Capital-investissement : alimenter la croissance du Canada

Publié le 10/03/2020 à 01:50

Bien qu’il soit largement connu que le capital privé au Canada sert à financer nos startups, entre autres par le biais du capital-risque, peu de fois avons-nous reconnu que le capital-investissement joue un rôle tout aussi important dans la prospérité de notre pays.

Le capital-investissement au Canada est en effet le moteur de croissance des petites et moyennes entreprises (« PME »), et souvent même, le seul moyen d’assurer la survie des entreprises. Pourtant le capital d’investissement ainsi que les stratégies de sorties, car en effet, les premiers appels publics à l’épargne ont été assez rares au Canada au cours des trois dernières années.

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (« FCEI ») a publié un rapport indiquant que 47 % des propriétaires de PME ont l'intention de se retirer de leur entreprise dans les cinq prochaines années et 72 % dans la décennie à venir. C’est dans ce contexte que la succession des entreprises devient une préoccupation majeure, non seulement pour créer des emplois et maintenir les communautés locales prospères et saines, mais aussi pour assurer la compétitivité et la prospérité économique du Canada.

Malheureusement, même si, d'après ce rapport, 81 % des propriétaires ont l'intention de vendre leur entreprise pour leur retraite, la plupart (51 %) n'ont encore aucun plan. La question principale est donc la suivante : qui serait un successeur ou un acheteur approprié? De plus, est-ce que les générations futures et plus jeunes sont prêtes? Probablement pas, ou du moins dans plusieurs cas, seulement avec l’aide d’investisseurs en capital-investissement. À cet égard, les recommandations de la FCEI intitulées "Réussir la relève" (novembre 2018) valent certainement la peine d'être lues!

Il est clair que de nombreuses marques canadiennes emblématiques ont été construites avec l'aide du capital-investissement. Pour n'en citer que quelques-unes : Roots, Canada Goose, Lululemon et le Cirque du Soleil. Ces marques ne sont toutefois pas nécessairement représentatives de notre marché, car 90 % des entreprises canadiennes sont de petite ou moyenne taille et ne dépendraient pas vraiment d'autres sources que le capital privé pour leur croissance. Alors pourquoi le capital-investissement est-il devenu une option de plus en plus populaire auprès des propriétaires de PME?

Le rapport VC & PE Canadian Market Overview de 2018 explique le rôle stratégique que jouent les sociétés de capital-investissement et les raisons pour lesquelles un tel partenariat représente bien plus qu'une simple injection de capital. Ce rapport montre qu'en 2018, les sociétés de capital-investissement ont investi dans 399 entreprises canadiennes de la catégorie des 25 millions de dollars et moins. Les acteurs du capital-investissement ont démontré qu'ils apportent une perspective, une expertise sectorielle et une gouvernance en plus d’une vision stratégique. Ce capital de croissance stimule l'emploi et soutient les collectivités canadiennes, car les entreprises financées par le capital-investissement sont un facteur clé de la croissance du PIB du Canada.

Enfin, le sommaire préparé par l'Institut C.D. Howe soulève également une question très importante : le capital-investissement conduit-il à un plus grand nombre de ventes à des investisseurs étrangers? En effet, il y explique que, comme le capital-investissement cherche à soutenir les entreprises au-delà de la phase de capital-risque, c'est-à-dire dans la phase de croissance et d'expansion, l'une des conséquences est donc que, pour les sorties des joueurs en capital-investissement, il y a une répartition quasi égale entre le nombre d'acheteurs étrangers et le nombre d'entreprises canadiennes de capital-investissement ou de listings en bourses. D'autre part, il y soutient que 80 % des acheteurs des sorties du capital-risque étaient étrangers.

Cela démontre certainement le rôle majeur du capital-investissement dans la croissance du Canada et dans la contribution au maintien, à l'évolution et à la croissance de notre économie. Bien que le dernier rapport du CVCA pour le troisième trimestre de 2019 indique que le nombre d'opérations de capital-investissement est inférieur de 64 % à celui de la même période en 2018, les sorties soutenues par le capital-investissement se sont poursuivies avec 94 transactions. Espérons que la tendance se redressera pour soutenir notre croissance!

Mireille Fontaine, associée coresponsable du groupe Financement corporatif de BCF, peut vous aider à saisir les bonnes opportunités de croissance pour votre entreprise. 

À la une

Il faut sauver le soldat PME

01/08/2020 |

ANALYSE. Nous n'assistons pas à de la «destruction créatrice». Il faut en tenir compte pour ne pas perdre de belles PME.

Bourse: Wall Street termine le mois de juillet au vert

Mis à jour le 31/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Vendredi, Wall Street a été portée par Apple et Facebook, dont les titres ont atteint des records.

Titres en action: SNC-Lavalin, Air Canada, Amazon, Electronic Arts...

Mis à jour le 31/07/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.