Légitimiser les influenceurs grâce à un logiciel novateur

Publié le 06/09/2022 à 00:03

Par HalfSerious

Travail acharné ou battage médiatique : quel mot utiliseriez-vous pour décrire la carrière d'un influenceur ?

La majorité des gens choisiraient la deuxième option pour une raison simple : le travail d'un influenceur semble facile.

Les articles gratuits, les voyages de marque luxueuses et le potentiel de revenus à 6 chiffres sont certainement attrayants. Pourtant, selon Karim Leduc, fondateur de Dulcedo Management, qui représente des créateurs et des influenceurs, la création de contenu n'est pas qu'une partie de plaisir.

"Les gens pensent que les influenceurs n’ont qu’une seule tâche : publier des photos. En réalité, c'est bien plus que ça. Ils travaillent dur pour leur argent, et il y a plusieurs niveaux de complexité. C’est une charge de travail similaire à celle nécessaire pour créer une petite entreprise."

En 2015, Dulcedo Management a été l'une des premières agences à représenter et à gérer officiellement des influenceurs, ce qui était alors considéré comme un risque.

En fin de compte, le pari de Leduc a été payant. Selon les données les plus récentes, l'industrie du marketing d'influence d'aujourd'hui est estimée à 13,8 milliards de dollars, et d'ici 2023, les marques devraient dépenser 4 milliards de dollars en partenariats avec des créateurs.

Mais pourquoi les marques investissent-elles autant d'argent dans le marketing et les partenariats avec les influenceurs ?

Karim émet l'hypothèse que les générations actuelles sont tout simplement moins sensibles à la publicité traditionnelle.

"La génération Z est née avec une immunité naturelle aux publicités. Les influenceurs qui témoignent au nom d'un produit ou d'une marque sont infiniment plus efficaces, surtout s’ils le font de manière organique."

Actuellement, de plus en plus de marques recherchent des partenariats rémunérés. Les influenceurs, en particulier ceux qui ont un grand nombre d'abonnés, choisissent donc d'engager des agents, comme ceux de l'équipe de Dulcedo Management pour faciliter leur travail. Ceux-ci les représentent au niveau de la facturation, de la gestion de projet et des négociations.

Mais au fil des ans, M. Leduc et son équipe ont constaté un problème majeur : la gestion des ententes entre influenceurs, marques et agents était un cauchemar administratif.

Ce problème l'a incité à créer une nouvelle plateforme appelée KickFlo. Il s’agit d’un outil de gestion des influenceurs qui, contrairement aux solutions similaires, veille à l'intérêt du créateur et automatise une grande partie des tâches administratives.

Il a mandaté HalfSerious pour créer l'application.

"KickFlo protège l'influenceur, alors que les outils concurrents protègent leurs clients . Nous adoptons un point de vue résolument novateur", explique M. Leduc.

Protéger les influenceurs des risques financiers est également une grande motivation pour l'équipe de KickFlo.

Ultimement, KickFlo cherche à légitimer, protéger et habiliter l'influenceur à gérer son entreprise, qu'elle soit indépendante ou en collaboration avec un agent.

Quant à l'avenir du marché des créateurs, M. Leduc estime qu'il deviendra rapidement très compliqué de devenir un influenceur bien rémunéré et faisant autorité, car le marché des créateurs est devenu trop saturé. Cela signifie que si les marques continuent à travailler avec les influenceurs, les accords devront être plus structurés, ce qui nécessite des outils de gestion comme KickFlo.

Heureusement, HalfSerious travaille d'arrache-pied pour livrer le MVP de KickFlo, qui démarrera très probablement comme une plateforme sur invitation seulement.

Par Gelsey Latonio, productrice de contenu numérique

À la une

Ses «erreurs de jeunesse» n’arrêteront pas l’innovation du Web3

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Cet Internet 3.0, bâti sur les «chaînes de blocs», charrie quantité de préoccupations.

Verdir le marketing, l’objectif de Masse Critique

Le collectif a pour mission de réduire l’empreinte environnementale des pratiques de vente.

Voici sur quoi miser pour rapatrier au bureau vos employés

RHÉVEIL-MATIN. Une étude de Microsoft recommande d'offrir un lieu qui permet aux employés de connecter entre eux.