Gala MercadOr Québec : retour sur les gagnants de 2018 (partie 1)

Publié le 04/09/2019 à 00:10

De gauche à droite : M. Richard Mabley, Co-fondateur et vice-président développement des affaires (Transformer Table), M. Tommy Key, directeur marketing (Transformer Table), M. Philip Boumansour, directeur général et associé ( DashThis) et M. Antoine Paré, directeur des opérations et associé (DashThis).

Près d’une année s’est écoulée depuis le premier Gala MercadOr Québec, une initiative de Commerce International Québec (CIQ) appuyée par de nombreux partenaires tels qu’Export Québec, une unité du ministère de l’Économie et de l’Innovation, et la Banque Nationale. Ayant connu un franc succès, l’évènement qui célèbre la réussite des PME d’ici à l’étranger suscite de nouveau l’enthousiasme chez tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à l’exportation. À l’approche de la 2e édition, qui se tiendra le 20 novembre prochain au Château Royal à Laval, découvrez les témoignages de 3 entreprises lauréates de 2018 : Transformer Table, STAS et Mecademic.

Transformer Table (prix Stratégie numérique ex æquo avec DashThis)
Pour les entreprises exportatrices, recevoir un prix MercadOr apporte de nombreux bénéfices, notamment sur le plan de la reconnaissance et de la crédibilité. « Depuis l’obtention de notre prix l’an dernier, nous avons obtenu beaucoup de visibilité à travers le Québec, particulièrement au sein des différentes institutions gouvernementales (au fédéral et au provincial) », constate M. Richard Mabley, cofondateur de Transformer Table.

« Le prix MercadOr est aussi un outil que nous utilisons afin de nous faire reconnaître lors de rencontres et de négociations. C’est très bien vu auprès des grands détaillants (Costco, Staples, TJX, Lowe’s, The Home Depot) avec qui nous travaillons », ajoute M. Soslan Tsoutsiev, président-directeur général.

Les impacts positifs de cette récompense se sont également fait ressentir sur le plan financier : « Depuis notre nomination pour le prix MercadOr, Transformer Table se dirige vers un chiffre d’affaires de 12 millions, multipliant par 5 nos revenus depuis l’année dernière », se réjouit M. Tsoutsiev.

STAS (prix Coup de cœur ex æquo)
Pour bon nombre de PME d’ici, le Gala MercadOr Québec est une occasion en or de se faire connaître dans la Belle Province. Avec des activités à l’international représentant au-delà de 90 % de son chiffre d’affaires, STAS est une entreprise saguenéenne méconnue hors de sa région.

« Ce prix est en quelque sorte la consécration québécoise de nos nombreux efforts et succès à l’étranger. Nous sommes très reconnaissants de constater que nous commençons enfin à parler de nous dans notre propre province! », affirme M. Dominic Vézina, MA, responsable marketing, relations et communications externes.

Vous êtes une entreprise exportatrice et vous envisagez de soumettre votre candidature pour un prix MercadOr? « Il ne faut pas hésiter à monter un dossier de candidature et à croire en ses forces, ses valeurs, sa mission et sa vision. Nos 160 employés sont tous responsables de nos succès et ce prix leur revient. Se voir mériter un tel prix, c’est les remercier de leurs efforts quotidiens. Il n’y a pas de plus beau cadeau qu’une entreprise puisse faire à ses employés », estime M. Vézina.

Mecademic (prix Nouvel exportateur)
L’obtention d’un prix MercadOr ajoute automatiquement du prestige et de la crédibilité à toute entreprise  s’étant  lancée  dans  l’exportation. « Nous  avons eu  des  félicitations de la part  de  nos partenaires  financiers », révèle M. Philippe Jacome, directeur financier chez Mecademic, l’entreprise ayant triomphé dans la catégorie Nouvel exportateur en 2018. Spécialisée en conception de robots industriels miniatures de haute précision, cette PME née en 2013 est une source d’inspiration pour toutes les compagnies qui ont récemment osé se lancer dans l’exportation.

« Le prix Nouvel exportateur est davantage une reconnaissance provinciale des efforts fournis au quotidien; nous disons merci à Commerce International Québec pour cette initiative. C’est un symbole de fierté pour l’entreprise et ses partenaires qui l’accompagnent dans son processus de croissance. Il serait donc toujours plaisant de recevoir ce prix, alors n’hésitez pas à soumettre votre candidature », conseille M. Jacome.

Salon des exportateurs et cocktail
Rappelons qu’en plus du gala, l’évènement du 20 novembre 2019 prévoit des activités visant à favoriser les échanges entre les entreprises et les différents acteurs de l’écosystème de l’exportation (institutions, organismes, services financiers, douanes, logistique, assurances, droit international, services-conseils, etc.).

Pour en savoir plus sur les lauréats 2018, le Gala MercadOr Québec et pour acheter vos billets, visitez le mercador.ca.

Dans notre prochain article, vous trouverez les témoignages de 4 autres entreprises lauréates de 2018 : Triotech (Exportateur de l’année), FilSpec (Coup de cœur ex æquo), EXFO (Leader à l’export) et Tornatech (Implantation à l’étranger).

À la une

Google Stadia: créer le jeu vidéo de demain, aujourd’hui (et à Montréal!)

Il y a 8 minutes | Alain McKenna

BLOGUE. «On ne crée pas un studio ni une telle plateforme pour tout abandonner dans deux ans.»

Titres en action: Boeing, Google, Fiat Chrysler...

Il y a 12 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

ACEUM: Inquiet pour l'aluminium, Legault appuie tout de même l'entente

Il y a 22 minutes | La Presse Canadienne

«Ça me déçoit de voir qu'on a réussi à faire un gain avec l'acier, mais pas avec l'aluminium.»