EMBA : la formule unique de FSA ULaval

Publié le 18/01/2023 à 09:20

Depuis plus de 10 ans, la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval (FSA ULaval) propose un Executive MBA dans une formule unique au Québec.

Des avantages distinctifs

« Avant de joindre le programme, je recherchais depuis quelques années une formation qui ne s’étalait pas sur plusieurs années et qui n’impliquait pas de cours du soir, entre autres. La durée et la flexibilité du Executive MBA m’ont beaucoup plu, de même que le fait de côtoyer d’autres cadres aux objectifs semblables », confie Carl Pouliot, vice-président exécutif et chef des finances chez Boulangerie St-Méthode et diplômé du programme.

Le programme de FSA ULaval se démarque de plusieurs manières, notamment par la flexibilité de sa formule, qui combine des cours en classe (2 samedis par mois pour un total de 45 jours en classe) et des activités à distance le reste du temps. D’une durée de 18 mois, il utilise une approche pédagogique qui permet de développer une vision multidisciplinaire de la gestion ainsi que des qualités de leader.

Le Executive MBA de FSA ULaval est accessible, notamment parce qu’il s’agit d’un programme subventionné et non privé, et il se distingue avec une formule « clés en main » qui comprend un séjour de formation d’une semaine au Babson College de Boston, université numéro un en entrepreneuriat aux États-Unis. « Le Executive MBA est beaucoup plus abordable que les programmes non subventionnés, et ce, tout en offrant la même qualité de formation que ces derniers. Il contribue à démocratiser l’éducation supérieure », observe Emmanuelle Hallé, directrice marketing chez Cabico&co et diplômée de la 11e cohorte.

Une expérience enrichissante

Le programme EMBA de FSA ULaval permet à ses diplômés de développer leur réseau auprès d’une équipe de professionnels expérimentés, mais aussi auprès des membres de leur cohorte, qui proviennent d’industries diverses. « J’ai gardé le contact avec environ 20 % des gens de ma cohorte, se réjouit M. Pouliot. Ils sont devenus des amis et de bons conseillers d’affaires. »

L’enseignement, pragmatique, se répercute rapidement au quotidien. « Le programme permet de vite internaliser ses outils et ses apprentissages. Dès le lendemain, il était possible de mettre le tout en application au travail », se souvient Mme Hallé.

Le Executive MBA permet également à ses diplômés de faire de nombreux apprentissages sur eux-mêmes et d’évoluer en entreprise. « J’ai appris à élargir mes horizons de gestionnaire et à maintenir une vision globale d’entreprise, plutôt que départementale. Ce cheminement personnel, accéléré par le programme, se fait quotidiennement sentir dans mes prises de décisions au travail. Mon employeur m’a encouragé pendant ma formation et m’a offert une promotion seulement trois mois après sa conclusion », révèle Carl Pouliot.

« Je me suis découverte en tant que nouvelle personne après avoir obtenu mon diplôme. Le programme demande de l’investissement personnel, de la détermination et de la résilience. Nous en apprenons beaucoup sur notre propre personne, nous laissons tomber les limites que nous avions avant de commencer et nous gagnons en confiance », affirme Emmanuelle Hallé, pour qui le Executive MBA est une occasion de se permettre de vivre à la hauteur de ses ambitions.

Visitez le site de la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval pour en découvrir davantage sur le programme Executive MBA (Gestion pour cadres en exercice) et connaître les dates des prochaines séances d’information afin de propulser votre carrière!

À la une

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.

Robert Miller, visé par des allégations, quitte la direction de Future Electronics

Radio-Canada a rapporté des allégations selon lesquelles il aurait payé des mineures pour des relations sexuelles.

Bourse: Wall Street finit en baisse

Mis à jour le 03/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé vendredi en légère hausse.