Application Mobile Native ou Web Progressive?

Publié le 06/09/2022 à 00:02

Par HalfSerious

Beaucoup d’entrepreneurs qui œuvrent à la transition numérique de leur entreprise s’intéressent à la création d’une application mobile. Mais voilà qu’ils entendent de plus en plus parler des applications web progressives, comme alternative aux applications mobiles. Quelle technologie doivent-ils choisir? La réponse courte est “ça dépend”.

Le choix entre ces deux technologies repose principalement sur les fonctionnalités que votre application offre aux utilisateurs, votre modèle d’affaire et les moyens financiers de votre entreprise.

Les coûts de développement et de maintien d’une application web progressive sont beaucoup moins élevés que pour une application mobile native. Le développement d’applications mobiles natives implique que vous devrez développer votre application pour les iPhones et pour Android, deux technologies qui ne sont pas compatibles. Avec une web app, vous n’avez à maintenir qu’une seule application, sans égard au fabricant.

Le contrôle de la qualité est aussi beaucoup plus long et complexe pour une application mobile native, due à la grande diversité des appareils mobiles disponibles sur le marché et des tests spécifiques à chacun.

Vous évitez les tracas et les coûts associés au AppStore et au PlayStore en publiant une application web progressive. Publier une application mobile sur le AppStore est un processus fastidieux et imprévisible. Avec une application web progressive vous pouvez la publier en quelques secondes, autant de fois que vous le voulez.

De plus, si vous prévoyez faire de la vente à partir de votre application, vous devrez payer des frais de 15% à 30% à Apple et Google avec une application mobile. Une application web progressive vous offre le contrôle complet des transactions d’achat. En utilisant des partenaires, comme Stripe ou Paypal, vous réduisez les frais de transaction à environ 3%.

Si vous tenez absolument à ce que votre application apparaisse sur l'App Store ou le PlayStore, il est aussi possible de le faire avec une application web progressive.

Les applications web progressives sont beaucoup mieux adaptées aux techniques modernes de marketing en ligne. Que vous fassiez de la publicité sur Google, Facebook ou tout autre plateforme, les clics sont de plus en plus dispendieux. Quand un usager clique sur votre publicité, vous voulez le suivre à la trace jusqu’à ce qu’il s’inscrive à votre service. Le problème avec les applications mobiles natives est que vous perdez la trace de l’usager à partir du moment où il télécharge l’application.

Il est possible d’utiliser une application web progressive aussi bien sur votre téléphone intelligent que sur votre ordinateur. Avec une application mobile native vous devrez réécrire votre application une troisième fois.

Les applications mobiles natives ont certains avantages avec lesquels une application web progressive ne peut rivaliser. Leur niveau de performance est indéniable, bien que ce soit surtout visible pour des applications comme des jeux, puisqu’elles demandent beaucoup de puissance de calcul. De plus, elles permettent de travailler hors ligne et elles offrent certaines fonctionnalités intéressantes, telles que la géolocalisation par GPS, la boussole, le détecteur de mouvement et le paiement par contact (NFC).

En conclusion, si votre application peut être faite comme une application web traditionnelle et que vous n’avez pas besoin des fonctionnalités uniques aux téléphones intelligents, l’application web progressive vous permettra de pénétrer le marché plus rapidement et à moindre coût.

Par Philippe Chrétien, CTO et directeur général

À la une

Bourse: Toronto retraite de plus de 250 points

Mis à jour à 18:54 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine en baisse, le spectre de la récession plane.

À surveiller : Dollarama, Goodfood et Boyd Group

Que faire avec les titres de Dollarama, Goodfood et Boyd Group?

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:34 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.