Les ORPEX : au service des entreprises exportatrices du Québec

Publié le 29/11/2018 à 00:01

Surfant sur le récent succès du Gala Mercador s’étant déroulé le 7 novembre 2018 à Laval, Commerce International Québec est heureux de vous présenter les caractéristiques des organismes régionaux de promotion des exportations (ORPEX) qu’il représente. Vous travaillez au sein d’une entreprise exportatrice ou vous œuvrez dans une PME intéressée à se lancer dans la fascinante aventure du commerce international? Pour découvrir quelques-uns des nombreux avantages d’avoir recours à l’ORPEX se trouvant sur votre territoire, lisez ce qui suit!

La mission des ORPEX
Situés dans plusieurs régions (Abitibi-Témiscamingue, Laurentides, Montérégie, Saguenay–Lac-Saint-Jean, etc.), les 16 ORPEX membres offrent annuellement des services à plus de 2300 PME différentes. Mandatés par les gouvernements provincial et fédéral, ces organismes proposent des services personnalisés à un coût accessible à toutes les entreprises qui souhaitent implanter de bonnes pratiques d’affaires en commerce international et développer de nouveaux marchés, notamment.

Commerce International Québec, pour sa part, représente les intérêts des ORPEX sur les plans provincial et fédéral. En outre, partager les stratégies d’affaires efficaces et faire rayonner le savoir-faire d’ici en matière de commerce à l’étranger font partie de ses priorités.

Les engagements des ORPEX
Quel que soit le territoire où il est situé, un organisme régional de promotion des exportations s’engage à offrir :

• Des facilitateurs auprès des diverses instances gouvernementales;
• Des services sur mesure pour soutenir les PME régionales;
• Un profond respect des PME et un engagement sincère à leur endroit;
• Une approche concrète qui met l’accent sur des résultats mesurables;
• Un éventail de services uniques dans chaque territoire.

Les services offerts par les ORPEX
Les entreprises québécoises souhaitant obtenir du succès à l’international trouvent en leur ORPEX un allié essentiel. Parmi les services auxquels elles ont droit, notons entre autres :

• De l’accompagnement-conseil et du coaching;
• Des activités de formation et de sensibilisation;
• Des conférenciers qualifiés pour des évènements divers;
• Des programmes d’accompagnement axés sur les besoins des PME;
• L’organisation de missions commerciales;
• La facilitation de l’accès à l’aide financière gouvernementale;
• La logistique de l’accueil d’acheteurs;
• Le service sentinelle C-TPAT (procédures de sécurité de lutte contre la menace terroriste).

Des initiatives locales inspirantes
Aux 4 coins du Québec, les ORPEX regorgent d’idées créatives pour appuyer les démarches d’exportation des PME de leur territoire. Dans Chaudière-Appalaches, par exemple, on a lancé « L’Académie des exportateurs », un programme destiné aux entreprises manufacturières. Celui-ci consiste en 3 forfaits conçus en fonction de la maturité de l’entreprise (nouvel exportateur, exportateur intermédiaire et exportateur aguerri).

Export Outaouais, pour sa part, a créé « l’Accélérateur d’affaires internationales », un évènement annuel qui, depuis déjà 6 ans, planifie des activités (ateliers, rencontres d’affaires et conférences, notamment) qui attirent de nombreuses entreprises locales.

Les réalisations de Commerce International Québec
Commerce International Québec aide significativement les PME d’ici à développer leurs activités de commerce à l’étranger, que ce soit en organisant un gala de reconnaissance et un salon de l’exportation ou encore en effectuant des démarches auprès des instances gouvernementales afin d’assurer le renouvellement des ententes de financement de ses 16 membres pendant 3 ans — une somme de 17,9 millions!

Grâce à cette entente conclue en avril dernier, « […] nos 65 experts du réseau vont pouvoir poursuivre leur mission afin d’effectuer plus de 1000 interventions de haute intensité auprès d’exportateurs de partout au Québec, organiser près de 200 formations et activités de sensibilisation rejoignant plus de 2000 entreprises par année et faire rayonner le savoir-faire québécois partout dans le monde en dynamisant notre économie », illustre Carole Doussin, présidente de Commerce International Québec.

Vous êtes un entrepreneur désireux de se lancer dans l’exportation ou de développer de nouveaux marchés à l’étranger? Visitez sans tarder le ciqquebec.ca ou contactez votre ORPEX : la réussite est plus que jamais à votre portée!

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

Énergies fossiles: prudence avec les «actifs échoués»

22/05/2019 | François Normand

BALADO - La Banque du Canada met en garde les investisseurs dans sa dernière Revue du système financier - 2019.

À quoi tient notre avenir? À la beauté!

22/05/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. La preuve par l'exemple avec le designer Daan Roosegaarde, de passage à C2 Montréal...

C2 Montréal: le chef Marcus Samuelsson parle de santé mentale

22/05/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. À 23 ans, il fut le plus jeune chef couronné de 3 étoiles. Il vient d'ouvrir son premier restaurant à Montréal.