse par rapport aux réseaux 4G en place : capacité accrue, très faible latence, découpage en tranches du réseau, informatique en périphérie, etc. Ces avancées propulseront de nouvelles applications puissantes qui optimiseront la réalité augmentée, virtuelle et mixte, et qui combineront la rétroaction haptique, soit l’ajout de vibrations à une interface tactile. Bref, une véritable transformation pour les entreprises du divertissement !

Être mieux connecté pour mieux innover

Imaginez un environnement où les objets physiques et fictifs peuvent interagir en temps réel : un cours à distance où notre bureau se transforme en salle de classe ou une visite de musée. C’est ce que permet le logiciel StellarX de OVA, une plateforme intelligente de création de contenu immersif 3D qui a recours à la réalité virtuelle et augmentée. Il offre aux utilisateurs la possibilité de développer leurs propres expériences immersives et collaboratives afin de répondre à toutes sortes de besoins, tant en termes de création, de perfectionnement, d’éducation, de divertissement, etc. Flexible, adaptatif et accessible même aux débutants, il permet de bâtir des environnements et des expériences synthétiques.

Mais StellarX, n’aurait sans doute eu la forme qu’il a sans la 5G. Cette technologie, offrant des vitesses pouvant atteindre 1,7 Gbit/s sur le réseau de TELUS, les plus rapides au pays, permet aux utilisateurs de non seulement voir et d’entendre ce qui se passe à l’écran, mais aussi de s’immerger dans un autre univers. Il est même possible, dans certains cas, d’interagir virtuellement grâce à des vibrations précises pouvant reproduire des gouttes de pluie qui tombent, des coups de feu ou des explosions. Un vrai tour de force !

« Pour une entreprise, la 5G permet aussi de collaborer et d’interagir avec son équipe en temps réel, et en 3D. Avec la pandémie et la distanciation sociale, la technologie de prochaine génération est donc plus pertinente que jamais. Les connexions virtuelles sont plus humaines grâce à un univers immersif », souligne Harold Dumur.

D’innombrables possibilités

La 5G est disponible depuis quelques mois seulement et pourtant plusieurs entreprises s’intéressent déjà à ce que Harold et son équipe proposent. Tout récemment, ils ont développé trois expériences de méditation guidée dans un environnement de réalité virtuelle pour réduire le stress du personnel soignant d’un réseau hospitalier américain – et les demandes pour ce genre d’expériences immersives ne font qu’augmenter.

Des histoires comme celle d'OVA ont incité TELUS à s’engager de plein pied dans la nouvelle génération de réseaux. L'entreprise de télécommunications s'est engagée à verser 40 milliards de dollars supplémentaires au cours des trois prochaines années pour soutenir le déploiement de la 5G au Canada et stimuler l'entrepreneuriat local. Les startups ouvrent la voie vers un avenir où chacun peut bénéficier d'une connectivité accrue.

« Grâce au haut débit et à l’importante capacité de transfert de données on pourra, par exemple, jouer en réseau à des jeux vidéo à partir de son téléphone intelligent. À l’avenir, les utilisateurs n’auront plus nécessairement besoin d’acheter de l’équipement - ordinateur ou autre – très performant et puissant, puisque tout sera hébergé et envoyé à haute vitesse à partir de serveurs extérieurs. Nous assisterons à une démocratisation de la technologie. », mentionne Harold Dumur.

Selon un rapport de GSMA, la technologie 5G serait un incubateur pour l’innovation et apporterait et 150 milliards de dollars américains à l’économie canadienne au cours des 20 prochaines années. Les possibilités créatives liées à la technologie sont innombrables et applicables à toutes sortes d’industries. Et celle-ci renferme bien d’autres promesses d’innovation, comme les villes intelligentes, les véhicules autonomes, la médecine virtuelle, l’enseignement et le divertissement immersifs, par exemple. Une véritable révolution est en marche !

Pour une discussion captivante et approfondie sur la 5G, nous vous invitons à regarder la vidéo ci-dessous animée par Gregory Charles et mettant en vedette les entrepreneurs Harold Dumur de OVA, Jean-Philippe Desjardins de Wallrus, Guillaume Thérien de .


À la une

Accès aux poteaux de Bell: Legault doit intervenir selon Québecor

Il y a 56 minutes | La Presse Canadienne

Bell doit faire connaître ses commentaires plus tard aujourd’hui.

Ottawa: déficit de 248 G$ pour les neuf premiers mois de 2020-21

Le résultat pour la période d’avril à décembre se comparait à un déficit de 11 milliards $ pour les mêmes mois en 2019.

PCU: faites rapidement votre déclaration de revenus dit un expert

«Je pense que ces sables mouvants n’ont pas encore fini de bouger », a indiqué M. McDonald